Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sacco et Vanzetti
Théâtre du Petit Hébertot  (Paris)  octobre 2012

Comédie dramatique de Alain Guyard, mise en scène de François Bourcier, avec Jacques Dau et Jean-Marc Catella.

L'exécution de Nicolas Sacco et de Bartolomeo Vanzetti en 1927 a marqué les esprits. Un film italien avec Gian Maria Volonte et une chanson de Joan Baez ("Here's to you") ont réveillé dans les années 1970 cette vieille histoire d'anarchistes italo-américains, victimes d'une erreur judiciaire à l'issue d'un procès inique dans l'Amérique de la Prohibition et des années de l'argent fou.

C'est aujourd'hui le duo Dau et Catella qui ressuscite les deux anarchistes et peuple la belle scène du Petit Hébertot avec leurs rêves de monde meilleur, d'humanité fraternelle et d'utopie ouvrière.

Avant qu'ils apparaissent chargés de chaînes et victimes de la haine raciste et sociale, défilent sur un drap immaculé des images d'archives sur lesquelles s'activent des manifestants aux quatre coins du monde, montrant le retentissement universel de ce "fait-divers".

Alain Guyard ne s'y est pas trompé : il a écrit un hymne humaniste, n'a pas oublié sa dimension politique et se risque à proposer des scènes manichéennes, comme celle où Bart Vanzetti fait face au gouverneur cynique qui va lui expliquer pourquoi il doit - au nom de la 'démocratie' américaine  - lui refuser sa grâce, même s'il le sait innocent.

Ce monde binaire, les bons-les méchants, les riches-les pauvres, ne choque pas : c'est bien celui d'un temps où les choses étaient abruptes, sans nuances, aussi tranchées que la lutte des classes ou qu'une sentence de mort qui menait à ce supplice décrit ici par ses détails les plus terribles et les plus sordides.

Toujours à l'avant de la scène, saisis chacun dans la solitude de leur cul-de-basse fosse où ils ne peuvent communiquer, les deux amis se parlent par la pensée, par ce supplément d'âme des grandes âmes.

François Bourcier a imaginé une scène encombrée de chaises qui peuvent se transformer tout en évoquant de manière subliminale, la chaise ultime, la chaise électrique. Sacco et Vanzetti sont chacun leur tour aux prises avec des rouages de l'inexorable machine à tuer, à faire rendre gorge aux hommes libres.

Coiffeur, bourreau, gouverneur... mais pas de prêtres pour ces hommes sans dieu ni maître. Jacques Dau et Jean-Marc Catella incarnent donc plusieurs personnages, rendus signifiants par quelques détails, comme un cigare ou des lunettes noires rondes et un haut-de-forme. Quand l'un joue son rôle-titre, l'autre s'oppose à lui dans le costume d'un comparse inhumain.

Les deux protagonistes sont ainsi dans une gymnastique très physique entre la grande tension d'être Sacco ou Vanzetti et un instant plus tard d'être un de ces pantins qui va contribuer à les supplicier. Ce va-et-vient est une vraie performance d'acteurs rendue possible par l'ingéniosité de la mise en scène de François Bourcier.

La fin, pourtant attendue, prend à la gorge et l'on a, quoi qu'on pense, un pincement au cœur en imaginant le sort de ces deux hommes morts pour des idées qui étaient leur raison de vivre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=