Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Django
Sergio Corbucci  janvier 2013

Réalisé par Sergio Corbucci. Italie/Espagne. Western. 1h34. (Sortie 23 janvier 2013 - 1ère sortie 1967). Avec Franco Nero.

"Django" ! Dès le générique, et la musique de ce western-spaghetti (qui, pour une fois, n’est pas d’Ennio Morricone), retentit le nom de son héros "mythique".

Pour ceux qui n’ont pas encore trouvé trois heures de leur vie à passer en compagnie du Django "noir", du "Django Unchained" signé par Quentin Tarentino, celui de Sergio Corbucci, aux yeux d’un bleu mer outremer, aura le mérite de ne leur faire perdre qu’une heure et vingt-sept minutes. Et ils ne le regretteront pas…

Car, l’original vaut toujours mieux que la copie, même si la copie est tournée par un metteur en scène inventif, amoureux du cinéma, et pas par un réalisateur qui n’a jamais mis son œil dans un viseur et qui a le zoom aussi facile que la gâchette de son héros.

Corbucci n’a jamais été un virtuose de l’art cinématographique, mais il a, en revanche, le culot d’un Mocky transalpin avec des idées qui ne sont jamais à "la manière de". Si l’on prend le générique, boueux et craca à souhait, on reste toujours baba devant son audace…

Venant du lointain surgit un Lucky Luke, un Clint Eastwood époque Leone. Mais s’il a le chapeau, les habits poussiéreux et la barbe de trois jours réglementaires du cow-boy de Cinecitta, il n’est pas sur un Jolly Jumper crotté des sabots aux flancs, mais marche… en tirant un cercueil.

On se gardera d’expliquer aux curieux ce qu’il y a l’intérieur de la boîte funèbre et l’on accompagnera Django dans sa promenade macabre laissant le sol fangeux - pour utiliser un euphémisme - jonché de cadavres de racistes, de paysans mexicains et de révolutionnaires dignes de Fernandel dans "Ernest le Rebelle" de Christian-Jaque.

Si l’on est un cinéphile, donc un pervers polymorphe, on préférera le regard christique de Franco Nero, sa voix pas très assurée et ses doutes "d’ange de la mort" à l’assurance cynique et masochiste d’Eastwood dans la trilogie spaghetti de Sergio Leone.

Incapable d’être un génie maniériste comme celui-ci ou son imitateur quentinesque, Sergio Corbucci affronte son sujet sans passer par un second degré qui finit par fatiguer.

Pas question d’humour pour Django, pas le temps de finasser. Entre le moment où l’on coupe l’oreille d’un méchant et celui où il passe de vie à trépas, il ne s’écoulera qu’un ou deux plans plus ou moins bien ficelés pendant lesquels on ne révèlera pas ce qu’il advient de ladite oreille.

"Django" de Sergio Corbucci est un film qui n’a pas pu vieillir. Il est tel qu’au premier jour : aléatoire, foutraque, émouvant, bourré d’idées primaires. On aimera sa modestie à se présenter comme un film de série influencé par la bande dessinée, alors qu’il porte en lui la saleté déplaisante de la véritable tragédie grecque…

Django !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=