Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Reza
Interview  (Villejuif)  3 mars 2012

Alors que la chanson française se réunissait pour sa grand-messe annuelle, c'est avec Reza, dans le studio de répétition du groupe, que nous débutions la soirée. C'est grâce à Microcultures, le site de production participative, que le troisième album Supermaan a pu voir le jour. Nous avons donc rencontré Reza pour en savoir plus sur cette aventure aux couleurs d'une Amérique rêvée depuis la France.

C'est votre troisième album. Sur la pochette de votre précédent disque, on voyait énormément de musiciens. Sur la pochette de celui-ci vous apparaissez seul, est-ce que cela a une signification ?

Reza : Non, il n'y a pas de signification cachée dans la photo de cette pochette. Sur le précédent album, la pochette était une photo d'une fanfare de la fin du 19ème siècle, une photo qu'on aimait bien. Cette fois-ci le graphiste a proposé de faire une pochette à partir d'un portrait. Mais il y a autant de musiciens sur le second que sur le troisième album.

Quelle est l'évolution de cet album par rapport au précédent ?

Reza : L'écriture est plus personnelle. Sur le précédent, je chantais des poèmes que je n'avais pas écrits moi-même. Quant à l'écriture, la méthode n'a pas vraiment évolué. Je pars de maquettes guitare/voix, le référencement se fait ultérieurement, en collaboration avec le groupe. Par contre, pour l'enregistrement et le mixage, nous avons pris plus de temps que sur le précédent. On a commencé avec les basses et la batterie, ensuite les guitares. Puis on a pris plus de temps pour les voix.

Vous êtes allé l'enregistrer à New York ?

Reza : Non, c'est le mastering qu'on a effectué à New York. Une grosse partie de l'enregistrement a eu lieu ici, chez Pierre-Jean, notre batteur. Quant aux voix et aux cordes, elles ont été enregistrées chez William Rigoud, notre producteur, qui a un petit home studio.

Vous tournez beaucoup, vous semblez même avoir tourné plus en Allemagne qu'en France. Pourquoi ?

Reza : Pas vraiment, la tournée en Allemagne est plus récente. Je l'ai effectuée en solo en 2010. En 2011, nous avons très peu tourné parce que nous nous consacrions essentiellement à la réalisation du nouvel album. Mais c'est vrai qu'auparavant nous avons beaucoup tourné en France, et dans de nombreuses salles parisiennes.

Comment expliquez-vous que vous ayez autant travaillé à l'étranger, en Allemagne, au Etats -Unis. Est-ce une histoire de rencontres, de souhaits, de désir ?

Reza : Notre second disque est sorti en allemagne une année après être sorti en France. Pour ma part, j'aimerais beaucoup que notre musique soit entendue à l'étranger, en Allemagne, aux Etats-Unis ou ailleurs. C'est aussi l'avantage de chanter en anglais, ce qui permet de partager avec des personnes qui ne sont pas francophones. Ce qui s'est passé à New-York n'est pas du tout le fruit d'un souhait. Nous avons trouvé à New-York un studio avec un très bon ingénieur. En Allemagne, c'est plus une histoire de rencontre. La tournée s'est montée. Ensuite j'ai rencontré là-bas un label qui a voulu sortir le disque.

Donc partir aux Etats-Unis pour le mastering n'était pas du tout une histoire de se mettre en difficulté, débarquer à l'aéroport en tant que Français d'origine iranienne et chantant en anglais ?

Reza : (rires) Non, en plus ça ne change beaucoup. Le souhait était d'abord d'avoir des morceaux bien mixés pour que le mastering puisse se faire.

Sur "Supermaan" il y a une reprise des Go-Betweens, un groupe pop australien. Vu la coloration de votre album, on s'attendrait plutôt à entendre la reprise d'une balade ténébreuse d'un groupe folk américain.

Reza : Je n'écoute pas que de la musique américaine, mais aussi de la pop des années 80 comme les Smiths ou les Go-Betweens par exemple. Comme j'aimais beaucoup "Love goes on" des Go-Betweens, j'ai eu envie de la reprendre en changeant le son par rapport à l'original dont la production est plus synthétique. J'avais envie de lui donner une ambiance plus chaleureuse avec les guitares sèches et la contrebasse.

Vous participez à une soirée French Toast à l'International. Pouvez-vous nous dire un mot sur les deux groupes avec lesquels vous partagez l'affiche : Old Mountain Station et The Keys ?

Reza : J'aime beaucoup les Old Mountain Station avec lesquels nous avons déjà plusieurs fois partagé l'affiche. Quant à The Keys, je le connais moins bien qu'on ait déjà joué ensemble l'année dernière.

Enfin, à titre personnel, puisque vous faites du rock et êtes d'origine iranienne, avez-vous vu le film "Les chats persans"?

Reza : Bien sûr. J'ai bien aimé le film même si je n'ai pas accroché musicalement. Si, en surface, le film parle de rock indé et présente plein de jeunes groupes iraniens, c'est beaucoup plus le témoignage sur la situation politique en Iran qui m'a interessé. On voit qu'en pleine soirée des surprises très désagréables peuvent se produire.

Retrouvez Reza
en Froggy's Session
pour 2 titres en cliquant ici !
  

 

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Reza parmi une sélection de singles (janvier 2007)
La chronique de l'album Supermaan de Reza
La chronique de l'album Tornado de Reza

En savoir plus :
Le site officiel de Reza
Le Bandcamp de Reza
Le Facebook de Reza

Crédits photos : Thomy Keat (Retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Reza (14 décembre 2013)
Reza (3 mars 2012)


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=