Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Callas
Manufacture des Abbesses  (Paris)  août 2012

Monologue dramatique de Jean-Yves Picq interprété par Noémie Bianco dans une mise en scène de Jean-Marc Avocat.

On a tout dit, on a tout écrit sur "La Callas". Diva lyrique devenue mythe à l'égal de Marilyn Monroe, elle n'a pas fini de faire couler encre et salive pour des générations et des générations.

Dans "Callas", Jean-Yves Picq a décidé de restituer sa parole grâce aux innombrables interviews ou entretiens qu'elle a donnés au cours de sa vie artistique tumultueuse.

Sur la scène, des micros sont posés sur des tables derrière lesquelles sont disposées des chaises : tout est en place pour une conférence de presse. On est vraisemblablement dans le salon d'un aéroport...

Et voilà, Callas qui apparaît et qui s'assoit derrière cette forêt de micros. Callas et non "La Callas". Quelqu'un qui va parler de son art et de sa vie, de sa vie dans son art et de son art dans sa vie.

Callas, toute de noir vêtue, dans une robe fourreau noire qui rend sexy ses formes légèrement alourdies. Callas, les cheveux en arrière dans un chignon. Callas, la bouche gourmande de rouge à lèvres. Callas, les bras gainés dans de longs gants noirs.

Callas, actrice et commentatrice d'elle-même. Voix grave entre fausse assurance et légère colère, accent indéfinissable, présence péremptoire. Callas c'est Noémie Bianco, qui cache sous son personnage écrasant une jeunesse et une fraîcheur émouvantes.

Dans la mise en scène spartiate de Jean-Marc Avocat, elle ne peut compter que sur son visage et sa voix pour être Callas puisqu'elle sera presque toujours assise, encadrée par une haie d'honneur de micros.

L'exercice est délicat : rendre vie à des mots morts dans la langue de bois convenue des interviews, des mots qui coulent sans tenir compte d'une quelconque progression dramatique. Noémie Bianco se déjoue de toutes ses contraintes et se délecte même de la pire des contraintes, celle de jouer avec un faux accent plus italien que grec qui introduit une réticence, une distance avec la possibilité d'incarnation de l'actrice, repoussée vers la tentation de l'imitation.

Et malgré tout ça, envers et contre tout ça, Noémie Bianco propose une Callas crédible, bouillante de contradictions, révoltée par les cabales, mue par le désir puéril et magnifique d'atteindre la perfection, portant haut le verbe pour proclamer sa part de mensonge et de vérité.

Noémie Bianco emporte la conviction. Cette belle jeune femme donne sa jeunesse comme un écrin à une Callas déjà sans âge. Elle se défie des clichés pour dresser un portrait sensible d'une artiste hors norme. On n'oubliera pas sa prestation convaincue et l'on pressent que sa fréquentation quotidienne de la diva devrait marquer sa jeune carrière prometteuse.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=