Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le plaisir
La Pépinière Théâtre  (Paris)  juin 2012

Comédie d’après les écrits de Crébillon Fils, adaptation et mise en scène de Eric-Gaston Lorvoire, avec Julie Judd, Fanny Gilles, Françoise Pavy, Guillaume Cramoisan et Jean-Marie Galey.

Dans "La Ronde", le brillant film de Max Ophüls inspiré de l’oeuvre d’Arthur Schnitzer, il est dit que "Le plaisir n’est pas gai".

Dans cette adaptation pour la scène des "Tableaux des moeurs du temps dans les différents âges de la vie" de Crébillon fils, Eric-Gaston Lorvoire s’évertue à montrer le contraire : le plaisir tel qu’on le concevait dans la société libertine du siècle des Lumières est plus que gai, il est réjouissant.

Accompagnées par les notes d’une belle violoncelliste, deux jeunes filles au lit en chemises de nuit entament un parcours de cœurs battants qui les conduira du couvent à l’amant, des premier émois à la découverte et à la pratique de la volupté.

Émoustillées par la fessée et par la vue de leurs charmantes rotondités, elles parlent comme des personnages de la comtesse de Ségur ou des jeunes filles des films de

Rohmer. A la différence que chez Crébillon, la chose est dite et non pas simplement évoquée sur le ton badin de la fausse innocence et de la vraie perversité.

Ici, tout est sain, de bon goût et dépourvu d’une once de grivoiserie. Les mots sont délectables et ne passent même pas au tamis du double sens.

Les beaux esprits reprocheront sans doute à Crébillon d’en rester au divertissement des bouches et des oreilles et de ne pas prêter au sexe la dimension philosophique d’un Diderot ni celle cruellement métaphysique d’un Sade. Tant pis et place au spectacle.

Un spectacle rondement mené dans un décor unique, entre lit et boudoir, entre lumière et obscurité, entre habits et déshabillés.

Les jeunes actrices, Julie Judd et Fanny Gilles, sont aussi convaincantes en oies blanches qu’en rouées de toutes les voluptés et le spectateur ne se fera pas prier pour les suivre dans les étapes inévitables qui en feront de parfaites libertines.

Dans cette cavalcade coquine, on s’amuse si fort qu’on en oublie presque qu’on est devant un vrai travail théâtral, soigné et raffiné.

Pourtant, des lumières de Christian Mazubert à la scénographie de Pierre-Yves Leprince, tout est à sa place idéale pour qu’Eric-Gaston Lorvoire transforme ces "Tableaux des moeurs" de Crébilllon en véritables saynètes prouvant les unes après les autres qu’aller au théâtre peut être un vrai grand... plaisir.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=