Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Color Wheel
Alex Ross Perry  août 2012

Réalisé par Alex Ross Perry. Etats-Unis. Comédie. 1h23. (Sortie 1er août 2012). Avec Alex Ross Perry et Carlen Altman.

La semaine dernière, on évoquait le renouveau du cinéma indépendant américain avec "A little closer" de Matthew Petock. On poursuivra aujourd'hui sur la même lancée avec "The Color Wheel", réalisé et interprété par Alex Ross Perry, qui signe, à moins de trente ans, son deuxième long métrage.

Autant "A little closer" était dans la nuance, la chronique intimiste où les mots étaient rares et les regards terriblement importants, autant "The Color Wheel" est du côté de la parole, voire de la palabre, du temps perdu et des actes saugrenus.

JR (la sœur) et Colin (le frère) partent en se chamaillant pour un road-talk movie en noir et blanc, qui, mine de rien et sans se presser, s'accapare tout l'héritage de ce cinéma indépendant qui emprunta longtemps les chemins de traverse de l'Amérique.

En 83 minutes chrono, aidé par l'image exceptionnelle de Sean Williams qui fait bien de s'inspirer des photos de Robert Frank, Alex Ross Perry et sa co-scénariste Carlen Altman, qui joue JR, ont beaucoup à se dire sur la route qui les ramène, à travers quelques minces événements, au temps d'avant qu'ils soient devenus des adultes peu convaincants.

Alex Ross Perry, qui se revendique en réalisateur fils spirituel de Jerry Lewis et du trop rare Whit Stillman, se place aussi sous le haut-patronage du géant des lettres américaines, Philip Roth.

Cette référence absolue pourrait l'écraser mais, au contraire, elle s'avère assez juste et donne ainsi de la crédibilité à son ambition tout en rendant vaine la réduction d' Alex Ross Perry à un "nouveau Woody Allen" de plus. Car on est ici bien loin du plat filmage du clarinettiste new-yorkais et Perry, qui aime à perdre Allen les dialogues, ne se contente pas de les illustrer.

Sa parole ne tue pas son cinéma : la vie hors de la Honda pourrie, siège des engueulades perpétuelles du couple, est l'occasion de scènes d'une franche hilarité.

En reprenant à l'envers le chemin de leurs vies, JR et Colin font face à leurs camarades de lycée, sinistres fils et filles de famille de la Nouvelle Angleterre, et il ne faudra pas longtemps pour qu'ils les vomissent au sens littéral. Ils ne s'étaient pas dits rendez-vous dans dix ans, mais ils savent désormais que le prochain rendez-vous est fixé à jamais.

De ce périple sans péripéties, de ce récit clos sur lui-même, on retiendra le ton mi-sérieux mi amusé qui convient parfaitement à l'univers sensible et approximatif d'Alex Ross Perry.

Sans trop en dévoiler, entre chats et chiens il arrive que les choses évoluent. C'est dans le chalet familial qu'aura lieu l'explication finale et la dernière preuve que "The Color Wheel" d'Alex Ross Perry n'est ni un film gnangnan ni un film plan plan.

Une réussite et la révélation d'un acteur-réalisateur prêt à faire beaucoup parler de lui.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=