Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lisa Portelli
Interview  (Paris)  mardi 27 novembre 2012

Lisa Portelli se prépare à donner à la Maroquinerie, le 15 décembre prochain, le dernier concert de la tournée qui a suivi la sortie de l'album Le Régal. Sur scène, Lisa Portelli vit entièrement ses chansons, ses sets deviennent alors tendus et sous pression. Nous l'avons retrouvé dans un studio près du New Morning. Pendant que nous discutions, les auditions pour le spectacle musical Mary Poppins se déroulaient dans la salle d'à côté. Cela tombait bien puisque le concert de Lisa à la Maroquinerie s'annonce déjà supercalifragilisticexpialidocious.

Le concert à la Maroquinerie est annoncé comme la dernière date de cette tournée. Cela signifie-t-il que tu reviendras ensuite avec de nouvelles chansons ?

Lisa Portelli : C'est une dernière date pour dire au revoir gentiment. J'ai donné environ cent-cinquante concerts depuis qu'on a commencé en septembre 2010. La tournée m'a emmené en Biélorussie, en Allemagne, en Espagne, en Irlande, au Canada, en Suisse, et nous nous envolons bientôt pour la Chine.

Le concert aura lieu avec le groupe, c'est-à-dire Benjamin Vayron à la batterie et Yann Féry en deuxième guitariste. Pour cette tournée, nous avons travaillé les morceaux à trois, sans basse. Nous avons bien essayé d'intégrer un bassiste, mais nous nous sommes vite rendu compte que les morceaux étaient vraiment arrangés pour être interprétés sans basse, et que ça fonctionnait moins bien avec le bassiste. Mais sinon, sur les cent cinquante dates que j'ai effectuées, il y en a eu presque soixante-dix où je jouais en solo.

Je recevrai Andoni Iturrioz du groupe Je Rigole dont l'album "Qui chante le matin est peut-être un oiseau" vient de sortir. J'ai participé à l'écriture de quelques musiques pour son album. Il viendra donc interpréter une chanson pour laquelle j'ai écrit la musique. Il y aura aussi un trompettiste sur un morceau, peut-être sur "Sombrer" d'ailleurs. Enfin, il y aura aussi une première partie surprise.

Ensuite, je partirai pendant trois mois et demi pour écrire et préparer le prochain album. Les deux chansons que j'ai interprétées pour la session, "En sueur" et "Sombrer", sont de nouveaux morceaux. "Sombrer" est même tout récent puisqu'il a été écrit au début du mois de novembre.

Es-tu seule à l'écriture de ton prochain album, et comment travailles-tu ?

Lisa Portelli : J'ai écrit seule, paroles et musiques, les deux nouvelles chansons qui ont été enregistrées pour la session. Pour l'album, certains textes ont été écrits avec Andoni de Je Rigole.

Jusqu'à présent j'ai utilisé la guitare. La guitare aide à porter ma voix, je ne chante pas pareil. Mais, de plus en plus, j'apprends à libérer ma voix, et à travailler sans mon instrument. Je commence même à utiliser des logiciels. Le prochain album aura donc peut-être des sons différents. Je cherche à m'ouvrir.

Quelles sont les circonstances qui te poussent à écrire ?

Lisa Portelli : J'ai écrit "En sueur" lors d'un voyage en Espagne. Je n'avais absolument pas prévu d'écrire une chanson, mais puisque j'écoutais beaucoup Camarón de la Isla, un chanteur de flamenco durant ce voyage, j'ai eu envie de lui rendre hommage. J'ai utilisé le sample d'une de ses chansons à la fin de "En sueur" parce qu'il collait parfaitement à la tonalité du morceau. Ce texte, qui traite de l'engagement artistique et de la prise de risque que cela représente, m'est donc venu durant ce périple.

Quant à "Sombrer", je l'ai écrite entre deux portes. C'est une chanson qui m'est tombée dessus. Je peux passer du temps à chercher mais parfois les chansons viennent de manière très spontanée.

Certes je travaille beaucoup, mais le travail au quotidien ne me suffit pas pour écrire des chansons dont je sois satisfaite. Ce sont les expériences de vie, les moments forts de l'existence, comme par exemple ce voyage en Espagne qui soudain deviennent matière pour les chansons.

Quand tu parles de partir pour préparer ton prochain, seras-tu seule ou avec d'autres musiciens ?

Lisa Portelli : Je serai totalement seule. Je vais me couper du monde. Pour écrire mes textes, j'ai besoin de comprendre ce qui se passe à l'intérieur de moi. Je vais donc m'astreindre à une certaine forme de retraite. J'ai l'occasion de le faire, je vais tenter l'expérience. Je verrai bien ce qu'il en sortira.

Retrouvez Lisa Portelli
en Froggy's Session
pour 2 titres en cliquant ici !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le Régal de Lisa Portelli
La chronique de l'album La Nébuleuse de Lisa Portelli
La chronique de l'album L'innocence de Lisa Portelli
Lisa Portelli en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 23 juillet 2010)
Lisa Portelli en concert à L'Alhambra (mercredi 24 novembre 2010)
Lisa Portelli en concert à Ben Mazué - Namasté - Lisa Portelli - Twin Twin (mardi 1er février 2011)
Lisa Portelli en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Lisa Portelli en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - jeudi 13 septembre
Lisa Portelli en concert à La Maroquinerie (samedi 15 décembre 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Lisa Portelli
Le Facebook de Lisa Portelli

Crédits photos : Thomy Keat (Toute la série sur Taste of Indie)


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Lisa Portelli (27 novembre 2012)


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=