Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le jour où je l'ai rencontrée
Gary Wiesen  mai 2012

Réalisé par Gary Wiesen. Etats-Unis. Romance. 1h24. (Sortie 24 mai 2012). Avec Michael Angarano, Freddie Highmore, Elizabeth Reaser, Sam Robards et Emma Roberts.

Alors qu’approche le Festival de Cannes avec ses faux scandales, ses grands films périssables et ses habitués bien partis pour rater une nouvelle fois la Palme, c’est à une bluette que Froggy's Delight s’intéresse aujourd’hui.

Une bluette new-yorkaise entre ado surdoué en dessin ne faisant pas ses devoirs et jeune blonde du type de celles qui sont parfaites pour rendre conformistes les lycéens marginaux.

À proprement parler, "Le jour où je l’ai rencontrée" de Gary Wiesen n’est pas un film de collège, même si l’action se passe souvent dans l’établissement extrêmement sélect où il n’est pas question de tarte américaine et de potacheries de ce niveau. Ici, on peut se faire exclure pour avoir fumé une cigarette et le proviseur, faussement cool avec ses petits airs obamesques, fait régner la loi et l’ordre scolaires. Parmi ses privilégiés destinés à jouer les premiers rôles une fois en âge de les tenir,; le héros a la singularité d’être encore vierge et pas hanté par la réussite.

Nonobstant la description d’un milieu peu représentatif de l’Amérique statistique, Gavin Weisen perçoit quelque chose de l’époque et restitue cette perception avec une belle sensibilité. S’il faut se préoccuper de son avenir, il faut surtout développer ses potentiels, faire des choix de cœur plus que de raison, être vraiment soi-même et ne pas chercher à se cacher derrière les apparences.

On aura raison de penser que tout ça n’est pas très radieux ni rigolo et que "Le jour où je l’ai rencontrée" fait l’éloge des valeurs refuges d’une bourgeoisie bienveillante. On y préfère les tableaux figuratifs aux monochromes, on y évoque les films de Louis Malle et l’on se soumet sans illusion mais sans acrimonie aux fêtes traditionnelles.

Souriant et préoccupé, rêveur et attentif, attendant l’avenir conjugal en écoutant en boucle Leonard Cohen, Michael Angarano apparaît comme l’ado idéal de cette seconde décennie de ce troisième millénaire. On aimerait le suivre de films en films pour voir où va atterrir la génération qui se prépare à plonger dans le grand bain d’un monde sans savon et dans lequel l’eau se trouble de jour en jour.

Va-t-il se déjanter, se révolter, rentrer dans le rang ? "Le jour où je l’ai rencontrée" montre une Amérique à la croisée de nouvelles routes. Où mènent-elles ? Le film ne le dit pas. Il est cependant àl’écoute d’une jeunesse qui s’inquiète.

Laissons là préférer les bluettes aux bleus à l’âme et n’en demandons pas trop à ce cinéma qui n’étale pas ses ambitions.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=