Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gleizes - Metzinger : Du cubisme et après
Musée de la Poste  (Paris)  Du 9 mai au 22 septembre 2012

Qui dit cubisme, dit Picasso et Braque considérés comme ses fondateurs, le premier avec "Les demoiselles d'Avignon", le second avec "Le Grand nu", deux toiles peintes en 1907.

Mais le mouvement cubiste s'est développé jusqu'à la première guerre mondiale avec le Groupe de Puteaux, connu sous le nom de Section d’Or, qui fédèrera notamment Robert Delaunay, Marcel Duchamp, Fernand Léger et Francis Picabia, pour ne citer que les plus célèbres, qui s'est constitué en 1911.

Les théoriciens de ce groupe, qui intellectualisent la démarche picturale de Picasso et Braque qualifiée d'intuitive", sont Albert Gleizes et Jean Metzinger, qui publièrent en 1912 un ouvrage intitulé "Du cubisme" considéré sinon comme un traité fondateur du moins comme un essai théorique.

A l'occasion du centenaire de cette publication, le Musée de la Poste présente avec "Gleizes - Metzinger : du cubisme et après".

Une bienvenue et intéressante exposition consacrée à l'oeuvre de ces deux peintres dont les noms ont été éclipsés par les grandes figures du siècle et qui tient également d epiqure de rappel sur le cubisme.

Gleizes - Metzinger : "un tandem cubiste" qui ne pédalait pas toujours dans le même sens

A partir de nombreuses toiles, dessins, documents et films, la commissaire Josette Rasle a conçu un parcours chronologique largement commenté, qui revêt également un caractère didactique et contribue à illustrer la diversité de la "révolution cubiste" à travers la mise ne résonance de trajectoire artistique de deux peintres qui est celle de parallèles qui se sont croisées au sein du creuset du cubisme.

En 1910, Albert Gleizes peintre impressionniste autodidacte rencontre Jean Metzinger peintre formé par un portraitiste rouennais célèbre et qui s'inscrit dans le mouvement pointilliste du néo-impressionniste.

Au sein de la Section d'Or, dont l'exposition présente les oeuvres de plusieurs de leurs membres dont André Lhote, Léopold Survage, Henri Valensi, Auguste Herbin et de Roger de la Fresnaye, Gleizes et Metzinger, largement représentés, y feront figure de chefs de file et de théoriciens.

Après la dispersion due à la Première guerre mondiale, les deux peintres suivront des voies tout aussi inattendues que divergentes.

Jean Metzinger est le représentant pur et dur du cubisme analytique, avec sa palette de couleurs sourdes, pour lequel la "grille cubiste dicte sa loi à la définition des formes".

Mais celui qui invente le plan en translation parallèle ("Danseuse dans un café", "Le goûter") navigue entre cubisme et figuration.

Il revient à la figuration dans les années 20 avec des portraits intégrant les postulats cubistes sur la spatialité et le collage ("Femme en bleu", "Le miroir") qui reprendront le dessus dans les années 40.

En revanche, Albert Gleizes, qui est toujours attaché au sujet, poursuit dans la voie d'un cubisme évolutif avec une palette chromatique plus saturée ("Femmes assises à une fenêtre").

S'il intègre et conserve la rotation des plans géométriques ("Deux nus", "L'écolier"), la courbe n'est pas éliminée de son vocabulaire stylistique ("Le Chant de guerre") et rompant avec la staticité spatiale, il impulse, par l'emploi de l'arabesque, une dynamique rythmique qui est celle du cubisme orphique ("Maternité glorieuse", "La libellule").

A noter le catalogue publié aux Editions des Beaux-arts de Paris qui, notamment, revient sur l'histoire du cubisme avec un article de l'historien d'art Peter Brooke et décrypte l'aventure de ce tandem cubiste, selon l'expression de Christian Briend, conservateur en chef du Patrimoine au Musée National d'Art Moderne qui y signe un essai.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée de la Poste

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée de la Poste


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon

Beaucoup de belles choses en cette rentrée que ce soit sur le plan musical, théâtral, littéraire ou cinématographique. On vous en parle sans plus attendre dans cette nouvelle édition de Froggy's Delight. En route.

Du côté de la musique :

"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre
Nous étions au Check In Party à Guéret et on vous dit tout : Jeudi avec Patti Smith, Prince Miiaou, Jeanne Added...
Vendredi avec Puts Marie, Slaves, Lysistrata, Gogol Bordello...
et le Samedi en compagnie de Deerhunter, Balthazar, Oh Sees...
et toujours :
"Debussy complete piano works" de Aldo Ciccolini
Retour sur la Route du Rock :
Jeudi avec Fontaines DC, Stereolab, Idles, Tame Impala...
Vendredi avec White Fence, 2 many Dj's, Hot Chip ...
Samedi avec Deerhunter, Metronomy, Oktober Lieber...
Toutes les photos par Jasmina sont ici
Pourquoi aller à la rRceci pour le savoir
"Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"We are not your kind" de Slipknot
"Unis vers" de Mathias Lévy
"This is not a safe place" de Ride
"Bulle" de Théo Girard Quartet

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Le Cours classique" au Théâtre du Rond-Point
"Nuit gravement au salut" au Théâtre Lucernaire
"Bar" au Théâtre Essaion
"Melone Blu" au Théâtre 13/Seine
"Strip-tease 419" au Théâtre de Belleville
"Le Mont Analogue" au Théâtre La Reine Blanche
"Comme un roman" au Théâtre Essaion
"Les Carnets d'Albert Camus" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Testament de Vanda" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je ne suis pas Michel Bouquet" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tant qu'il y aura des coquelicots" au Théâtre Essaion
des reprises
"Galilée le mécano" au Théâtre La Reine Blanche
"Le Double" au Théâtre Le Ranelagh
"Huis-Clos" à la Comédie Saint-Michel
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

dernière ligne droite pour "Paris romantique" au Petit Palais

Cinéma avec :

"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
"Music of my life" de Gurinder Chadha
"Une joie secrète" de Jérôme Cassou
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen
et toujours :
"Tempête pour les morts et les vivants" de Charles Bukowski
"Zébu boy" de Aurélie Champagne
"Tous les enfants dispersés" de Beata Umubyeyi Mairesse
"Mon territoire" de Tess Sharpe
"Ici tout est encore possible" de Gianna Molinari
"Dégels" de Julia Phillips
"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=