Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Entrez et fermez la porte
Théâtre Essaion  (Paris)  janvier 2013

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Marie Raphaële Billetdoux, avec Lou de Laâge, Léa Dauvergne, Camille Lockhart, Jeanne Monot, Margaux Vallé, Djinda Kane et Aurélie Noblesse.

Dans la carrière de tout comédien, il y a un moment de vérité, celui où il fait face à son destin, celui où il va chercher à séduire celui qui peut le choisir.

Comme il ne sait pas précisément ce que veut le réalisateur ou le metteur en scène, l’acteur hésite à se présenter tel qui est ou tel qu’il imagine que le deus ex machina qui le "caste" a envie qu’il soit…

Dans "Entrez et fermez la porte", Marie Billetdoux a choisi un dispositif radical pour traiter la question.

D’un côté, il y a une douzaine de jeunes filles, belles, intelligentes, chacune riche d’une vraie personnalité au-delà des stéréotypes vestimentaires et des apparences comportementales. De l’autre, un réalisateur invisible, jouissant de cette invisibilité, conscient de son pouvoir, et qui semble apprécier particulièrement cette première étape, celle où il observe des jeunes filles réagir à l’obscénité de ses propos ou à l’incongruité de ses propositions.

Sur une scène où il y a un siège, quelques draps blancs tendus sur les murs et un projecteur pour éclairer chaque candidate, vont donc défiler de jeunes actrices pour répondre aux questions déroutantes posées par un réalisateur à la voix chaude, un ectoplasme qui se permet tout en toute impunité.

Ce qui ne pourrait être à la longue qu’un défilé routinier de belles jeunes filles diaphanes ou effrontées, égarées ou concernées, devient, grâce à Marie Billetdoux, un moment agréable agrémenté d’un suspense qui évolue d’ailleurs au cours de la représentation : à la question liminaire "Qui sera choisi ?" succède chez le spectateur une interrogation pleine de doute : "Y aura-t-il une élue ? Quel est le dessein de cet homme intrusif et coléreux qui se cache ?". On oserait même se demander s’il y a un réel but dans sa démarche…

On imagine que, pour sélectionner ses sept postulantes, Marie Billetdoux a procédé autrement que son personnage à la voix de Jacques Higelin. Toutes sont si justes, si impliquées qu’on suppose que de "vrais" réalisateurs viendront voir "Entrez et fermez la porte" pour s’économiser l’épreuve d’un casting.

Face à la voix enregistrée d’un Higelin, qui réussit le tour de force de faire croire à sa présence "off", elles sont toutes totalement "raccord", totalement dans l’exercice, et défendent crânement leurs chances.

On s’autorisera ainsi à toutes les citer, en leur promettant de belles carrières, comme celle déjà entamée par la première à apparaître sur scène, Lou de Laâge, qui aurait largement mérité d’être "césarisable" et "césarisée" pour "Nino" de Thomas Bardinet.

Retenez donc ses sept noms cachant de beaux minois d’actrices à suivre : Lou de Laâge, Léa Dauvergne, Djinda Kane, Margaux Vallé, Jeanne Monot, Camille Lockhart et Aurélie Noblesse.

Si l’on se souvient que Marie Billetdoux, sous un autre prénom, a écrit des romans adaptés au cinéma, on soupçonnera que le personnage du réalisateur est inspiré par celui qui adapta pour l’écran "Mes nuits sont plus belles que vos jours".

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas rater ce joli moment de vrai théâtre créé par Marie Billetdoux, et dans lequel elle réussit à recoller avec subtilité tous les morceaux de son puzzle personnel.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=