Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Molly Bloom
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  novembre 2012

Monologue dramatique d'après le roman "Ulysse" de James Joyce conçu par Jean Torrent dit par Anouk Grinberg.

Quand Leopold Bloom rentre à la maison après une journée chaotique dans Dublin, il trouve Molly au lit. Quand il se couche tête-bêche à ses côtés, il n’ignore pas que les draps se souviennent encore des ébats de son épouse avec un autre homme, un prétendant comme aurait dit Homère en psalmodiant l’Odyssée…

Mais quand on vient justement de revivre en une journée dublinoise tout le périple d’Ulysse, on est trop fatigué pour demander des comptes à sa Pénélope et l’on s’endort ivre de mots et de vin.

C’est donc le moment pour Molly de prendre enfin la parole et pour Anouk Grinberg de la rendre belle et inoubliable.

Dans son adaptation limpide du personnage de '"Ulysse" de James Joyce, Jean Torrent a privilégié la compréhension sur l’opacité. Avant que la lumière éclaire le grand lit de fer bien pourvu en oreillers, draps et couvertures, une voix off pose la situation d’un Bloom ayant découché et rentrant dans une chambre sentant l’adultère.

D’un texte sans ponctuation, Jean Torrent a trouvé les bonnes articulations et construit une "Molly Bloom" jamais dans le ressentiment et l’exaltation. Anouk Grinberg ne s’enflamme pas, préfère le chuchotement aux cris et aux reproches.

Elle a d’emblée trouvé le timbre juste pour incarner la voix de Molly, pour lui insuffler quelque chose mêlant gouaille et étonnement. Molly est une femme du peuple mal mariée à une espèce de demi-intellectuel. En vingt ans de vie dite commune, elle s’est évidemment un peu "bloomisé". Comme lui, elle est capable de raconter avec humour et moult digressions ce qu’elle vient de vivre, surtout quand il s’agit d’un événement extraordinaire : son premier adultère…

On a souvent tiré le monologue de Molly vers le féminisme. Ici, Anouk Grinberg n’est pas sur le ton de la revendication. Elle s’attache simplement à faire comprendre comment une femme du début du siècle découvre l’autonomie de son être charnel face à la toute-puissance de son être social. Tout jaillit d’un "Oui" qui fait partir le flux de ses mots. Tout s’achève par un autre "Oui" qui inaugure sa liberté nouvelle.

Entre les deux, assise sur son lit, elle aura déballé beaucoup d’intimité, revisité avec une certaine tendresse, ses années bonnes et mauvaises passées avec Bloom.

C’est peu dire qu’Anouk Grinberg captive son auditoire. Elle est mystérieusement aidée par la présence-absence d’Antoine Régent, qui incarne Bloom allongé sur le lit et dormant profondément pendant toute la durée du monologue.

En une heure chrono, l’actrice éclaire de toute son intensité intérieure le personnage de Joyce. Anouk est Molly. Elle a beau s’étonner du triomphe qu’elle obtient quand elle prononce le "Oui" final, elle a trouvé en Molly Bloom le rôle de sa vie.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=