Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 11 fleurs
Wong Xiaoshuai  mai 2012

Réalisé par Wong Xiaoshuai. Chine/France. Drame. 1h50. (Sortie 9 mai 2012). Avec Liu Wenqing, Wang Jungchun, Yan Ni et Zhang Kexuan.

Du cinéma chinois contemporain, on a coutume de voir de grandes fresques historiques, orchestrées par des réalisateurs de renom (Chen Kaige, Yang Zhi Mou, John Woo), ou à l’inverse, des films intimistes ou expérimentaux, parfois arides et toujours plongés dans un quotidien dépouillé.

L’intérêt de "11 fleurs" est de nous immerger dans l’entre-deux, de nous faire découvrir un cinéma à la fois populaire et ambitieux dans son propos, puisqu’il emprunte les chemins d’une chronique familiale pour revenir sur une des pages les plus sombres du maoïsme, celle de la Révolution Culturelle, de la période où dominaient les Gardes Rouges.

Le réalisateur Wang Xiaoshuai s’attache à quatre garçons d’une dizaine d’années (les onze fleurs du titre étant une métaphore des onze ans du héros), pour la plupart enfants d’"intellectuels" contraints de vivre à la campagne et soumis aux joies du travail manuel pour quitter leurs habits de "petits bourgeois".

L’action se passe en 1974, au moment où l’élan révolutionnaire est en perte de vitesse et que l’expérience de la Révolution Culturelle s’est avérée un échec désastreux. Le jeune Wang Han, fils d’un acteur contraint de travailler à l’usine, est témoin de cette dérive, qui prendra la forme d’un fait-divers tragique.

Wang Xiaoshai s’est clairement inspiré de souvenirs autobiographiques pour suivre la vie scolaire de Wang Han, avec ses rituels propres à la Chine communiste, comme ces séances de gymnastique matinales.

Par petites touches, il reconstitue aussi ce qu’est une enfance, avec ses joies, ses bêtises, ses petits drames qui deviennent des montagnes comme la perte d’une chemise dont on était si fier. Une enfance aussi en danger quand il faut trahir ou dénoncer, quand il faut déjà comprendre comment survivre, comment sauver sa famille ou sa petite communauté.

"11 fleurs" est un hymne au peuple chinois habitué à souffrir, et qui n’a pas été déçu en la matière pendant cette période noire. Un peuple chinois toujours optimiste malgré tout et qui, malgré la peur et les épreuves, reste bonhomme et solidaire.

S’il n’y avait pas le poids de la "grande histoire", "11 fleurs" pourrait n’être qu’un film pour enfants narrant les aventures d’un "club des quatre" chinois. Wang Xiaoshuai réussit particulièrement bien à diriger ses petits gars hilares et débrouillards et surtout à restituer toute cette époque, que l’on connaît de manière théorique.

La “Révolution culturelle” est ici restituée du côté de la vie quotidienne et l’on voit comment les Chinois qui la subissaient s’en accommodaient au jour le jour. Ce n’est pas l’enfer, encore moins le paradis. C’est une contrainte imposée qu’il faut traverser en tenant compte de mystères idéologiques qui dépassent. Chacun poursuit sa route, petite fourmi courageuse et pleine d’élan.

Un film riche, vitaliste, chaleureux, plein d’amour qui ne souffre jamais d’être une coproduction franco-chinoise. Tout au contraire, on soulignera le mariage réussi des images de Wang Xiaoshuai et de la musique de Marc Perrone.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=