Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Françoiz Breut - Don Niño
Café de la Danse  (Paris)  lundi 18 février 2013

C'était le 21 octobre 1997 au Café de la Danse. Françoiz Breut clôturait une soirée du label Lithium. C'était son premier concert parisien. Avant elle, deux groupes s'étaient relayés : Mendelson et Bertrand Betsch, pour des concerts minimalistes, guitares/boîte à rythmes. Françoiz Breut avait chanté, très droite derrière son micro, marquant la mesure avec sa main droite, les yeux fermés durant tout le concert. Derrière elle, les musiciens de Dominique A, lui-même à la guitare. Il avait regardé ses chaussures toute la soirée, sans chercher en aucune manière à lui voler la vedette.

Quinze années plus tard, c'est au même endroit qu'elle revient jouer, mais les choses ont bien changé.

En première partie, c'est Don Niño qui ouvre la soirée. Le parisien égrène des mélodies essentiellement tirée de son album In the backyard of tour mind. Son rock doux et psychédélique, en duo ou trio, se montre apaisant. C'est avec une version fidèle, malgré une production de scène un peu anémique, de "A Day In The Life", des Beatles, revisité sur son album de reprises Mentors Menteurs! sorti en 2008, que Don Nino ponctuera une prestation riche et sereine.

Plus à l'aise sur la scène du Café de la Danse qu'aux Trois Baudets il y a quelques mois, Françoiz Breut a d'abord mis en avant les compositions de ses deux derniers albums. "Bruxelles bleuette", "Les jeunes pousses", "La gomme". La paire formée avec Stéphane Daubéry (Mièle) à la guitare fonctionne parfaitement. Leur duo a cappella au milieu de la petite fosse du Café de la Danse en témoigne. Durant tout le concert le public aura été attentif, à la limite du recueillement. Le duo avec Don Niño sur "Porque te vas", succès phénoménal de Jeanette en 1974, tombe par contre un peu à l'eau par manque d'appropriation de ce splendide tube.

A l'inverse, l'exercice de la chanson croisée avec Julia Lanoë de Mansfield Tya est un sans-faute, et un des moments forts de la soirée. Pour commencer "Werewolf", chanson en anglais extraite du dernier album, La chirurgie des sentiments, chacune des deux artistes se tient dans les escaliers, de chaque côté de la petite salle. Après l'introduction a cappella, elles rejoignent la scène. Julia s'amuse à hurler à la lune derrière Françoiz. Le plaisir de partager la scène est palpable et les sourires ne mentent pas. C'est ensuite "Cavaliers", extrait du troisième album du duo féminin nantais, qui sera interprété dans une version plutôt détendue.

Les autres grands moments de la soirée auront été, bien entendu, les visites de Françoiz dans les malles où elle conserve, malgré les déménagements successifs, ses morceaux plus anciens. Attendus par les fans, ces comptines tristes ont mis du baume au coeur de chacun : "Le don d'ubiquité" et "20 à 30000 jours" (dédié à Jeanne Calment) dans la partie principale du spectacle. "Le Nord" et surtout "Km 83" en rappel.

Il était déjà l'heure de quitter une Françoiz Breut qui semble de plus en plus à l'aise sur scène, mais surtout avec le public. La timidité lâche enfin cette artiste précieuse, entière et qui réalise, à son rythme, une magnifique carrière.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A l'aveuglette de Françoiz Breut
La chronique de l'album La chirurgie des sentiments de Françoiz Breut
Françoiz Breut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (mercredi)
Françoiz Breut en concert au Nouveau Casino ( 15 mai 2009)
Françoiz Breut en concert au Trianon (mardi 15 décembre 2015)
La conférence de presse de Françoiz Breut (20 avril 2005)
L'interview de Francoiz Breut (3 janvier 2009)
La chronique de l'album The Keyboard Songs de Don Niño
Don Niño en concert au Point Ephémère (26 janvier 2005)
Don Niño en concert à La Flèche d'Or (6 juillet 2007)
Don Niño en concert à La Maroquinerie (11 septembre 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Françoiz Breut
Le Bandcamp de Françoiz Breut
Le Myspace de Françoiz Breut
Le Facebook de Françoiz Breut
Le site officiel de Don Niño
Le Bandcamp de Don Niño
Le Myspace de Don Niño
Le Facebook de Don Niño


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=