Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Vieilles Charrues 2012 - jeudi
Rover - Django Django - Stuck in the Sound - Keziah Jones - Baadman - Zebda - Portishead - LMFAO  (Carhaix)  jeudi 19 juillet 2012

Début en douceur pour cette vingt et unième édition des Vieilles Charrues. Ce jeudi n'avait rien à voir avec la traditionnelle cohue des grands jours, ceci s'expliquant peut-être par l'absence d'une réelle tête d'affiche. Portishead, qui affiche presque vingt ans au compteur, est un peu trop indé pour faire l'unanimité trans-générationnelle d'un groupe comme The Cure. LMFAO ? Voyons… Quand on a quatorze ans, peut-être, sinon…

C'est donc avec Timothée Régnier, alias Rover que cette édition 2012 des Vieilles Charrues démarrent. Look de dandy romantique, silhouette imposante et accompagné de ses trois musiciens, les mélodies doucereuses et vaporeuses de son premier album tourbillonnent dans la grisaille menaçante de l'après-midi carhaisien. Efficace et idéal pour rentrer dans le festival.

Programmés peut-être un peu tôt, les Britanniques de Django Django débarquent sur scène affublés du même t-shirt à motif psychédélique.

Malgré un premier album irréprochable et un succès critique unanime, on sent que le jeune groupe se sent un moment un peu perdu sur la grande scène de Kerampuilh. Cette impression ne sera de courte durée, tant le jeune quatuor impressionne avec sa pop psychédélique un rien barrée. Difficile de ne pas shaker son booty sur l'imparable "Waveforms".

Stuck in the Sound réveille les ardeurs rock 'n 'roll du public en proposant un set bien huilé, à base de riffs à la Nirvana ou Pixies. Les ados venus pour LMFAO n'en croient pas leurs oreilles et par la même occasion, se les décrassent.

On ne restera que pour quelques morceaux de Keziah Jones. Délaissant son style dandy chic pour une tenue superman nigérian (désolé, c'est la seule description que je puisse en faire), exhibant un corps de dieu grec à quarante balais passés, cela ne sera malgré tout pas suffisant pour insuffler l'énergie nécessaire à ce set un peu mollasson.

Direction la scène Xavier Graal pour la prestation de Baadman, petit génie précoce de l'électro et re-mixeur en vue.

A l'aise derrière ses Pioneer, mèche Bieberienne en diable, casquette vissée dessus, sa musique eût été plus à propos en lieu et place de LMFAO.

Il est l'heure de manger et le tube "Tomber la chemise" de Zebda remplit le site. Malgré quelques cheveux bancs et quelques kilos en plus, les Toulousains n'ont rien perdu leur énergie et leur engagement politique.

Tête d'affiche sans l'être, les Anglais de Portishead ont livré le premier grand concert des Vieilles Charrues. Le groupe qui a popularisé ce son si particulier que l'on pouvait entendre à Bristol au milieu des années 90 (le trip-hop ; si vous souhaitez agacer Geoff Barrow et Beth Gibbons) a complètement maîtrisé son sujet en alternant ses "hits" comme "Glory Box" avec les morceaux plus expérimentaux de leur album Third. Faisant partie avec Radiohead des groupes qui soignent leurs visuels sur scène, on retiendra surtout le passage "la crise s'est pas bien" avec des chiffres sur le chômage en Europe et la présence furtive des portraits de Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen. Un peu facile, mais une goutte d'eau à la vue de la constance esthétique du concert.

Le retour à la réalité sera dur, voire violent. Toute la journée, sur le site de Kerempuilh, on a croisé de drôles d'individus en collants moule-boules, top fluos et cyclistes bariolés, et des cartons sur la tête. Moyenne d'âge : une quinzaine d'années, mais chut, on en a surpris des plus vieux affublés de ce piètre accoutrement.

Me voici donc rendu au concert de LMFAO, lubie teenager du moment qui est à la musique ce que le McDo est la bouffe. D'ailleurs, le "groupe (?)" a préféré se commander un menu Best Of à emporter plutôt que les langoustines fraîches proposées par le restaurant du festival.

Que voulez-vous attendre de tels tristes sires ? Le plus dramatique dans l'histoire, c'est que REDFOO, co-fondateur du groupe, est le fils de Ben Gordy, le fondateur du label Motown. A n'y rien comprendre.

Trois morceaux auront raison de ma patience. Difficile de ne pas râler sur cette vaste supercherie, caprice de gosses de riches qui vendent malheureusement beaucoup (trop ?) de disques. Degré zéro de la musique, costumes ridicules, chorégraphies dignes d'une animation de majorettes à Cambrai. Le chanteur (?) affublé d'un afro ridicule et entouré de deux ou trois bonnasses qui remuent leurs fesses pour le show ne peut s'empêcher de ponctuer chaque morceau de "YEAH… Where are my sexy ladies ?" ou de "Are you ready to party rockin' ?" On a envie de lui dire : "Non, pas maintenant, et surtout pas au son de ta turbine de fête foraine". On pardonnera aux ados de 15 ans maxi ce faux pas musical, certains regretteront dans quinze ans ; comme on peut avoir regretté l'achat d'un 45 tours de Milli Vanilli… Le plus grave étant les 20-35 ans qui dansaient à bloc là-dessus… J'en ai vu pleins… Allez, moi je vais aller party rockin dans mon pieu, Dude… C'est pas le tout, mais demain, il y a comme qui dirait Bloc Party, Metronomy, The Cure… Donc "sorry, REDFOO, for NOT party rockin' tonite"…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
L'autre chronique du jeudi
Le vendredi
et la suite du vendredi

Rover parmi une sélection de singles (octobre 2011)
La chronique de l'album eponyme de Rover
La chronique de l'album Let it glow de Rover
Rover en concert au Festival Les Paradis Artificiels #6 (édition 2012) - mardi 17 avril
Rover en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi, samedi et dimanche
Rover en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - samedi
Rover en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - jeudi
Rover en concert au Fil (vendredi 19 octobre 2012)
Rover en concert à Colisée (7 mars 2013)
Rover en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Samedi
Rover en concert au Festival Crazy Week !!! #4 (édition 2013) - vendredi
Rover en concert au Festival Art Rock 2016 - Dimanche 15 mai
Rover en concert au Festival Nancy Jazz Pulsations #44 (édition 2017)
L'interview de Rover (2 mars 2012)
L'interview de Rover (vendredi 19 juillet 2013)
Django Django parmi une sélection de singles (octobre 2011)
Django Django parmi une sélection de singles (mai 2012)
Django Django parmi une sélection de singles (mai 2012)
Django Django en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012) - Vendredi 14 septembre
Django Django en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Dimanche
La chronique de l'album Shoegazing Kids de Stuck in the Sound
Stuck in the Sound parmi une sélection de singles (septembre 2011)
La chronique de l'album Pursuit de Stuck in the Sound
La chronique de l'album Billy Believe de Stuck in the Sound
Stuck in the Sound en concert au Café de la Plage (1er février 2005)
Stuck in the Sound en concert à La Maroquinerie (15 décembre 2005)
Stuck in the Sound en concert à Fête de la Musique 2007 (21 juin 2007)
Stuck in the Sound en concert au Bataclan (mai 2009)
Stuck in the Sound en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Stuck in the Sound en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
Stuck in the Sound en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Stuck in the Sound en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
Stuck in the Sound en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du dimanche
Stuck in the Sound en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Marseille
Stuck in the Sound en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Samedi 29 septembre
L'interview de Stuck in the Sound (vendredi 22 mars 2019)
La chronique de l'album Nigerian Wood de Keziah Jones
Keziah Jones en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Keziah Jones en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
Keziah Jones en concert au Fil (29 janvier 2009)
Keziah Jones en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Dimanche
Keziah Jones en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Vendredi
Zebda en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
Zebda en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Dimanche
Zebda en concert à Oeno Music Festival #2 (édition 2015)
Portishead en concert au Festival International de Benicàssim #17 (dimanche 17 juillet 2011)
Portishead en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - samedi
Portishead en concert au Festival Rock en Seine 2014 (samedi 23 août 2014)
Portishead en concert au Festival La Route du Rock #24 (vendredi 15 août 2014)
Portishead en concert au Festival Rock en Seine 2014

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Les Vieilles Charrues
Le Facebook du Festival Les Vieilles Charrues

Crédit photos : Frédéric Villemin (Retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Rover (2 mars 2012)
La Chanson Du Jour 14 - Glory Box de Portishead (21 aout 2016)


# 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau

On attaque la troisième semaine de confinement. On ne va pas baisser les bras, et nous vous proposons encore un joli contenu histoire de s'oxygéner le cerveau comme on peut. C'est parti.

Du côté de la musique :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds
et toujours :
"La course" de Bon Voyage Organisation
"Où ça en est ?" de Ceylon
"Blossom" de Coralie Royer
"Brothers of string" de Duplessy & the Violins of the World
"Atomised single" de Gogo penguin
"Onkalo" de Julie Campiche Quartet
"Single carry me home" de Kokoroko
"The pain, the blood and the sword" de Lion's Law
"Five for five" de Michael Fine
"Mon étrangère" de Valentin Vander

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
une comédie contemporaine avec la captation de la création originelle de "Art"
du boulevard avec :
le streaming de "Fleur de cactus"
le streaming de "Jo"
un classique revisité avec la captation de "Peer Gynt"
une évocation de l'univers de Lewis Caroll avec la captation de "Lewis versus Alice"
dans la rubrique "Au Théâtre ce soir" :
"Peau de vache"
avec Sophie Desmarets
et "La Puce à l'oreille" avec Louis de Funès
une gourmandise pour fan addict avec Fabrice Luchini en vidéo dans "Le point sur Robert"
et des spectales à voir ou a revoir en DVD :
"Le Paradoxe amoureux"
"Dieu habite Dusseldorf"
"ABC D'airs"

Expositions :

en toute tranquillité mais musicales avec sur le Musée de la Sacem :
"L'Opérette" de son Age d'or à la Belle Epoque au regain d'engouement avec sa réactivation par des compagnies contemporaines tels "Azor" et "La Grande duchesse de Gerolstein"
et celle dédiée à son roi "Jacques Offenbach"
au Musée de la Monnaie de Paris :
la visite virtuelle des collections permanentes et la visite de sa dernière exposition en date "Kiki Smith"
et passer les frontières avec la visite virtuelle des collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

Ciné-Club at home avec :
"Blue Velvet" de David Lynch
"Casanova" de Federico Fellini
"Les 39 marches" d'Alfred Hitchock
le téléfilm "Paris Best" de Philippe Lioret
et des films récents sortis en DVD :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"Alice et le maire" de Nicolas Pariser
"Noura" de Hinde Boujemaa

Lecture avec :

"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot
et toujours :
"Confession téméraire" de Anita Pittoni
"L'âne mort" de Chawki Amari
"L'archipel des larmes" de Camilla Grebe
"Riposte" de David Albertyn
"Temps noirs" de Thomas Mullen
"Toute la violence des hommes" de Paul Colize
"Une île sur la Volga" de Iwan Lépingle

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=