Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Molly Bloom
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  novembre 2012

Monologue dramatique d'après le roman "Ulysse" de James Joyce conçu par Jean Torrent dit par Anouk Grinberg.

Quand Leopold Bloom rentre à la maison après une journée chaotique dans Dublin, il trouve Molly au lit. Quand il se couche tête-bêche à ses côtés, il n’ignore pas que les draps se souviennent encore des ébats de son épouse avec un autre homme, un prétendant comme aurait dit Homère en psalmodiant l’Odyssée…

Mais quand on vient justement de revivre en une journée dublinoise tout le périple d’Ulysse, on est trop fatigué pour demander des comptes à sa Pénélope et l’on s’endort ivre de mots et de vin.

C’est donc le moment pour Molly de prendre enfin la parole et pour Anouk Grinberg de la rendre belle et inoubliable.

Dans son adaptation limpide du personnage de '"Ulysse" de James Joyce, Jean Torrent a privilégié la compréhension sur l’opacité. Avant que la lumière éclaire le grand lit de fer bien pourvu en oreillers, draps et couvertures, une voix off pose la situation d’un Bloom ayant découché et rentrant dans une chambre sentant l’adultère.

D’un texte sans ponctuation, Jean Torrent a trouvé les bonnes articulations et construit une "Molly Bloom" jamais dans le ressentiment et l’exaltation. Anouk Grinberg ne s’enflamme pas, préfère le chuchotement aux cris et aux reproches.

Elle a d’emblée trouvé le timbre juste pour incarner la voix de Molly, pour lui insuffler quelque chose mêlant gouaille et étonnement. Molly est une femme du peuple mal mariée à une espèce de demi-intellectuel. En vingt ans de vie dite commune, elle s’est évidemment un peu "bloomisé". Comme lui, elle est capable de raconter avec humour et moult digressions ce qu’elle vient de vivre, surtout quand il s’agit d’un événement extraordinaire : son premier adultère…

On a souvent tiré le monologue de Molly vers le féminisme. Ici, Anouk Grinberg n’est pas sur le ton de la revendication. Elle s’attache simplement à faire comprendre comment une femme du début du siècle découvre l’autonomie de son être charnel face à la toute-puissance de son être social. Tout jaillit d’un "Oui" qui fait partir le flux de ses mots. Tout s’achève par un autre "Oui" qui inaugure sa liberté nouvelle.

Entre les deux, assise sur son lit, elle aura déballé beaucoup d’intimité, revisité avec une certaine tendresse, ses années bonnes et mauvaises passées avec Bloom.

C’est peu dire qu’Anouk Grinberg captive son auditoire. Elle est mystérieusement aidée par la présence-absence d’Antoine Régent, qui incarne Bloom allongé sur le lit et dormant profondément pendant toute la durée du monologue.

En une heure chrono, l’actrice éclaire de toute son intensité intérieure le personnage de Joyce. Anouk est Molly. Elle a beau s’étonner du triomphe qu’elle obtient quand elle prononce le "Oui" final, elle a trouvé en Molly Bloom le rôle de sa vie.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=