Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Roi Lear - Prologue
Monfort Théâtre  (Paris)  novembre 2012

Drame d'après le prologue de l'oeuvre éponyme de Shakespeare, mis en scène de Vlad Troitskyi, avec Natalka Bida, Daria Bondareva, Dmytro Iaroshenko, Roman Iasynovskyi, Ruslana Khazipova, Dmytro Kostyumynskyi, Tetyana Vasylenko, Solomiia Melnyk, Volodymyr Minenko, Anna Nikityna, Igor Postolov, Vyshnya Zo et les musiciens musiciens DakhaBrakha, Marko Halanevych, Iryna Kovalenko, Nina Garenetska et Olena Tsybulska.

Comme l'astre du jour, le soleil théâtral du troisième millénaire se lève résolument à l'Est. Après le jeune théâtre polonais avec le "Nosferatu" de Grzegorz Jarzyna présenté dans le cadre du Festival d'Automne, le public parisien peut découvrir le théâtre ukrainien avec deux spectacles conçus et mis en scène par Vlad Troitskyi, figure du renouveau du théâtre ukrainien.

Au Monfort Théâtre, le "Roi Lear" de Shakespeare, tragédie noire qui s'achève dans le chaos absolu, phagocytée par l'ancestrale culture ukrainienne, revisitée par Vlad Troitskyi dans une déclinaison en pantomime masquée, qui porte à son acmé l'art de l'expression corporelle, explose sur scène sur une étonnante et fascinante partition musicale de l'ethno-chaos band DakhaBrakha.

Le Roi Lear, patriarche sensible à la flatterie qui bannit sa seule fille aimante au profit de celles qui n'en veulent qu'à son bien le laissant errer dépossédé de tout, vu par Vlad Troitsky, est, du temps de sa splendeur, une figure de mafieux dealer dominateur qui règne sur un royaume singulier, cour des miracles et campement nomade, dans un monde qui rappelle les temps obscurs de l'humanité mais est également sans doute nourrie des croyances et légendes ukrainiennes séculaires.

L'ordre, la fête et la démesure règne jusqu'au jour du partage qui sonne le glas pour Lear sombrant dans la folie. La proposition dramaturgique est soutenue par la partition musicale composée et exécutée sur scène par le quatuor DakhaBrakha, une partition à la singularité unique ancrée dans la musique folklorique ukrainienne, constituée de mélodies vocales et polyphoniques, brassée avec les rythmes des cinq continents.

Entre les plaintes du violoncelle, les percussions lancinantes, les superbes mélopées féminines et la tessiture singulière de la voix de Marko Halanevych qui peut chanter comme un contre ténor, dans "Specially for you" qui ressortit au rock atmosphérique, l'interprétation des comédiens, munis de masques couleur de terre aux traits floutés conçus par Natalia Marinenko, à la fois scandée, guidée et accompagnée par la musique et les chants, est d'une maîtrise et d'une rigueur absolues.

Ce spectacle exceptionnel à l'esthétique lunaire fascinante, grandement nourrie par les lumières surnaturelles de Mariya Volkova, est une réussite totale : rien n'y est laissé au hasard et tout est porté au niveau de l'exigence.

Vlad Troitskyi entraîne le spectateur dans les dédales de l'univers déroutant, envoûtant et inquiétant des temps archaïques, des temps dont l'homme contemporain est issu, qui s'achève de manière aussi paienne que mystique par l'enfer sur terre au rythme d'une poignante pavane.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=