Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Peau d'Ane
La Loge  (Paris)  juillet 2012

Création de la Compagnie Maëlstrom, d'après une libre adaptation du conte de Charles Perrault, mise en scène de Chloé Duong, avec Clémence Chatagnon, Nicolas Chevrier, Laurent Cogez, Lucile Corbeille, Thomas Mallen, Benoît Morvan, Frérique Renda et Kevin Thébault.

De la version comico-trash des années 70, "Elle voit des nains partout" de Philippe Bruneau. à la revisitation tragique des mythes par le dramaturge anglais Howard Barker, en passant par la psychanalyse des contes de fées de Bruno Bettelheim, les horreurs véhiculées par le conte transitionnel à destination privilégiée des enfants nourrit l'imaginaire du théâtre et fascine les adultes.

En résidence à La Loge pour la saison 2011-2012, la Compagnie Maëlstrom, fondée par Chloé Duong et regroupant de jeunes comédiens issus de la promotion 2011 de l'ESAD, a fait du conte un de ses terrains d'exploration pour la création de formes courtes présentées dans le cadre de soirées génériques bimensuelles intitulées "Ils étaient une fois".

Dans ce cadre, le choix de Chloé Duong s'est porté sur "Peau d'Ane", conte syncrétique de Charles Perrault dont le thème central est celui de l'inceste, dont elle livre une libre adaptation époustouflante bien éloignée de la version cinématographique waltdysnérisée ou psychédélique de Jacques Demy.

Enfreindre le tabou majeur et universel de l'inceste ne peut se résoudre que dans le tragique et le sang.

A la table royale qui ripaille pour la fête du carnaval durant laquelle règnent les masques, l'allégresse est de rigueur jusqu'au moment où elle devient sacrificielle quand les inquiétudes de la Reine, femme rongée par le déclin de sa jeunesse et la jalousie (Clémence Chatagon) scellent son destin funeste comme celui de sa propre fille (Lucile Corbeille).

Et à peine veuf, le Roi (Benoît Morvan), homme jouisseur, trivial et sanguin qui ne maîtrise guère ses pulsions doublé d'un monarque tout puissant et totalitaire et d'un prédateur qui aime la chasse, entend épouser sa fille malgré les protestations molles de son aréopage (Nicolas Chevrier, Thomas Mallen et Kevin Thébault) et de la marraine (Frédérique Renda).

Tous les comédiens sont excellents dans cette partition dont le réalisme, même s'il reste grave, voire violent et funeste, est distancié par un parti-pris de mise en scène et une scénographie qui parvient, avec des composantes modestes mais judicieux, d'immerger le spectateur dans l'atmosphère onirique propice à le maintenir dans cet état de fascination que dispense le conte.

Au demeurant, un des points forts de ce spectacle tient à la rigueur, outre de la direction d'acteur, à celle d'une scénographie à la forte composante esthétique et cinétique.

En l'occurrence, le choix d'une seule couleur pour le décor et les costumes, celle du blanc séraphique, en contrepoint aux pulsions animales qui pervertissent les hommes, le recours à des procédés cinématographiques tels le ralenti ou l'arrêt sur image et la conception d'une bande-son qui participe pour beaucoup à l'instauration d'une atmosphère d'inquiétante étrangeté.

Ainsi, les personnages apparaissent figés en contre jour devant un fond de scène blanc et lumineux sur "Heaven", un morceau de l'album Neveroddoreven du groupe anglais de pop électronique I Monster qui évoque les morceaux composés par Jocelyn Pook pour les scènes délétères du rêve et du bal masqué du film "Eye Wide Shut" de Stanley Kubrick. De même, en utilisant la musique lo-fi composée par Jed Kurzel, du groupe The Mess Hall, pour "Snowtown" le premier film de Justin Kurzel traitant d'un père diabolique.

D'une qualité rare, ce work in progress, qui s'achève sur la fuite de la princesse revêtue de la peau de l'âne, mérite d'être suivi avec attention.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=