Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Irrepressibles
Nude  (Of Naked Design Recordings/ PIAS)  février 2013

Au travers d'une myriade de groupes émergeants, quelque-uns entretiennent leur singularité au risque de diverger radicalement les avis et critiques sur le bien fondé de leur art. The Irrepressibles, composé de pas moins de dix membres, exploitent justement toutes les facettes de leur art dans un registre pop/symphonique, qui bien sûr ne saura mettre au diapason tous les avis, mais avec le mérite de l'audace.

Découverts dans les pages de Froggy's Delight lors de la sortie de leur premier album Mirror Mirror, The Irrepressibles présentent leur second album Nude toujours dans la lignée de leur univers tant particulier empruntant des sonorités hybrides provenant de plusieurs époques et genres musicaux. Ceci dit, ce nouvel opus diffère légèrement du premier, paraissant bien plus assumé dans l'atmosphère en apesanteur d'une instrumentation orchestrale.

C'est ainsi que le premier morceau "Tears (prelude)", en ouverture instrumentale, révèle la déclinaison d'une composition moderne puisant dans un registre classique. Vient en second morceau "Pale Sweet Healing" où le chant est introduit, on découvre alors la voix de Jamie McDermott, aigüe dans les graves et en assurance dans les hautes fréquences. Assez rapidement, on se laisse aller en comparaison avec Antony & The Johnsons, coffre et timbre différent, avec un trémolo rappelant Jeff Buckley, une voix qui se pose naturellement dans cet univers musical.

Les arrangements orchestrales, les variations pop, et la subtile pointe d'électro font de cette écoute un véritable délice pour nos oreilles, une invitation au voyage où un visuel se dégage par les couleurs empruntées.

La sincérité de cette musique n'est pas à démentir, il y a une intensité qui nous traverse non pas seulement dans les montées en puissance des cordes mais également dans les moments d'apaisement où l'espace sonore se remplit sans surcharge de douces vibrations à l'image de la grâce de Gem Club. Cette sensation est maintenue tout au long du morceau "Two Men In Love", où Jamie McDermott dévoile toute son émotion au travers de son thème fétiche sur la liberté des relations humaines.

Un visuel appliqué vient compléter l'art de The Irrepressibles, sur scène nous assistons à un véritable show baroque avec des costumes, une gestuelle et un décor théâtral qui pourrait bien séduire bon nombre de réticents au kitch évident.

Cet album ne laissera en aucun cas indifférent, aussi bien en avis positifs que négatifs. The Irrepressibles proposent de partager leur univers, qu'on y adhère ou pas cet opus touche de par sa qualité et sa sincérité.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Mirror Mirror de The Irrepressibles
The Irrepressibles en concert au Festival Les Inrocks tck tck tck 2009 (jeudi 5)

En savoir plus :
Le site officiel de The Irrepressibles
Le Bandcamp de The Irrepressibles
Le Myspace de The Irrepressibles
Le Facebook de The Irrepressibles


Séb.T         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=