Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un ouvrage de dames
Théâtre Essaion  (Paris)  décembre 2012

Comédie dramatique de Jean-Claude Danaud, mise en scène de Caroline Riche, avec Manon Barthélémy, Nicolas Rager et Caroline Riche.

Pour bien apprécier "Un ouvrage de dames" de Jean-Claude Danaud, il ne faudra pas oublier que cette pièce a été créée en 1977, en pleine vague du café-théâtre, et que son auteur n’avait pas trente ans quand il l’a écrite.

Si l’on ne sait pas qu’on est devant une pièce de "répertoire", traduite en une vingtaine de langues et jouée un peu partout dans le monde, on pourra se demander pourquoi ce trio de femmes qui vitupère le genre masculin sur un banc public se compose d’une veuve et de deux ménagères à cabas remplis de poireaux.

On pourra s’étonner qu’elles n’aient comme problèmes que la soupe à préparer ou leur mâle à satisfaire et qu’elles n’envisagent que des solutions radicales pour résoudre leurs petits ennuis domestiques.

Mais si l’on remet "Un ouvrage de dames" dans son contexte, qu’on n’ignore plus que c’est une pièce qui précède de peu "Le Père Noël est une ordure", qu'elle possède le même goût pour un rire insolent qui aime caricaturer et ne rien respecter, et qu'on présume qu'elle est écrite sous le haut patronage de l’esprit Hara-Kiri ou Charlie-Hebdo, on sera dans les conditions idéales pour s’amuser aux facéties de ses trois dames bien spéciales.

Car on est ici en présence d’une belle farce féministe années 70 où Jean-Claude Danaud ne laisse pas la bride sur le cou à ses trois mécontentes faisant face au public. Il y a là une veuve qui se considère majeure, puisqu’elle a dix-huit ans de veuvage, et qui milite pour cette condition avec conviction.

Il y a aussi une femme enrobée et mal mariée, mais tout fraîchement acquise aux vertus du veuvage, comme le contenu de son cabas en fait foi. Et il y a enfin une jeune vieille fille, platoniquement amoureuse, mais bien pratique pour le dénouement final.

Dans sa mise en scène, Caroline Riche, qui joue justement cette troisième dame du banc, a eu l’idée de renforcer la singularité du propos de Jean-Claude Danaud en poussant chacune des commères vers un personnage connu.

La "veuve noire", interprétée avec une belle conviction lapidaire par Nicolas Rager, rappellera certains rôles travestis d’Alfredo Arias ; Manon Barthélémy, la femme aux poireaux, pourrait sortir des Deschiens et rivaliser avec les envolées lunaires de Yolande Moreau ; Caroline Riche, elle, s’incarne en doublure des "Vamps" dont elle finit âr devenir la quintessence.

En faisant se rejoindre trois univers plus parallèles que cohérents, en les confrontant aux situations abracadabrantes imaginées par Jean-Claude Danaud, elle parvient à donner vie à ce divertissement macabre.

On sent une grande connivence entre les protagonistes, une complicité qu’on prendra plaisir à partager, surtout si on a un faible pour les poireaux accompagnés d’une vinaigrette relevée d'un soupçon d’humour.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=