Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Plonk & Replonk se plankent au Musée de la Poste
Musée de la Poste  (Paris)  Du 26 janvier au 31 décembre 2012

Le Musée de la Poste, lieu présentation, de conservation et de diffusion du patrimoine postal et philatélique a eu la bonne idée de ponctuer ses collections permanentes, ordonnées de manière chronologique et didactique, de quelques traits d'humour.

Pour ce faire, il a invité des farceurs suisses Plonk & Replonk, à semer subrepticement la zizanie dans le docte musée. Des farceurs suisses ?

L'image d'Epinal de la Suisse, c'est le sérieux avec l'horlogerie de précision et le secret bancaire et le grand air pur des Alpes avec le bonbon Ricola et, dans l'ancien comté de Gruyère, l'humble village piéton de Gstaad.

Mais c'est également le pays du chocolat, avec la vache bicolore Milka, de l'imagination, avec le couteau multifonctions et de l'humour, de Ouin Ouin à Zouc en passant par le Festival du Rire de Montreux. Voilà pourquoi "Plonk & Replonk se plankent au Musée de La Poste".

Et suivez le guide, qui n'est pas grand, de la taille d'un timbre-poste, bien évidemment, qui joue à cache-cache dans les vitrines.

En route pour un voyage en Plonkerie

Dans la catégorie humour sans frontières, est né en 1995 le Collectif Plonk & Replonk, fondé par les frères Jacques et Hubert Froidevaux, inventeur de la "Swiss retouch" en pratiquant le photomontage et le détournement de cartes postales anciennes provenant d'archives ou de banques d'images habilement passées à la moulinette d'un humour décalé puisant aussi bien dans le non-sens, l'absurde que le comique potache.

Vinrent ensuite les objets aussi farfelus qu'improbables, à la manière des "objets introuvables" de l'illustrateur français Jacques Carelman, et les fameux nains de jardin bétonnés qui ont assuré le succès et la notoriété de ceux qui se veulent les "fers de lance du néo-mouvement de l'Art Temporain".

Et les voici exerçant leur imaginaire débridé au sein de La Poste.

Dès l'entrée du musée, l'avis au public est clair : "les recherches de Plonk & Replonk ont permis d'ajouter des précisions historiques édifiantes qui éclaireront le parcours du visiteur dans le but avoué étant de l'esbaubir avec des objets et des images inédits exhumés à la pelle à tarte des confins du grand absurde".

Et il y a de quoi, en jouant à cette chasse aux plonkeries, en perdre son latin et cramper ses zygomatiques !

Les Plonk & Replonk sont espiègles et rien ne leur échappe. Ainsi espiègle, le portrait "en pied" du secrétaire général des postes par Louis-François Legrand à qui justement manque les pieds est complété par l'adjonction de deux panards en charentaises, allusion sans doute du confort des fonctions administratives.

Certes la reproduction de la diligence du 18ème siècle du service de la gastéropostale avec ses convois d'escargots assermentés ne convainc pas totalement, même si elle égratigne de manière acidulée les lenteurs de distribution du courrier.

La casquette météorologique du facteur, avec baromètre intégré pour alimenter les conversations sur la pluie et le beau temps qui ressortissent au rôle social de celui-ci dans les campagnes, laisse rêveur.

En revanche, d'autres objets imaginaires, telle la lettre blindée utilisée par les militaires pendant la guerre de 1870 s'avère plutôt convaincante.

Pour les Plonk & Replonk, chaque période de l'histoire postale est prétexte à divertissement par le moyen des photomontages : le discobole messager du courrier express, l'âge d'or du pneumatique aérien transformant le Paris du 19ème siècle en ville futuriste, le courrier du coeur trié à l'odorat ou casse tête administratif le courrier en porc dû, le facteur n'ayant pas toujours sur lui assez de cochon d'inde pour rendre la monnaie.

A ne pas rater le plus petit timbre du monde qui vaut 0,001 nèfle et le film "Au royaume des Plonk" pour des plonkeries animées.

 

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée de la Poste

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée de la Poste


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=