Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une petite douleur
Théâtre des Abbesses  (Paris)  décembre 2012

Comédie dramatique de Harold Pinter, mise en scène de Marie-Louise Bischofberger, avec Marie Vialle, Louis-Do de Lencquesaing et Christian Leborgne.

Dernièrement, certains metteurs en scène ont oublié qu’une des influences majeures d’Harold Pinter était le théâtre de Samuel Beckett. Une des grandes qualités de "Une petite douleur", montée modestement et minutieusement par Marie-Louise Bischofberger, est de ne pas l’avoir oublié.

Il est vrai qu’il eût été difficile de trouver une logique au personnage du "Grand marchand d’allumettes", de cacher que son irruption dans le cottage cossu d’un couple anglais d’âge moyen pouvait avoir une explication qui se tienne.

Ici, tout part d’un thé pris dans le jardin perturbé par une guêpe qui va connaître un sort qui révoltera autant les amis des animaux que les amateurs de marmelade.

Tout n’est que calme et ennui, même si le mari, saisi parfois d’une petite douleur "lumineuse", ne manque pas de moquer sa femme qui pense - ô crime de lèse intellectuel ! - que les hyménoptères mordent et que son époux écrit un essai sur le Congo Belge. Mais il y a hors champ et hors jardin, à quelques mètres de ce cottage paisible, un homme étrange qui vend des allumettes sur un chemin où ne passe personne…

Curieux sujet pour une des premières pièces d’un jeune auteur de 28 ans, mais qu’on peut lire comme un chaînon nécessaire pour élaborer seulement quelques mois ou années plus tard les chefs-d’œuvre qui feront sa réputation, comme "Le Gardien".

Choix majeur, Marie-Louise Bischofberger a décidé que le couple Marie Vialle-Louis-Do de Lencquesaing n’avait pas de distance avec la situation étrange qu’ils créent en laissant entrer dans leur intérieur cosy le géant aux boîtes d’allumettes. À la fois pataud et inquiétant dans son mutisme, seulement interrompu par quelque chose qui ressemble à des rires, il est campé magistralement par Christian Le Borgne.

Mais ses deux mètres dix volumineux occupent intensément les lieux et impliquent qu’il soit une réalité et non, comme on aurait pu l’imaginer, une illusion, un fantasme récurrent pour un couple qui a besoin de se créer une présence irréelle pour éviter leurs rituelles conversations sur les clématites ou les volubilis.

C’est donc en proposant un vaudeville minimaliste, joué sur un ton plaisant et enjoué par un couple d’acteurs convaincants, que Marie-Louise Bischofberger tente de résoudre la plupart des mystères qui traversent un texte trop concis pour tout révéler.

Sans doute qu’à force de jouer "Une petite douleur" les protagonistes exploreront de nouvelles pistes. Reste qu’en l’état, cette pièce d’un Pinter encore en devenir a l’avantage d’être à la fois distrayante et ouverte vers un indéfinissable ailleurs théâtral.


 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=