Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Robert Plankett
Théâtre des Abbesses  (Paris)  mai 2012

Comédie dramatique écrite et interprétée par Marie Dompnier, Lionel Dray, Sarah Le Picard, Laure Mathis, Hortense Monsaingeon, Juliette Navis-Bardin, Jan Peters, Jeanne Sicre et Marc Vittecoq dans une mise en scène de Jeanne Candel.

Est-ce que la mort peut être un sujet théâtral ? Surtout si on n’a pas envie de mettre une majuscule au "m" de mort, et que l’on va parler de la disparition d’un Monsieur-tout-le-monde, même si son nom n’est pas si commun que ça ?...

Qui était Robert Plankett ? Un homme qui avait vécu, qui avait eu une vie capable d’être spectaculaire ? Même pas ! Le scandale en est encore plus grand. Robert Plankett était un être jeune qui a stupidement quitté la terre en cueillant des pommes, en saluant Pascal sur son tracteur...

Alors, c’est tautologiquement normal que cette "vie brève" attire l’intérêt d’un collectif qui se nomme La Vie Brève. Une création qui répugne à commencer, qui joue d’un artifice pirandellien pour se mettre en place. Comme si un vie qui s’achève, une vie qu’on veut croire en suspens plutôt qu’en arrêt définitif, n’avait ni début ni fin, ne pouvait pas finir puisqu’elle n’avait pas vraiment commencé, et ne pouvait ainsi pas faire l’objet d’un spectacle linéaire répondant au credo de la dramaturgie habituelle.

C’est donc toute une équipe de jeunes gens que met en scène Jeanne Candel, une bande de comédiens totalement au service de la mémoire de leur ami, de ce mort encore bien présent sur la scène. Ce n’est pas la mort vu par un Montaigne ou par un philosophe stoïque. La mort, ici, est étonnamment "fraîche", nourrie de questions toutes bêtes, de questions de survivants. Que faire du poulet acheté par la mort ?

Faut-il se partager ses livres ? Comment montrer sa douleur, comment l’exprimer ou la taire ? Il faudra d’abord ouvrir au cutter la scène cachée par un rideau de papier, il faudra ranger, il faudra déranger. La mort n’est-elle pas une métaphore qui dérange, qui vide les placards et remplit les mémoires ?

Chacun dit ses mots, joue sa partition, danse avec le poulet ou établit des listes inutiles. La mise en scène de Jeanne Candel et la dramaturgie de Samuel Vittaz s’attachent à multiplier les détails déposés çà et là et leur accumulation, loin de gêner, contribue à grandir la douleur tout en l’apaisant, tant tout semble offrande à l’amour et à l’amitié.

Les petites afféteries n’irritent jamais et tout ce qui paraît malhabile apporte son supplément d’émotion. En général, on n’aime pas la mort, encore moins la représenter. C’est la grande réussite de "Robert Plankett" d’aboutir à l’effet inverse : ses acteurs font partager aux spectateurs des sentiments sur la mort qui n’ont rien de morbide et qui osent aller jusqu’à l’extrême du simple et du sensible.

En les applaudissant avec une impressionnante chaleur, le public reconnaît sa force à ce spectacle subtil. On en sort indemne, contrairement à ce que dit l’adage. On en sort encore plus vivant et cette mort vécue de si près par l’intermédiaire de la forme théâtrale est un beau moment de vie.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=