Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le système de Ponzi
Théâtre des Abbesses  (Paris)  janvier 2012

Comédie musicale écrite et mise en scène par David Lescot, avec Scali Delpeyrat, Marie Dompnier, Odja Llorca, Elizabeth Mazev, Céline Milliat-Baumgartner, Charlie Nelson, Jean-Christophe Quenon et les musiciens Clément Landais et Virgile Vaugelade.

En ces temps de crise économique où le spectre d’un krach général hante et fait peur, David Lescot a choisi d’illustrer la vie tumultueuse d’un "grand-père" de Bernard Madoff, Charles Ponzi.

Dans les dictionnaires anglo-saxons, le nom de Ponzi rime avec une forme moderne d’escroquerie financière. "Le système de Ponzi" promet à des investisseurs, généralement de petits épargnants, un mirobolant bénéfice en peu de temps. Mais le beau rêve a un vice : ce sont les derniers déposants qui paient les gains obtenus par les premiers. On se doute que l’édifice de carton-pâte ne tarde pas à s’écrouler.

David Lescot a décidé de suivre la montée et la chute, la grandeur et la décadence d’un assez médiocre personnage que les circonstances vont un moment auréoler de l’habit des puissants. Faux miracle et vrai mirage, l’existence de Charles Ponzi, avec ses très hauts et ses infinis bas, est retranscrite sur scène en brèves saynètes qui rappellent des séquences de films situés dans les années 1920 ou des illustrations de l’époque de la Prohibition dessinées ou inspirées par Norman Rockwell.

Sur le plateau, dix comédiens vont et viennent, jouant la comédie ou d’un instrument, et interprétant pas moins de 87 personnages, silhouettes toujours bien typées, seconds rôles récurrents, ou entourage proche de Charles Ponzi.

L’ensemble est minutieusement rythmé dans un décor unique dans lequel sont déplacées en permanence des tables qui peuvent devenir piste de danse, lits d’hôpital, estrade de tribunal ou cellule de prison...

Grâce à cette scénographie d’Alwyne de Dardel, les choses s’enchaînent à belle vitesse, aux accents Ragtime ou Charleston dispensés par certains des acteurs qui font office de musiciens quand ils ne participent pas à l’action..

Ce portrait de l’Amérique des années 1920 pourrait n’être qu’une accumulation de stéréotypes, mais à l’instar de Scali Delpeyrat, qui compose Charles Ponzi avec ce brin de fantaisie qu’on lui connaît, l’entreprise garde de la distance avec son sujet. Ainsi, quand il s’agit d’expliquer par le détail les subtilités de l’arnaque de Ponzi, les acteurs, alignés font face au public. L’explication, somme toute compliquée, évite ainsi tout didactisme.

On comprend dès lors qu’on est devant un divertissement qui a foi dans le théâtre et a choisi la légèreté pour parler de l’avidité humaine en lui opposant d’autres valeurs, ici représentées par Rose, la femme de Ponzi. Que peut l’amour d’une femme face au rêve de puissance d’un homme ? Céline Millat-Baumgartner incarne avec intensité cette face inversée de Charles Ponzi.

Sans doute, en choisissant de raconter la vie entière de son personnage, et pas simplement les quelques années allant de la conception à l’écroulement de son "Système", David Lescot doit gérer quelques passages plus faibles. Tant pis. Car, quand la machine s’emballe, il offre une belle heure de théâtre, suivie d’une fin émouvante, qui, l’une et l’autre, ne doivent pas être ratées.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=