Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Révolutions
Matthieu Pigasse  (Editions Plon)  mars 2012

Le soufflé est retombé. Rangeons les bulletins jusqu’à la prochaine frénésie.

Il est tant de retrousser les manches et de sortir les pioches du coffre de la voiture. Une fois le manège électoral fini, la réalité violente de la vie reprend pour un temps le dessus.

Au boulot !

Le monde est un enfer. Il l’est devenu.

Rien à faire, autre que de subir ! Le déclin est-il si (pré)visible ? Un nouveau président, peut-être une nouvelle assemblée ! Cela suffira-t-il ? Est-ce trop tard ? Le vieux monde nous a rattrapé*.

L’Europe, en décomposition ? L’avenir est noir, noir couleur deuil de nos espérances sociales et politiques. La vieille Europe des "Lumières" se fait bouffer par de mercantiles banquiers. Incapable renaissance aux idées. La finance se croit "Maître du Monde" alors qu’elle n'en est que le comptable. Et oui. Mais cela change quoi, lorsqu’il n’y a plus de patron ? Rien.

Le Hiffre se croit mettre du monde.

Matthieu Pigasse enfile l’habit du praticien, lui, le patron Rock n’roll de la banque Lazard France et Big Boss des Inrocks, chausse ses santiags et enfile le blouson clouté pour nous parler d’un monde dont on sent, sans trop vouloir le dire, qu’il a la tête enfouie dans la terre - Otez-moi ce monde que je ne saurais voir ! Le souffle senteur de venin - la peur de réveiller les "montres endormis "- que pourrit cette fin de vie économique.

Que la Belle Europe sombre doucement, presque inexorablement dans l’Abime de l’Histoire. Le continent semble avoir coupé le moteur de sa survie.

Matthieu Pigasse de sa plume alerte et fébrile, nous pond un bouquin qu’il faut lire pour réveiller nos neurones assoupis. On imagine bien la rage de l’auteur en train de pianoter avec force d’un auteur de polar sur le clavier de son ordinateur. Le sentiment d’écriture comme conviction. Entre le crissement de la plume d’oie de Mirabeau et l’ordinateur

Le vieux continent use sa patience intellectuelle. Entendre et comprendre "vieux pays"comme l’avait lancé Bush lors de la chasse à Hussein, déjà une insulte à la face d’un Monde qui refuse l’unité comme seule valeur. La France particulièrement visée.

Est-ce si simple ? Croyons-nous que la valeur des "Lumières" est au rebut , renvoyée d’un revers économique aux poubelles de l’Histoire ? Sentiment désabusé ! D’une lutte disproportionnée entre les idées et le commerce.

Il ne faut pas.

Et donc parcourir l’espoir que l’on caresse en lisant "Révolutions". L’avenir n’est pas si bouché et le vieux continent a ses chances dans le séisme annoncé. Les idées sont là, les hommes aussi, ceux qui de par leurs volontés, leurs pouvoirs désirent stopper l’hécatombe. C’est à l’Europe de relever le défis. Personne d’autre ne le fera à sa place. Elle seule capable, une nouvelle fois encore, de renverser le cours de l’Histoire. Elle en a les moyens.

C’est ce que pense Matthieu Pigasse qui nous propose de renouer avec l’enivrante utopie de la vie. Un désir profond de l’humain. Sentiment plaisant que l’on a en refermant le livre. Il donne pouvoir à nos idées trop longtemps sclérosées.

Lire pour débastiller nos conventions.

 

 

* Slogan détourné de 1968 qui, au contraire, offrait la direction à suivre: "Cours camarade, le vieux monde est derrière toi".

 


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=