Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'hiver dernier
John Shank  (février 2012) 

Réalisé par John Shank. France/Belgique. Drame. 1h43. (Sortie 28 décembre 2011). Avec Vincent Rottiers, Anaïs Demoustier et Florence Loiret Caille.

Attention à l’Aveyron en 2012 !

En ce début d’année, le cinéma français semble avoir établi sa base arrière dans l’Aveyron, puisqu’après "L’hiver dernier”, on pourra bientôt voir "Entre les bras" de Paul Lacoste et "Y a pire ailleurs" de Jean-Henri Meunier, films eux aussi tournés dans ce département.

Mais pendant qu’"Entre les bras" fait découvrir deux restaurateurs hors pair et que "Y a pire ailleur"s" s’attache à la vraie vie haute-en-couleur d’une bande d’énergumènes de Najac, John Shank, lui, a choisi la fiction pour aborder avec "L’hiver dernier" la condition de plus en plus terrible des paysans français.

Seuls, à la merci du moindre aléa, ceux qui s’accrochent aux métiers de la terre semblent condamner à très court terme. C’est en tout cas le sort qui attend Johann, jeune paysan solitaire qui élève ses vaches sur un plateau isolé, un paysage d’une beauté ingrate et folle.

Pas besoin de beaucoup de paroles ni d’images insistantes pour faire comprendre qu’il est désormais insensé pour un garçon à peine adulte comme Johann de poursuivre son élevage. Il aura beau tout faire : il est condamné. Enfermé dans sa lutte et dans son mutisme, la carabine à la main comme un héros d’un western improbable, il s’entête parce qu’il ne lui reste que cet entêtement.

Puissamment incarné par Vincent Rottiers, toujours à son aise dans ce genre de rôle, Johann est le constat du mal être paysan. Fini le temps où les campagnes françaises post-exode rural étaient semi-riantes, où les paysans qui avaient fait le choix de rester en tiraient certains fruits. La crise est revenue et le cinéma de la fin annoncée de la ruralité de retour.

Sans doute ne faut-il pas trop noircir le tableau : John Shank, belgo-américain amoureux de l’Aubrac, est du côté des hommes et, jusqu’au bout, vante leur énergie - qu’on peut qualifier sans hésiter d’admirable, même si le désespoir n’est vraiment pas très loin.

Il faut peut-être du courage pour venir fraterniser avec un homme qui se bat en pure perte, mais c’est le pari de John Shank - et il est forcément respectable - de croire qu’on peut se rendre dans une salle de cinéma en 2012 pour autre chose que manger du pop-corn.

Son film, sensible, nuancé, jamais sociologique, est à la portée de tous les regards.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=