Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Callas
Manufacture des Abbesses  (Paris)  août 2012

Monologue dramatique de Jean-Yves Picq interprété par Noémie Bianco dans une mise en scène de Jean-Marc Avocat.

On a tout dit, on a tout écrit sur "La Callas". Diva lyrique devenue mythe à l'égal de Marilyn Monroe, elle n'a pas fini de faire couler encre et salive pour des générations et des générations.

Dans "Callas", Jean-Yves Picq a décidé de restituer sa parole grâce aux innombrables interviews ou entretiens qu'elle a donnés au cours de sa vie artistique tumultueuse.

Sur la scène, des micros sont posés sur des tables derrière lesquelles sont disposées des chaises : tout est en place pour une conférence de presse. On est vraisemblablement dans le salon d'un aéroport...

Et voilà, Callas qui apparaît et qui s'assoit derrière cette forêt de micros. Callas et non "La Callas". Quelqu'un qui va parler de son art et de sa vie, de sa vie dans son art et de son art dans sa vie.

Callas, toute de noir vêtue, dans une robe fourreau noire qui rend sexy ses formes légèrement alourdies. Callas, les cheveux en arrière dans un chignon. Callas, la bouche gourmande de rouge à lèvres. Callas, les bras gainés dans de longs gants noirs.

Callas, actrice et commentatrice d'elle-même. Voix grave entre fausse assurance et légère colère, accent indéfinissable, présence péremptoire. Callas c'est Noémie Bianco, qui cache sous son personnage écrasant une jeunesse et une fraîcheur émouvantes.

Dans la mise en scène spartiate de Jean-Marc Avocat, elle ne peut compter que sur son visage et sa voix pour être Callas puisqu'elle sera presque toujours assise, encadrée par une haie d'honneur de micros.

L'exercice est délicat : rendre vie à des mots morts dans la langue de bois convenue des interviews, des mots qui coulent sans tenir compte d'une quelconque progression dramatique. Noémie Bianco se déjoue de toutes ses contraintes et se délecte même de la pire des contraintes, celle de jouer avec un faux accent plus italien que grec qui introduit une réticence, une distance avec la possibilité d'incarnation de l'actrice, repoussée vers la tentation de l'imitation.

Et malgré tout ça, envers et contre tout ça, Noémie Bianco propose une Callas crédible, bouillante de contradictions, révoltée par les cabales, mue par le désir puéril et magnifique d'atteindre la perfection, portant haut le verbe pour proclamer sa part de mensonge et de vérité.

Noémie Bianco emporte la conviction. Cette belle jeune femme donne sa jeunesse comme un écrin à une Callas déjà sans âge. Elle se défie des clichés pour dresser un portrait sensible d'une artiste hors norme. On n'oubliera pas sa prestation convaincue et l'on pressent que sa fréquentation quotidienne de la diva devrait marquer sa jeune carrière prometteuse.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 07 juillet 2024 : La culture, pour toujours

Les grenouilles prennent la route d'Avignon et nous vous livrerons nos chroniques quasiment au jour le jour exceptionnelement ! En attendant, voici le programme de la semaine. Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y serons avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
et toujours :
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=