Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
Bénabar - Miles Kane - Selah Sue - Metronomy - Birdy Nam Nam - The Kills  (Hippodrome de Longchamp, Paris)  vendredi 22 juin 2012

C'était avec une certaine anxiété que l'on regardait les prévisions météo ces derniers jours. Il faut dire que les annonces d'averses laissaient présager un Solidays pluvieux, donc boueux. Bonne nouvelle : le soleil est de la partie, on en vient même à se plaindre de la chaleur dans l'interminable file d'attente du camping.

Pour tuer l'attente, on s'amuse à observer par-ci par-là les différentes stratégies opérées par les festivaliers pour cacher de l'alcool dans leurs affaires avant la fouille. Sur ce terrain, certains rivalisent d'inventivité. Cette année Solidays a eu la bonne idée de programmer les premiers concerts à 18h. On ne vivra donc pas les premiers instants musicaux de cette édition depuis la file d'attente comme cela a pu être le cas dans le passé.

On a même le temps de se poser dans le camping pendant que Bénabar oeuvre sur la grande scène avec ses chansons franchouillardes. On n'écoute que d'une oreille, d'autant plus que l'ancien scénariste de Canal + fait partie de ces artistes qu'on a l'impression de voir chaque année à Solidays.

C'est autrement plus mobilisé et attentif que l'on se rend au concert de Miles Kane - dont l'album Colour Of The Trap a été un des rayons de soleil de l'année passée. Déjà vu en janvier dernier au Casino de Paris (en première partie des Arctic Monkeys), celui qui ressemble de plus en plus à un sosie de Noël Gallagher première période n'a pas baissé le pied depuis.

Enchaînant les morceaux accrocheurs rodés par des mois passés sur la route ("Rearrange", "Kingcrawler", "My Fantasy", "Quicksand", "Counting Down The Days" ou "Colour Of The Trap"), quelques titres inédits pas encore au niveau du reste de la setlist, et une reprise de Dutronc ("The Responsible"), Miles Kane séduit avec ses chansons ultra-référencées. Mention spéciale à un "Inhaler"' étonnant de sauvagerie, et aux excellentes "Rearrange" et "Come Closer".

Tiré à quatre épingles dans son costume bleu et en osmose avec son groupe, Miles Kane livre un très bon concert dans l'indifférence générale. La faute incombe à Selah Sue, qui se produit immédiatement après sur la scène Paris.

On ne présente plus la petite belge qui n'en finit plus de monter et d'écumer les scènes de festivals. Si sa musique n'a rien de révolutionnaire, il est difficile de rester insensible à l'entrain de ses morceaux et au charme de la chanteuse. Portée par des morceaux taillés pour les foules ("This World", "Black Part Love", "Raggamuffin", "Peace Of Mind", "Crazy Vibes", "Crazy Sufferin Style"), une reprise judicieuse ("Lost Ones" de Lauryn Hill) et une belle présence sur scène, Selah Sue remporte aisément les faveurs du public. On attend maintenant de voir ce qu'il adviendra du deuxième album, où la chanteuse sera cette fois-ci attendue au tournant.

La grosse affiche de la soirée est Metronomy, groupe aussi séduisant sur disque qu'il s'avère frustrant sur scène. Comme au festial We Love Green l'an dernier, les anglais ne parviennent pas à insuffler en live une dynamique à leurs morceaux. Si bien qu'on a parfois l'impression d'écouter l'album au grand air. Le groupe est sur la route depuis un an et demi et cela se sent. Si l'on ajoute à ça une setlist qui pêche par quelques longueurs, le bilan est peu reluisant. Reste la magie de quelques titres ("The Bay", "Heartbreaker", "Everything Goes My Way") qui rend le concert des anglais plaisant à défaut d'être enthousiasmant.

On court secouer la tête avec Birdy Nam Nam, quatuor de DJ français pas là pour faire dans la dentelle. Beats syncopés, martèlement de basses, crescendos orgasmiques : toute la panoplie du live électro fédérateur est là. Seule ombre au tableau : le froid de canard qui gagne petit à petit l'Hippodrome de Longchamp.

Les plus courageux ont tenu jusqu'à The Kills, qui joue à 01h sur la scène Bagatelle. Le duo anglo-américain, qui a sorti un très bon quatrième album l'an dernier (Blood Pressures), n'a (presque) rien changé à sa formule gagnante sur scène : Jamie Hince tient la baraque, arrache à sa guitare des riffs stridents et crasseux pendant qu'Alison Mosshart (qui arbore une crinière rougeoyante), tour à tour aguicheuse ou sauvage, feule dans le micro et tient son rôle à la perfection.

La setlist sans faute se concentre sur le dernier disque ("Future Starts Now" et ses tambours, "DNA", "Satellite", "Baby Says", "The Last Goodbye") sans oublier quelques clins d'oeil au passé ("Tape Song"). Fidèles à leur réputation, The Kills ne déçoivent pas et viennent ponctuer avec brio cette première journée de Solidays. Le froid et la fatigue ayant eu raison de notre bravoure, nous faisons l'impasse sur la Nuit Electro en ayant bien l'intention de se rattraper demain.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Bénabar en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Bénabar en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Bénabar en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (Vendredi)
Bénabar en concert au Festival Du Bout Du Monde 2006
Bénabar en concert au Festival Les Vieilles Charrues (vendredi)
Bénabar en concert à Paléo Festival #34 (2009)
La conférence de presse de Bénabar (11 juillet 2004)
Miles Kane en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du dimanche
Miles Kane en concert au Festival Rock en Seine 2011 (dimanche 28 août 2011)
Miles Kane en concert à Casino de Paris (mardi 31 janvier 2012)
Miles Kane en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - dimanche
Miles Kane en concert au Festival International de Benicàssim #18 (vendredi 13 juillet 2012)
Miles Kane en concert au Festival Art Rock 2013 - vendredi, samedi et dimanche
Miles Kane en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Samedi
Miles Kane en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi
La chronique de l'album eponyme de Selah Sue
La chronique de l'album George Benson - Jamie Cullum & Eric Cantona - Madeleine Peyroux - Angélique Kidjo - Bebel G de Jazz Loves Disney 2 - A Kind of Magic
Selah Sue en concert au Festival Art Rock 2010
Selah Sue en concert au Fil (vendredi 15 avril 2011)
Selah Sue en concert au Festival We Love Green #1 (édition 2011)
Selah Sue en concert au Festival We Love Green 2011 (1ère édition) - dimanche 11 septembre
Selah Sue en concert à L'Aéronef (mardi 29 novembre 2011)
Selah Sue en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Selah Sue en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi
Selah Sue en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi & dimanche
Selah Sue en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - vendredi 24 avril
Selah Sue en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - samedi 22 août
Selah Sue en concert à Tourcoing Jazz Festival #30 (édition 2016) - samedi 22 octobre
Metronomy parmi une sélection de singles (décembre 2007)
Metronomy parmi une sélection de singles (mai 2008)
La chronique de l'album Nights out de Metronomy
La chronique de l'album The English Riviera de Metronomy
Metronomy parmi une sélection de singles (avril 2012)
Metronomy en concert au Festival International Benicàssim 2008
Metronomy en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Metronomy en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Metronomy en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
Metronomy en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - vendredi
Metronomy en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - vendredi
Metronomy en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - vendredi 7 juillet
Metronomy en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019)
Metronomy en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Samedi 17
L'interview de Metronomy (29 mai 2008)
La chronique de l'album Live in Paris de Birdy Nam Nam
Birdy Nam Nam en concert au Festival Les Trans 2005 (Samedi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Birdy Nam Nam en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Vendredi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Rock en Seine 2009 (samedi 29 août 2009)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Birdy Nam Nam en concert à L'Aéronef (mardi 20 mars 2012)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Le Cabaret Vert #8 (vendredi 24 août 2012)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Rock en Seine 2016 - Vendredi 26 août
La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album No wow de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Blood Pressures de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert à la Salle des Fêtes de Ramonville (30 mai 2005)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
The Kills en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
The Kills en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
La conférence de presse de The Kills (août 2004)

En savoir plus :
Le site officiel du festival Solidays
Le Myspace du festival Solidays
Le Facebook du festival Solidays
Le blog de Pierre Baubeau


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Metronomy (29 mai 2008)


# 28 juin 2020 : Nouvelle Vague ?

Le premier tour des élections municipales fut le signe du début du confinement. Espérons que ce second tour ne sera pas l'appel à un second confinement. Quoi qu'il en soit : Soyez prudents, soyez heureux et cultivez vous ! c'est parti pour le sommaire en commençant par le replay de la Mare Aux Grenouilles #4 (eh oui déjà !)

Du côté de la musique :

"Grand prix" de Benjamin Biolay
"The Beethoven collection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wolfl" de Jean-Efflam Bavouzet
"Eivind Groven Symphonies N°1 & 2" de Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay
"L'heure bleue" de Marianne Piketty, Le Concert Idéal
"Tu rabo Par'abanico" de Marion Cousin & Kaumwald
"Veines" de Merakhaazan
"Silas" de Silas Bassa
et toujours :
"As found" de Fugu
"Désordres" de Austyn
"Anda Lutz" de Cie Guillaume Lopez
"A l'instinct A l'instant" de Daniel Jea
"Cérébro dancing" de Epilexique
"Cobra" de François Club
"Coquette" de Hailey Tuck
"Springtime with no harm" épisode 18 des mixes de Listen In Bed
"Fanfare XP, volume 2" de Magic Malik
"Avec son frère" de Volo
"Safeplace" de Yadam

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"Démons" par Lorraine de Sagazan
"Misery" de William Goldman
"L'obéissance de la femme du berger "de Sergio Martínez Vila
"Migraaaants" de Matéi Visniec
"Le Remplaçant" d'Agnès Desarthe
"Portrait d'Amakoé de Souza - Salade Tomate Oignon" de et par Jean-Christophe Folly

"La Chose Commune" de David Lescot et Emmanuel Bex
de la comédie de boulevard :
"Hier est un autre jour "de Sylvain Meyniac et Jean-François Cros
"Madame Doubtfire" de Jaja Fiastri
"Le Clan des divorcées" de Alil Vardar
"A gauche en sortant de l'ascenseur" de Gérard Lauzier
du côté des humoristes :
"Mimie Mathy - J'adore papoter avec vous"
"Denis Maréchal - J'dis franchement"
dans le répertoire classique :
"Le Jeu de l'amour et du hasard" par Catherine Hiegel
"Roméo et Juliette" par Eric Ruf
Shakeaspeare :
à l'anglaise au Globe Teater : "Macbeth"
et en comédie musicale "Roméo et Juliette, de la haine à l'amour" de Gérard Presgurvic
et de l'Opéra revisité :
"La Traviata" de Verdi par Simon Stone
"Cendrillon" de Jules Massenet par David Hermann

Expositions :

en "real life" avec la réouverture progressive des musées :
"Pompéi" au Grand Palais
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières
"La Force du dessin - Chefs-d'oeuvre de la Collection Prat" au Petit Palais
"Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l'au-delà" au Musée Maillol
"Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts Décoratifs" au Musée des Arts Décoratifs
et en passant par la Lorraine, découvrir la Villa Majorelle œuvre de style Art nouveau.

Cinéma at home avec :

"Riens du tout" de Cédric Klapisch
"Noïse" de Henry Bean
"Sous surveillance" de Robert Redford
"La romancière" de John McKay
au Ciné-Club les années 50 :
"Un drôle de Dimanche" de Marc Allégret
"La vie à deux" de Clément Duhour
"L'homme au million ("The Million Pound Note") de Ronald Neame
des incontournables japonais :
des figures tutélaires :
"Tokyo drifter" de Seijun Suzuki
"A blind woman" de Teruo Ishii
et des plus jeunes :
"Mr Long" de Sabu
"Ichi, la femme samouraï" de Fumihiko Sori
et des raretés avec une sélection "Court metrage" :
"Le Chant du styrène" de Alain Resnais
"La chambre" de Chantal Akerman
"Pauline" de Céline Sciamma
"La traversée de l'Atlantique à la rame" de Jean-François Laguionie

Lecture avec :

"Be my guest" de Priya Basil
"De Gaulle sous le casque" de Henri de Wailly
"La faiblesse du maillon" de Eric Halphen
"Les jours brûlants" de Laurence Peyrin
et toujours :
"Le jour où Kennedy n'est pas mort" de R.J. Ellory
"Mauvaise graine" de Nicolas Jaillet
"Une immense sensation de calme" de Laurine Roux

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=