Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Paul Buchanan
Mid air  (Newsroom Records / Modulor)  mai 2012

Les groupes Portishead, Craig Armstrong ou Alpha n’auraient probablement pas existé sans celui de Paul Buchanan, The Blue Nile. L’album Hats, ce chef-d’œuvre sorti confidentiellement à la fin des années 80, je l’avais acheté pour une bouchée de pain chez un disquaire de Lille, à une période de ma vie où j’y passais mon temps plus que de raison (le disquaire dont je parle n’existe plus aujourd’hui, il a été remplacé par un magasin de fringues : je ne passe jamais devant sans un petit pincement au coeur).

Sur les quatre albums de The Blue Nile, c’est celui-là qui m’aura le plus marqué. J’y entendais la gravité de John Cale sans la froideur ; la profondeur mélancolique de Portishead sans la tristesse ; la lenteur et le dépouillement de Craig Armstrong sans le côté easy-listening (je rappelle que c’est grâce à l’album The Space Between Us de Craig Armstrong, sorti en 1997, où se trouve une reprise de l’immense "Let’s go out tonight" de l’album Hats, que The Blue Nile est sorti de l’ombre pour acquérir un petit succès critique dans la presse musicale).

Le premier album solo de Paul Buchanan, Mid Air, contient ces mêmes éléments, mais le dépouillement et l’épure ont progressé (peut-être un peu trop mais nous n’en tiendrons pas rigueur). Passé la joie de retrouver cette voix amie, on pèse le pour et le contre. Il faut du temps pour que ces chansons évanescentes (pour ne pas dire "aériennes", ce qui serait une métaphore facile et honteuse) nous laissent une empreinte, aussi petite fût-elle. Pendant une trentaine de minutes on parvient difficilement à saisir l’insaisissable. Cette musique statique décourage la mémoire. Plusieurs écoutes ne suffisent à épuiser cet art de l’immobilité, ni cette maîtrise de l’espace − et cela ne nous déplaît pas. Pour l’explorer, cette lenteur, il faut compter sur la durée, donc sur la patience.

D’aucuns persistent à ranger la musique pop dans la catégorie des "musiques faciles". Cette idée reçue disqualifie une série de groupes qui méritent bien plus que ce genre de désignation (je pense donc à The Blue Nile, mais aussi aux Nits). Il faudrait un jour travailler en profondeur ce concept de pop, et voir les résonances qu’il entretient secrètement avec la musique classique.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Paul Buchanan
Le Facebook de Paul Buchanan


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 décembre 2019 : Pas de retraite pour le Père Noël

Si vous voulez piocher dans notre sélection culturelle quelques cadeaux pour noël, c'est le moment. Vous pouvez même encore commander quelques tote bags en édition limitées Froggy's Delight ici : Envoi garanti avant noel ! En attendant c'est parti pour du théâtre, des disques, des films, des expos... et même un joli casque de réalité virtuelle à mettre sous le sapin.

Du côté de la musique :

"American Utopia on Broadway" de David Byrne
"Le roi des ruines" de Andoni Iturrioz
Rencontre avec C GEM qui nous offre aussi une session avec son Red Moon Orchestra
"Street talk : Saxophone summit" de Dave Liebman, Joe Lovano et Greg Osby
"Single so over" de Kid Francescoli
"Brutal pop" de Sun
"Big bang" de Les Bons Becs
"Whosampled.com", mix numéro 6 de notre podcast Listen In Bed
"I don't know what i'm doing" de Molto Morbidi
"Aside" de My Imaginary Loves
"Hits hits hits hourra" de Marcel et son Orchestre
"Midnight colors" de Midnight Colors
Et pour finir, un petit tour aux aux 41eme Transmusicales de Rennes
et toujours :
"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Warm" au Théâtre du Rond-Point
"Les Chiens" au Théâtre La Flèche
"L'Entrée en résistance" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Pâtes à l'ail" au Théâtre La Scène Parisienne
"Comme des soeurs" au Théâtre La Scène Parisienne
"Une femme se déplace" au Théâtre des Abbesses
"La Valse d'Icare" au Théâtre Le Lucernaire
"Monsieur X" au Théâtre de l'Atelier
"Dracula, Lecture rock dans la veine de Bram Stocker" à la Maison de la Poésie
"Les Wriggles - Complètement Red" au Palace
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de la Tempête
"Camille contre Claudel" au Théâtre Lepic
"Les Enivrés" au Théâtre de la Tempête
"Chanson Plus Bifluorée - Spécial Fêtes" au Théâtre La Bruyère
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Sculptures infinies" aux Beaux-Arts

Cinéma avec :

"The Lighthouse" de Robert Eggers
et la chronique des films sortis en décembre

Lecture avec :

"La Wehrmacht, la fin d'un mythe" de Jean Lopez
"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'Amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=