Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'homme qui se hait
Théâtre National de Chaillot  (Paris)  février 2013

Comédie dramatique de Emmanuel Bourdieu, mise en scène de Denis Podalydès, avec Simon Bakhouche, Gabriel Dufay et Clara Noël.

On connaît Emmanuel Bourdieu pour ses scénarios pour Arnaud Desplechin, pour ses propres réalisations, parmi lesquels on n’a pas oublié "Les Amitiés maléfiques" et un moyen métrage avec Denis Podalydès, "Candidature".

Bourdieu est fasciné par le monde consanguin des grandes écoles, aime parler des profs et particulièrement de ceux qui enseignent la philosophie. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait eu envie d’inventer un philosophe, le professeur Winch, et de conter ses aventures dans "L’homme qui se hait".

Prototype du philosophe "germanique", Winch a quelque chose de Ludwig Wittgenstein. Il aime le paradoxe : animant "l’université philosophique ambulante", rassemblant de grandes audiences dans des tournées de conférence, il les interpelle d’emblée pour demander qu’on ne l’aime pas. Affublé de deux assistants qui sont ses groupies, on le voit peu à peu sombrer dans la folie.

Christian Lacroix a habillé les trois personnages dans des tenues intemporelles qui les assimilent pourtant à certains héros de Kafka. C’est cette référence qu’on retrouve dans le décor - conçu par Éric Ruf et Delphine Sainte-Marie - de chaises et de meubles étranges, aux tubulures modulables, qui peuvent devenir des estrades, des lits, des chariots,.

La mise en scène de l’auteur et de Denis Podalydès pousse l’ensemble vers cette étrangeté kafkaïenne, cherche à faire surgir une atmosphère presque fantastique dans laquelle l’humour s’exerce contre la grandiloquence grotesque du professeur à la frontière du rire sinistre et de la folie furieuse.

On retiendra la performance de Gabriel Dufay, qui utilise toute sa longue carcasse pour rendre la singularité du professeur Winch. On aurait sans doute pu le laisser aller plus loin, quelque part aux confins des personnages de Thomas Bernhard. Mais l’écriture de Bourdieu n’est pas coutumière de la radicalité de l’auteur autrichien.

Ici, tout est plus en nuances, rien n’est imposé. Le spectateur est convié à se faire sa propre opinion du personnage, l’acteur étant là pour l’y guider. En contrepartie, cela fait perdre à "L’homme qui se hait" une certaine force et dilue parfois son intérêt.

Reste que Gabriel Dufay et ses deux compagnons, Simon Bakhouche et Clara Noël, défendent avec conviction un texte qui n’a pas épuisé ses mystères et diffuse un certain charme théâtral.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=