Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La pitié dangereuse
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  juin 2012

Comédie dramatique d'après le roman éponyme de Stefan Zweig, mise en scène de Stéphane Olivié-Bisson, avec Arnaud Denissel (ou Maxime Bailleul), David Salles (ou Roger Miremont), Elodie Menant, Jean-Charles Rieznikoff et Salima Glamine.

Il y a un mystère Zweig : ses romans, comme ses biographies, semblent défier le temps et continuent non seulement d'être lus mais aussi de faire l'objet d'adaptations pour l'écran et pour la scène.

Pas une année sans qu''"Amok", "24 heures dans la vie d'une femme", "Lettres d'une inconnue", "Le joueur d'échecs", etc... soient visitées ou revisitées.

C'est donc cette fois-ci à "La pitié dangereuse" que s'attaque Elodie Menant dans une mise en scène de Stéphane Olivié-Bisson.

Roman crépusculaire décrivant les derniers feux de l'Empire Austro-hongrois à quelques mois de la déflagration de 1914, "La pitié dangereuse" fournit à Zweig l'écriture de deux de ses plus beaux personnages, Edith Kekesfalva, jeune fille assoiffée de vie mais paralysée des jambes, et le lieutenant Anton Hofmiller, en attente d'héroïsme dans l'ennui de la vie de garnison.

La rencontre de cette "alouette" aux ailes brisées et de ce brillant officier emprisonné dans un code moral suranné sèmera cette confusion des sentiments, thème majeur de Zweig, qui nourrit drame et malheur.

"La pitié dangereuse" n'est pas a priori le roman de Zweig le plus facile à adapter sur scène. Elodie Menant, qui joue Edith avec une belle retenue fiévreuse, a cherché à suivre le canevas du roman.

Escortées par des musiques viennoises, les saynètes s'enchaînent au gré du déplacement sur le plateau d'un grand fauteuil à roulettes dans lequel se tient et se contient Edith, perdue dans son désir impossible. C'est une espèce de valse triste qu'orchestre Stéphane Olivié-Bisson, une valse plaintive perturbée par ses déchirements, ses appels au secours, par l'enchaînement fatal de cette pitié, de cette compassion dangereuse, que le beau militaire lui délivre apparemment sans arrière-pensée.

Costumes, lumières et musiques contribuent à rendre crédible cette plongée dans une avant-guerre qui jouerait à être une belle époque s'il n'y avait cette maladie qui ronge Edith comme une métaphore de la fin de l'Empire des Habsbourg.

Anton, confronté à cette impasse dans laquelle sa pitié le mène, est aussi désarmé que Drogo, le héros du "Désert des Tartares", dans la vaine attente des Tartares. On trouvera ici une correspondance très intéressante entre l'oeuvre de Zweig et celle de Buzzati, elle aussi récemment adaptée au théâtre par Xavier Jaillard.

Sans doute, il aurait fallu qu'Elodie Menant s'autorise à un peu moins de respect de Zweig pour aboutir à une fin plus radicale, plus théâtrale, plus enflammée. Elle n'a pas non plus choisi la demi-teinte qui pouvait donner à l'ensemble un petit ton tchékhovien.

Qu'importe, elle emporte le spectateur pendant une heure et demie dans le tourbillon romanesque d'un auteur qu'elle et ses camarades servent parfaitement.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=