Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La petite fille de Monsieur Linh
A la Folie Théâtre  (Paris)  septembre 2012

Monologue dramatique de Philippe Claudel dit par Sylvie Dorliat dans une mise en scène de de Célia Nogues.

Avec pour seul bagage une valise en cuir bouilli et dans les bras, la petite qu’il ne quitte pas, Monsieur Linh - un vieil homme asiatique - échoue dans un foyer de transit, en attente de relogement.

Sur un banc, dans ce pays où tout lui est étranger, il fait la connaissance d’un homme affable : Monsieur Bark. Hélas, le destin va séparer ces deux solitudes et Monsieur Linh sera emmené dans un mouroir de l’autre côté de la ville.

Pour la Compagnie La Clique, l’adaptation de ce court roman "La petite fille de Monsieur Linh" était attendue au tournant : comment en effet transposer sur scène la simplicité du texte de Philippe Claudel ?

Célia Noguès la metteuse en scène et Sylvie Dorliat, la comédienne et adaptatrice réussissent le pari haut la main avec un bijou de sobriété et de délicatesse.

Tout est précis, utile et poétique comme le récit original : trois pans de tissus blanc entourent un banc sur lequel se concentre l’histoire et les rencontres des deux personnages principaux. Une bougie, un mobile représentant un oiseau (très beau travail du scénographe Hama) complètent avec bon goût ce tableau qui nous transporte immédiatement par la grâce d’une atmosphère sensible et d’une direction d’actrice précise et sobre dans cette atmosphère diaphane et onirique.

La comédienne Sylvie Dorliat réussit avec émotion à nous faire vivre avec la plus grande sincérité cette histoire poignante. Elle y est extrêmement convaincante, qu’elle raconte avec simplicité de sa belle voix grave ou qu’elle interprète sans surjouer les différents personnages de ce conte cruel.

Il n’y a pas une minute qui soit superflue dans ce spectacle : tout y est fin, délicat, sensible et la salle retient son souffle une heure durant. On sort de ce très beau moment avec beaucoup d’émotion et la joie d’avoir vécu un moment de grâce théâtrale.

Une adaptation sublime qui magnifie le texte de Philippe Claudel et porté par la générosité d'une comédienne touchante rend déchirante cette histoire de déracinement et d’amitié.

A ne surtout pas manquer !

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=