Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Y a pire ailleurs
Jean-Henri Meunier  (mars 2012) 

Réalisé par Enrico. France. Documentaire. 1h32. (Sortie 21 mars 2012).

Ceux qui s’intéressent au football comprendront la comparaison : Jean-Henri Meunier est le Brandao du septième art.

Comme le joueur brésilien qui marqua un but qualificatif en quarts de finale de la Ligue des Champions pour l’Olympique de Marseille en réalisant, contre toute attente (dont la sienne), un contrôle du dos, le réalisateur de "Y a pire ailleurs" établit un état critique très vif de la France d’aujourd’hui en filmant à la va-comme-je-te-pousse, mais avec un cœur gros comme ça qui bat jusqu’au fond des choses.

Les heureux qui ont déjà communié à "La vie comme elle va" et à "Ici Najac, à nous la Terre" se replongeront avec bonheur dans cette France aussi anarchique qu’anarchiste avec ce troisième film qui conclue provisoirement une trilogie "“librement désordonnée".

Les autres, les tout-nouveaux, une fois franchis les portes des maisons de Najac, seront ravis d’être invités sans calcul à participer à cette brocante, à ce vide-grenier que constitue cette France rigolarde et mal rasée qui se fout du FMI et des triples A parce qu’elle est dans le troc et dans le rite (celui qui fait passer un sale quart d’heure à bien des bêtes à plumes).

Galerie de personnages truculents, hauts en couleurs alcoolisées, grands dans le malheur et beaux dans la vieillesse, et surtout jamais petits dans leurs petite vies si simples et pas tranquilles.

"Y a pire ailleurs", hymne au bonheur indéfinissable, évoquera à chacun un petit bout d’une France personnelle que l’on porte en soi avec une vraie dose de mépris involontaire, celui qui fait qu’on ne se vantera jamais d’en être issu ou d’y avoir vécu les meilleurs moments inavouables de sa vie. C’est un monde où les tontons, les pépés ou les mémés sont trop gros, portent des vêtements dépareillés, n’ont pas le mot bienséant qu’il faut en bouche et qui, parfois, clope au bec ou gnole en gorge, ont perdu tout attache avec le supposé réel.

Tant pis pour les trop polis, les trop bien mis et trop bien lavés qui ne verront en eux que des riens-du-tout.

Car derrière ces naïves caricatures, il y a l’expression d’une bonté teintée de poésie, d’un savoir-vivre tombé sur le bas-côté ou carrément dans le fossé qui permet de vivre au mieux, c’est-à-dire au jour le jour et au rythme des saisons.

Dans cet Aveyron foutraque, bien loin de celui dont on a parlé la semaine dernière avec "Entre les bras", Jean-Henri Meunier chante un pays, une civilisation, un univers qui se fout pas mal de ce qui sortira des urnes le 6 mai 2012. Sauf peut-être le chef de la gare de Najac, qu’on souhaitera toujours à son poste dans le prochain film de Meunier et pas victime d’une imbécile restructuration au nom d’une "rentabilité" qui n’a pas lieu d’avoir cours à Najac.

Évidemment, on ne terminera pas ce nouveau voyage impératif à Najac sans faire un petit coucou céleste à Henri Sauzeau, mécanicien des rêves et des utopies, qui a quitté ses amis au cours de cette épisode, mais qui ne sera jamais rayé de leur carte des tendres avec ses machines incongrues pleines de réalités imaginaires.

Il n’y a qu’à Najac que l’on voit ça et il faut espérer que Jean-Henri Meunier continuera longtemps à nous embrigader dans ce Brigadoon du Massif Central.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=