Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Callas
Manufacture des Abbesses  (Paris)  août 2012

Monologue dramatique de Jean-Yves Picq interprété par Noémie Bianco dans une mise en scène de Jean-Marc Avocat.

On a tout dit, on a tout écrit sur "La Callas". Diva lyrique devenue mythe à l'égal de Marilyn Monroe, elle n'a pas fini de faire couler encre et salive pour des générations et des générations.

Dans "Callas", Jean-Yves Picq a décidé de restituer sa parole grâce aux innombrables interviews ou entretiens qu'elle a donnés au cours de sa vie artistique tumultueuse.

Sur la scène, des micros sont posés sur des tables derrière lesquelles sont disposées des chaises : tout est en place pour une conférence de presse. On est vraisemblablement dans le salon d'un aéroport...

Et voilà, Callas qui apparaît et qui s'assoit derrière cette forêt de micros. Callas et non "La Callas". Quelqu'un qui va parler de son art et de sa vie, de sa vie dans son art et de son art dans sa vie.

Callas, toute de noir vêtue, dans une robe fourreau noire qui rend sexy ses formes légèrement alourdies. Callas, les cheveux en arrière dans un chignon. Callas, la bouche gourmande de rouge à lèvres. Callas, les bras gainés dans de longs gants noirs.

Callas, actrice et commentatrice d'elle-même. Voix grave entre fausse assurance et légère colère, accent indéfinissable, présence péremptoire. Callas c'est Noémie Bianco, qui cache sous son personnage écrasant une jeunesse et une fraîcheur émouvantes.

Dans la mise en scène spartiate de Jean-Marc Avocat, elle ne peut compter que sur son visage et sa voix pour être Callas puisqu'elle sera presque toujours assise, encadrée par une haie d'honneur de micros.

L'exercice est délicat : rendre vie à des mots morts dans la langue de bois convenue des interviews, des mots qui coulent sans tenir compte d'une quelconque progression dramatique. Noémie Bianco se déjoue de toutes ses contraintes et se délecte même de la pire des contraintes, celle de jouer avec un faux accent plus italien que grec qui introduit une réticence, une distance avec la possibilité d'incarnation de l'actrice, repoussée vers la tentation de l'imitation.

Et malgré tout ça, envers et contre tout ça, Noémie Bianco propose une Callas crédible, bouillante de contradictions, révoltée par les cabales, mue par le désir puéril et magnifique d'atteindre la perfection, portant haut le verbe pour proclamer sa part de mensonge et de vérité.

Noémie Bianco emporte la conviction. Cette belle jeune femme donne sa jeunesse comme un écrin à une Callas déjà sans âge. Elle se défie des clichés pour dresser un portrait sensible d'une artiste hors norme. On n'oubliera pas sa prestation convaincue et l'on pressent que sa fréquentation quotidienne de la diva devrait marquer sa jeune carrière prometteuse.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=