Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Biffy Clyro - Hopper
Nouveau Casino  (Paris)  17 septembre 2004

Après le groupe allemand devenu multi ethnique Mardi Gras BB qui avait enflammé la salle la veille, le Nouveau Casino recevait le trio écossais de Biffy Clyro avec en première partie le groupe français Hopper.

Avec le rock brut et incisif de leur premier album A tea with D.,, Hopper avait placé la barre très haut et la curiosité était grande de les entendre en live d'autant que l'ambitieux quator nous avait indiqué en interview avoir hâte de se confronter à de belles salles parisiennes.

Et bien force est de constater qu'il s'agit d'une groupe ayant un très bon potentiel.

Chants rauques, les voix duelles très atypiques de Dorothée et Aurélia sont souvent poussées à la limite du cri des riott girls sur des guitares tour à tour brutales ou caressantes.

Les morceaux plus pop sur l’album comme "More and more" ou "Colors" prennent une amplitude bien plus rock en live.

Le batteur, pieds nus, se défonce sur ses fûts tandis que le bassiste plane souvent, les yeux fermés, tout entier dans son trip musical.

Il leur est difficile de quitter la scène après cette courte prestation au moment même où l’on sent qu’ils trouvent leur rythme de croisière et c’est à regret qu’ils partent ("On en a pas eu assez !" dit Aurélia) nous annonçant leur prochain concert à la Java (qu’on se le dise !).

Le trio de Biffy Clyro arrive enfin sur scènes après de longues minutes d'installations et réglages dignes de superstars.

Mais Biffy Clyro est une superstar car il arrive sous les acclamations d'un public conquis d'avance, une horde de teen-agers qui reprend les paroles en choeur et entre immédiatement en transedès les premiers riffs.

Batterie basse et guitare forment un trio débordant d'énergie toujours à la limite du gros rock qui tâche et délivre un rock énervé aux guitares saturées.

Le public s'agite et les premiers pogo ne tardent pas, ainsi que les portés au dessus du public. Ambiance jeune et rebelle donc pour un concert plutôt brouillon dont les morceaux du dernier album en date, The vertigo of bliss, ne semblent pas en live aussi imparrables qu'en version studio notamment en ce qui concerne les mélodies.

Trop fort, trop bruyant même pour pouvoir ressortir de ce magma sonore qui devient vite trop répétitif.

Dommage car l'énergie et la voix acérée sont hors du commun, cela s'entend et cela se voit, le guitariste barbu et chevelu tombant la chemise dégoulinante de sueur et dévoilant un corps tatoué de toute part ajoutant au coté rock 'n ' roll de la chose.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Vertigo of Bliss de Biffy Clyro
La chronique de l'album Infinity land de Biffy Clyro
La chronique de l'album Only Revolutions de Biffy Clyro
La chronique de l'album Revolutions - Live at Wembley de Biffy Clyro
La chronique de l'album Opposites de Biffy Clyro
Biffy Clyro en concert à La Boule Noire (28 février 2005)
Biffy Clyro en concert à La Boule Noire (28 février 2005) - 2ème
Biffy Clyro en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
Biffy Clyro en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Biffy Clyro en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
Biffy Clyro en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
Biffy Clyro en concert au Bataclan (mercredi 6 mars 2013)
Biffy Clyro en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - dimanche
Biffy Clyro en concert à Download Festival
Biffy Clyro en concert à Download Festival #1 (édition 2016)
L'interview de Biffy Clyro (février 2005)
L'interview de Biffy Clyro (mars 2008)
La chronique de l'album A tea with D de Hopper
L'interview de Hopper (juin 2004)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Biffy Clyro (15 mars 2008)


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=