Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Entrez et fermez la porte
Théâtre Essaion  (Paris)  janvier 2013

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Marie Raphaële Billetdoux, avec Lou de Laâge, Léa Dauvergne, Camille Lockhart, Jeanne Monot, Margaux Vallé, Djinda Kane et Aurélie Noblesse.

Dans la carrière de tout comédien, il y a un moment de vérité, celui où il fait face à son destin, celui où il va chercher à séduire celui qui peut le choisir.

Comme il ne sait pas précisément ce que veut le réalisateur ou le metteur en scène, l’acteur hésite à se présenter tel qui est ou tel qu’il imagine que le deus ex machina qui le "caste" a envie qu’il soit…

Dans "Entrez et fermez la porte", Marie Billetdoux a choisi un dispositif radical pour traiter la question.

D’un côté, il y a une douzaine de jeunes filles, belles, intelligentes, chacune riche d’une vraie personnalité au-delà des stéréotypes vestimentaires et des apparences comportementales. De l’autre, un réalisateur invisible, jouissant de cette invisibilité, conscient de son pouvoir, et qui semble apprécier particulièrement cette première étape, celle où il observe des jeunes filles réagir à l’obscénité de ses propos ou à l’incongruité de ses propositions.

Sur une scène où il y a un siège, quelques draps blancs tendus sur les murs et un projecteur pour éclairer chaque candidate, vont donc défiler de jeunes actrices pour répondre aux questions déroutantes posées par un réalisateur à la voix chaude, un ectoplasme qui se permet tout en toute impunité.

Ce qui ne pourrait être à la longue qu’un défilé routinier de belles jeunes filles diaphanes ou effrontées, égarées ou concernées, devient, grâce à Marie Billetdoux, un moment agréable agrémenté d’un suspense qui évolue d’ailleurs au cours de la représentation : à la question liminaire "Qui sera choisi ?" succède chez le spectateur une interrogation pleine de doute : "Y aura-t-il une élue ? Quel est le dessein de cet homme intrusif et coléreux qui se cache ?". On oserait même se demander s’il y a un réel but dans sa démarche…

On imagine que, pour sélectionner ses sept postulantes, Marie Billetdoux a procédé autrement que son personnage à la voix de Jacques Higelin. Toutes sont si justes, si impliquées qu’on suppose que de "vrais" réalisateurs viendront voir "Entrez et fermez la porte" pour s’économiser l’épreuve d’un casting.

Face à la voix enregistrée d’un Higelin, qui réussit le tour de force de faire croire à sa présence "off", elles sont toutes totalement "raccord", totalement dans l’exercice, et défendent crânement leurs chances.

On s’autorisera ainsi à toutes les citer, en leur promettant de belles carrières, comme celle déjà entamée par la première à apparaître sur scène, Lou de Laâge, qui aurait largement mérité d’être "césarisable" et "césarisée" pour "Nino" de Thomas Bardinet.

Retenez donc ses sept noms cachant de beaux minois d’actrices à suivre : Lou de Laâge, Léa Dauvergne, Djinda Kane, Margaux Vallé, Jeanne Monot, Camille Lockhart et Aurélie Noblesse.

Si l’on se souvient que Marie Billetdoux, sous un autre prénom, a écrit des romans adaptés au cinéma, on soupçonnera que le personnage du réalisateur est inspiré par celui qui adapta pour l’écran "Mes nuits sont plus belles que vos jours".

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas rater ce joli moment de vrai théâtre créé par Marie Billetdoux, et dans lequel elle réussit à recoller avec subtilité tous les morceaux de son puzzle personnel.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=