Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - samedi 15 septembre
Marjorie Fiset - Geneviève Morissette - Rod Le Stod - Les Gourmandes - Pandaléon - Rosy Valland - Safia Nolin - Radio Radio - Chloë Lacan - Bernard Adamus  (United Church, Granby)  du 5 au 15 septembre 2012

Dernier jour du Festival International de la Chanson de Granby. Le point d'orgue de cette semaine d'évènements musicaux à Granby au Québec est la finale du concours qui voit s'affronter les meilleurs espoirs de la chanson québecoise. Ce festival a déjà par le passé révélé Isabelle Boulay, Jean Leloup ou encore Pierre Lapointe.

La lauréate de l'édition 2010, Lisa Leblanc, est cette année citée dans six catégories au Gala de l'ADISQ, l'équivalent des Victoires de la Musique en France. Quant au festival, il concourt dans la catégorie d'évènement musical de l'année au Québec. La présentation de la soirée est assurée par Claudine Prévost, animatrice vedette de la télé. En ce dimanche 16 septembre, six candidats s'affrontent qui seront départagés par les votes de la centaine de professionnels présents dans la salle.

La première candidate, Marjorie Fiset, 27 ans, originaire de Montréal se présente avec son propre groupe. Assise à son clavier, elle interprète des airs de variété pop. Chanteuse à voix comme le grand public français semble apprécier les interprètes québécois semble les apprécier, elle se lance dans de longues vocalises. Ses compositions n'ont pas encore trouvé leur maturité et ses chansons d'amour manquent de cassures auxquelles s'accrocher. Interprète solide, elle pourrait sans difficulté prendre un premier rôle dans une comédie musicale comme Starmania.

C'est ensuite au tour de Geneviève Morissette, de Saguenay, d'entrer en scène. Les cheveux rouges et accompagnée au piano solo, elle se crée un personnage de jeune femme qui va voir sa psy pour introduire ses chansons. Encore une fois, le registre de la comédie musicale ne semble pas éloigné. Cependant, ses textes sont touchants et servis par une belle voix. Ses chansons sont richement orchestrées et bien rythmées. Elle laisse paraître une personnalité bien marquée et donc un fort potentiel pour l'avenir.

C'est ensuite un rappeur en costard-cravate, Rod Le Stod, accompagné de son acolyte Johnny Danger qui déboulent sur la scène du Palace. Rappeur blondinet, look Men In Black, fils d'avocat et d'une comédienne, ce montréalais s'est orienté vers la musique après des études en sciences politiques. Sa chanson "Dans le pays où je vis" racontele mal-être au Québec. Les thèmes sont souvent politiques et sociaux abordés sous l'angle du conservatisme, des thèmes éloignés des problématiques françaises mais qui enchantent le public réuni à Granby. Malgré une gestuelle très classique, c'est lui qui remportera le grand prix ce soir-là.

Viennent ensuite Les Gourmandes, quatre jeunes femmes qui chantent à capella "des histoires de filles qui parlent de gars". Elles se sont rencontrées en étudiant le chant jazz. Elles rappellent les groupes des années 50 à la Platters. Belles voix, chorégraphies simples, leurs paroles racontent de petites histoires amusantes avec un vocabulaire actuel. C'est très bien fait même si on ne trouve pas de grande originalité à leur prestation qui rappelle les Puppini Sisters. Elles ont cependant un vrai potentiel en terme de carrière dans des festivals jazz par exemple, car leur tour de chant est parfaitement abouti.

Pandaléon est un groupe de St-Bernardin en Ontario. Bandoléon composé de trois frangins, ils distillent des chansons pop-rock à la Keane. Eliminés en demi-finale lors de l'édition précédente, ils montrent cette année une forte progression autant dans les compositions que dans la manière de tenir la scène. Leur formation claviers / guitare électrique / batterie a de quoi séduire les jeunes filles en fleur.

C'est enfin au tour de Rosy Valland. Cette jeune chanteuse issue de l'école de musique de Granby clôture le 44ème concours organisé par le FICG. Elle est accueillie par de forts applaudissements. Certains, avant la compétition, prévoyaient même sa victoire. A la guitare elle interprètent de charmantes chansons sur les amours adolescentes. Pour terminer, elle rend à travers une composition de son cru hommage à la ville de Montréal suite aux révoltes étudiantes de l'année passée. Malgré sa jolie frimousse, même si sa prestation est totalement pofessionnel, ses compositions manquent encore un peu de maturité. Le grand prix lui échappera de peu.

Dans l'attente des résultats, on profite d'une chanson de Safia Nolin, candidate éliminée en demi-finale qui s'accompagne à la guitare sèche.

Ce sont ensuite les porte-parole du festival, le groupe rap de Nouvelle-Ecosse Radio Radio, qui envahissent la scène. Leur court set commence avec leur dernier single "Galope". C'est festif et explosif. Leurs trois chansons passent bien trop vite.

Puis c'est Chloë Lacan, la chanteuse française qui entre discrètement en scène. Le mélange des genres est une des caractéristiques du Festival International de la Chanson de Granby. Son accordéon la classe tout de suite pour le public québecois comme une représentante de la vraie chanson française, celle que les étrangers imaginent qu'on écoute en France. Sympathique, drôle, en quelques chansons, elle se taille un beau succès devant le public granbyen.

Pendant ce temps, Bernard Adamus présente son second album, sobrement intitulé 2, sous le chapiteau, mais il faudra revenir pour voir ce Tom Waits de la Belle Province.

En quittant Granby, je pense à tous ces artistes talentueux qui défendent la langue française présents sur le festival : Sébastien Lacombe, Mélissmell, Benoît Paradis Trio, Les Soeurs Boulay, Hôtel Morphée, Lisa Portelli, Klô Pelgag, Mansfield Tya, HK & les Saltimbanks, Chloë Lacan, Radio Radio, Lisa Leblanc et les autres... Je me souviens.

Je remercie Pierre Fortier, Jessica Brochu, Isabelle Arseneault et toute l'équipe du festival pour la belle semaine de musique qu'ils ont organisée.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Marjorie Fiset en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - mercredi 11 septembr
La chronique de l'album Me V'là de Geneviève Morissette
Geneviève Morissette en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - samedi 14 septembre
Geneviève Morissette en concert à Dame de Canton (jeudi 19 février 2015)
Geneviève Morissette en concert au Festival Only French #22 (édition 2015) - Jeudi 3 décembre
Geneviève Morissette en concert au Café de la Danse (samedi 7 mai 2016)
Rod Le Stod en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - jeudi 12 septembre
Radio Radio en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Chloë Lacan en concert à La Pépinière Théâtre (octobre 2012)
Chloë Lacan en concert au Festival Chansons & Mots d'amou #4 (édition 2015)
Chloë Lacan en concert au Festival Chansons et Mots d'Amou (édition 2015)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival international de la chanson de Granby
Le Myspace du Festival international de la chanson de Granby
Le Facebook du Festival international de la chanson de Granby

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Geneviève Morissette (17 juin 2014)


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=