Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le journal d'un fou
Théâtre du Petit Gymnase  (Paris)  octobre 2012

Monologue dramatique d'après le roman éponyme de Nicolas Gogol dit par Syrus Shahidi dans une mise en scène de Wally Bajeux.

D'abord une odeur de cendres. Puis une présence encore fantomatique. Et soudain se précise un long corps enrobé dans des oripeaux de clochard qui tire une petite caisse d'où dépasse un violon.

Ce vagabond ombrageux, cet homme douloureux au visage chaplinesque et au physique d'athlète, on sait qu'il est ici pour raconter sa petite vie de fonctionnaire russe et que Nicolas Gogol l'a appelé Propichkine.

Ce qu'on ne sait pas encore, c'est que le jeune homme qui l'incarne, dont on devine déjà la grande présence charismatique, va emmener son public au plus loin dans ce texte fort et leur faire partager sa rage et sa folie.

Syrus Shahidi est un interprète puissant qui rappelle en un instant les fulgurances des plus grands. Sans l'écraser sous les références, on pense évidemment à un Sami Frey encore nerveux, à un Laurent Terzieff pas tout à fait torturé. Mais, sans doute, Syrus Shahidi abolira très vite les comparaisons.

D'emblée, on comprend qu'il saura éviter le cabotinage, le surjeu, l'emphase qui guettent ceux qui se jettent sans le filet de la grâce dans le rôle de Propichkine. Non, Syrus Shahidi entre pas à pas dans la noirceur de l'âme blessé du petit fonctionnaire qui taille les plumes de son chef de bureau. Il gravit marche après marche l'escalier qui mène à l'antre de la folie, là où les Grands d'Espagne connaissent les douches froides et les coups des matons infirmiers.

Parfaitement guidé par Wally Bajeux, qui conçoit "Le journal d'un fou" comme un long chemin de croix parsemé de cris et de vains appels au secours, Syrus Shahidi s'épuise sur chaque mot prononcé, souffre sur chaque expression de son visage, s'épuise sur chaque mouvement de son corps martyr.

C'est plus d'une heure au tréfonds d'une âme rongée par la condition humaine qu'il restitue seconde après seconde.

Un moment de théâtre qu'on n'oubliera pas par un interprète qui ne devrait pas en rester là.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=