Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Léonce et Léna
Théâtre L'Etoile du Nord  (Paris)  juillet 2012

Comédie dramatique de Georg Büchner, mise en scène de Eram Sobhani, avec Stéphane Auvray-Nauroy, Laura Clauzel, Romain Darrieu, Michèle Harfaut, Julien Kosellek, Edouard Liotard, Yuta Masuda, Sophie Mourousi et Cédric Orain.

Mort à 25 ans du typhus, le dramaturge allemand Georg Büchner n'a eu le temps d'écrire que trois pièces. Si "La Mort de Danton" et "Woyzeck", considérés comme des chefs-d'oeuvres, sont souvent jouées, "Léonce et Léna" est une pièce moins connue et ne jouit pas de la même réputation.

Délibérément imprégnée par l'esprit romantique, elle n'est pas sans correspondance avec l'univers du "Fantasio" d'Alfred de Musset, œuvre écrite deux ans auparavant. Son héros principal, le prince Léonce, ressent ce mal de vivre qui frappe la génération 1830.

Confronté au vide existentiel, tenté par le suicide, fasciné par la mort et la déchéance, il reste un enfant qui ne veut pas grandir pour ne pas se confronter aux mensonges du monde et craignant d'être corrompu par eux. Promis au pouvoir, il tente de le fuir pour ne pas devoir l'exercer et se plier à un ordre social bien loin de ses aspirations et de ses idéaux.

Dans son adaptation et sa mise en scène, Eram Sobhani a bien vu la parenté entre Musset et Büchner, son prince Léonce est très proche des personnages de Musset attirés par le gouffre et s'amusant à ses alentours, mais par trop velléitaire pour y sauter et toujours plus dans l'imprécation que dans l'action.

Au lieu de suivre le canevas finalement très simple de la pièce de Buchner, Eram Sobhani éparpille le récit en saynètes ponctuées de musiques et de chansons. Les personnages jouent leurs partitions sur des registres et des tons différents. On chuchote, on crie, on pratique souvent l'auto-dérision ou l'on en revient parfois au littéral du texte.

Entre chorale et collage, se dessine peu à peu quelque chose qui prend sens. Ce qui paraît parfois heurté gagne finalement en cohérence.

Le message est simple : profiter du texte de Büchner pour dire et montrer des acteurs heureux d'être en action, même s'il s'agit de tâter de la guitare électrique ou chantonner en allemand "Qui peut dire où vont les fleurs ?". C'est une polyphonie qui est proposée comme vision d'un monde dialectique où Léonce et Léna se trouvent alors qu'ils croyaient se fuir.

Il ne faudra surtout pas juger le résultat obtenu par Eram Sobhani à l'aune de la fidélité au texte de Büchner, un texte finalement mineur bourré de tics romantiques.

On appréciera son savoir-faire, les talents multiples de ses comédiens et l'on se laissera emporter par cette variation théâtrale réussie, même si on aurait préféré voir ce que cette relecture moderne aurait pu apporter si elle s'était appuyée sur un texte plus solide de Büchner, comme "Woyzeck" ou "La Mort de Danton".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=