Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Comme un lion
Samuel Collardey  janvier 2013

Réalisé par Samuel Collardey. France. Drame. 1h42. (Sortie 9 janvier 2013). Avec Marc Barbé, Mytri Attal, Anne Coesens, Marc Berman et Jean-François Stévenin.

Il y a quelques mois, un documentaire "The Black Diamond" décrivait le sort de nombreux jeunes footballeurs d’Afrique noire victimes d’escrocs qui leur font miroiter un contrat professionnel dans une grande équipe européenne et qui se retrouvent au bout du compte sans papiers en Europe ou au Maghreb.

C’est l’histoire que conte dans "Comme un lion" Samuel Collardey. Mitri, un jeune footballeur sénégalais est repéré par un agent recruteur. Sa tante vend, brade même, toutes ses terres pour qu’il puisse partir en France faire fortune en intégrant un grand club.

Las ! Le recruteur marron a empoché le pécule et Mitri, arrivé à Paris, est en situation irrégulière et dans l’impossibilité de rentrer au pays. Dans une belle scène, le jeune footballeur, abandonné par un entraîneur aussi véreux que le recruteur et rendu plus vrai que nature par Jean-François Stévenin, se retrouve tout seul enfermé dans un stade fantomatique.

Mais Samuel Collardey, dont on avait pu apprécier en 2008 "L’Apprenti" (Prix Delluc du premier film), n’a pas envie de coller à la réalité et, un peu artificiellement, permet à son petit protégé aux pieds d’or d’obtenir les sacro-saints papiers pour demeurer dans le si accueillant pays de Messieurs Hortefeux, Guéant et Vals.

Dès lors, on suit par le menu le chemin qui mène un joueur prometteur jusqu’à son premier contrat professionnel. Collardey a la bonne idée de situer l’action dans le Doubs, à Montbéliard, siège des usines Peugeot et de l’équipe de la firme au lion, la mythique équipe du F.C. Sochaux. Mitri est alors confronté à Serge, un ancien joueur sochalien redevenu prolo…

"Comme un lion" de Samuel Collardey est donc une espèce de "docu-fiction", mais dans le bon sens du terme. On y découvre un pays qui vit et vibre au rythme de son équipe de foot, un pays rude et froid dans lequel les hommes ont un grand cœur… de lion.

On y voit comment le football, dans un "monde mondialisé", modèle les destins, interpénètre les êtres, fait se côtoyer le rêve et le cauchemar.

Collardey sait à la fois décrire l’Afrique et la petite bourgeoisie doubiste, pratique les ruptures de ton sans nuire à son récit. On appréciera particulièrement le personnage de Marc Barbé, marqué, voire détruit par le foot, qui va revivre en aidant Mitri à réaliser ses rêves footballistiques.

Certains trouveront une petite parenté entre le cinéma de Collardey et celui des naturalistes à la Pialat. On peut en discuter, reste que c’est un excellent directeur d’acteurs, capable de rendre crédible un village africain comme une noce en Franche-Comté.

Il y a peu de films sur le foot et surtout qui savent s’en servir comme toile de fond. On se souvient du "Cri de Tarzan" de Thomas Bardinet qui s’attachait, entre autres, à la vie d’un jeune supporter bordelais. Collardey, la fantaisie en moins, partage la même envie que Bardinet de faire un cinéma ancré dans le réel mais qui sait s’en détacher quand il le faut.

"Comme un lion" de Samuel Collardey est un film optimiste qui montre qu’à côté du pire, il peut y avoir le meilleur, qu’un enfant africain peut se retrouver sous les lumières du Stade Bonal, en attendant peut-être celles du Maracana ou du Newcomb…

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=