Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mes prix littéraires
La Loge  (Paris)  octobre 2012

Spectacle conçu d'après le recueil éponyme de Thomas Bernhard, mise en scène de Olivier Martinaud, avec Claude Aufaure et Olivier Martinaud.

En France, l’œuvre théâtrale de Thomas Bernhard est bien connue, a fait l’objet de spectacles mémorables et a donné aux meilleurs acteurs matière à se surpasser dans des rôles forts, des rôles toujours parmi les plus marquants de leurs carrières.

Avec "Mes prix littéraires", Claude Aufaure s’attaque à l’œuvre littéraire du dramaturge autrichien et le fait en adaptant un texte apparemment mineur dans lequel l’Autrichien atrabilaire décrit comment il a vécu sa gloire littér

Même héros de la fête, même mis en avant, il ne pouvait que s’interroger sur la médiocrité abyssale des milieux intellectuels surtout quand ils n’ont pas honte de faire cause commune avec les autorités culturelles dans des rituels grotesques d’auto-célébration.

Sur un tapis bleu qui pourrait être celui où un gymnaste va exécuter son exercice, s’il n’y avait dans un coin un pot de chrysanthèmes blancs pour en souligner l’étrangeté dérisoire, Claude Aufaure et Olivier Martinaud se succèdent pour interpréter Thomas Bernhard racontant comment se sont déroulées trois remises de prix.

Si Claude Aufaure est un Thomas Bernhard dans la maturité, qui puise et s’épuise à retrouver le souvenir lointain d’un moment désagréable où tout n’était qu’une question d’apparence et de bonne taille de costume à porter et à supporter, Olivier Martinaud est un jeune Thomas Bernhard fougueux, vivant au présent les désagréments de la condition d’écrivain, et pas encore capable de s’en amuser et de s’en détacher en grinçant des dents.

Dans leurs interprétations dépouillées de tout artifice, les deux acteurs font entendre magnifiquement le poids des mots de Thomas Bernhard, leur causticité, la manière unique qu’il avait de peindre le monde. On rie souvent et l’on est toujours pris dans le tourbillon d’une pensée qui ne s’accordait aucun repos pour disséquer tout ce qui l’entourait, tout ce qui avait le malheur de ne pas être la hauteur d’un monde idéal où la bêtise et l’intérêt seraient exclus.

Le travail de Claude Aufaure permettra de réévaluer un texte paru tardivement et qui est à ranger parmi les grandes œuvres autobiographiques de Thomas Bernhard. On pourra seulement lui reprocher de n’avoir exploité que trois textes sur la dizaine contenue dans "Mes prix littéraires". On en aurait voulu plus pour prolonger ce moment formidable en compagnie d’un écrivain majeur.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=