Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les criminels
Théâtre de la Colline  (Paris)  février 2013

Comédie dramatique d'après la pièce éponyme de Ferdinand Bruckner, mise en scène Richard Brunel, avec Cécile Bournay, Angélique Clairand, Clément Clavel, Murielle Colvez, Claude Duparfait, François Font, Mathieu Genet, Marie Kauffmann, Martin Kipfer, Valérie Larroque, Sava Lolov, Claire Rappin, Laurence Roy et Thibault Vinçon.

À l’époque de l’Allemagne de Weimar, Ferdinand Bruckner a été un auteur de théâtre plus célèbre que Brecht.

En découvrant l’une des ses pièces les plus ambitieuses, "Les criminels", on comprend cet engouement, notamment dans un premier acte qui tente une écriture polyphonique suivant simultanément plusieurs intrigues qui s’interpénètrent parmi les habitants d’un même immeuble, miné par les conséquences sociales et psychologiques de la violente crise économique allemande du début des années 1920.

Sans doute, sera-t-on aujourd’hui moins concerné par le deuxième acte, qui reprend le même principe de l’unité de lieu associé à une pluralité d’actions, mais qui se déroule dans un endroit qui rend toujours redondante la théâtralité : le prétoire d’un tribunal.

On retrouvera dans le troisième acte l’immeuble du premier, mais pour y découvrir avec une tension plus vive ce que sont devenus les principaux accusés qui viennent d’être jugés "criminels" ou exonérés de toute responsabilité.

Il est indéniable que Richard Brunel et ses quinze comédiens ont fourni un travail de titans pour coordonner cette pluralité d’actions et de personnages et les animer sur le plateau d’un théâtre. Richard Brunel a choisi une scène circulaire dans laquelle on peut voir évoluer les différents protagonistes, le "manège" tournant sur une action pour repartir très vite vers une autre.

En presque trois heures, Richard Brunel retranscrit ainsi l’univers de Ferdinand Bruckner, le fait mieux comprendre et en montre indirectement les limites. Car la vision du monde de Bruckner paraît plus datée que celle de Brecht en confrontant frontalement les individus aux institutions, en ne leur promettant aucune forme de transcendance, ni en exaltant le combat social et la lutte contre les puissants.

Le héros de Bruckner est seul face à son destin, seul face à son oppresseur immédiat et n’est à la recherche d’aucune solidarité organisée.

Au final, on retiendra de cette "superproduction" l’astucieuse scénographie d’Anouk Dell’Aiera qui se sort de ce dispositif circulaire en multipliant et en variant bien les effets qu’il induit, bien aidée en outre par les très beaux contrastes entre les ombres et les lumières concoctées par David Dubrinay.

On répétera que l’ensemble aurait pris plus de relief en élaguant dans ce second acte trop didactique, trop académique et très difficile à redynamiser. On soulignera enfin l’ambition louable de Richard Brunel qui a cherché à monter une pièce qui paraissait sur le papier impossible à monter dans les conditions de production actuelle. Incontestablement, il y a réussi.

C’est désormais au spectateur de dire si cette résurrection des "Criminels" de Ferdinand Bruckner était ou non une ardente nécessité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=