Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Biffy Clyro
Opposites  (14th Floor Records)  février 2013

2013 démarre très bien avec un double concert de Deftones à Paris (et l’annonce d’un Zénith en septembre), le prochain album de Queens of the Stone Age avec le retour des anciens s’annonce comme une grosse tuerie, NIN et Foo Fighters préparent des nouveaux albums et puis Biffy Clyro sort un nouvel (double) album. Mais avant de commencer ma chronique, j’aimerais ouvrir une petite parenthèse…

Le vendredi 26 août 2011 à 16h45, lors du festival Rock en Seine, j’avais rendez-vous avec le groupe français Beat Mark pour une interview. Un des membres du groupe m’avait même appelé deux jours avant pour confirmer et déplacer d’un quart d’heure notre entrevue. Le groupe m’a posé un gros lapin et ne m’a jamais rappelé pour prévenir de l’annulation ou d’un éventuel retard. Je ne sais pas qui est le responsable de cette impolitesse pas très professionnelle. Je ne veux pas savoir si cela vient du groupe ou de son attaché de presse. Mais ce vendredi 26 août 201 à 16h45, le groupe Beat Mark est devenu mon ennemi. Pas à cause du lapin en lui-même, mais parce qu’ils m’ont fait rater le concert de Biffy Clyro pour rien ! Deux ans après, je n’ai pas oublié. J’ai la rancœur tenace ! Donc message à Beat Mark : "Je ne vous oublie pas ! Vous avez une dette envers moi ! Vous me devez un concert de Biffy Clyro". Fin de parenthèse.

Donc Biffy Clyro est de retour pour mon plus grand plaisir. Le trio écossais cartonne en Angleterre et remplit des stades partout dans le monde mais est relativement très peu connu en France (exception culturelle de merde). Depuis plus de dix ans, le groupe balance une power pop à grosse guitare avec une énergie punk tout en évoluant vers un rock stratosphérique. Ils sont toujours à la frontière entre le son rock mâtiné d’influences métal et une pop mélodique imparable. Dans la lignée des Foo Fighters, les Biffy Clyro font du gros rock de stade tout en pouvant aller dans des sphères plus calmes, sans jamais devenir chiant comme un Muse, ou un Coldplay.

Opposites est dans la lignée d’Only Revolutions et c’est très bien comme ça. J’avoue que le concept du double album est un peu inutile à mon sens. Ils auraient pu sortir un double album sans conceptualisé le truc avec les opposés toussa toussa... De toute manière, je le prends comme ça, vu que quand j’écoute l’album dans mon IPhone, je ne sais pas quand s’arrête le disque 1 et commence le 2.

Comme les deux précédents, le disque est très bien produit par Garth Richardson (Rage Against The Machine, Foo Fighters, Red Hot Chili Peppers…). La spécialité de Biffy est les lignes de guitares rapides couplées à une rythmique abrasive et des refrains/hymnes très mélodieux qui foutent des frissons. Ce nouvel album a bien son quota de quasi-tubes pouvant enflammer un public en moins de deux. Mais ils nous livrent aussi des expérimentations. Avec "The Fog" et "Skylight", le trio s’aventure dans un univers sombre et plus electro. "Trumpet Or Tap" va chercher ses racines dans le blues. Puis, on a quelques pépites jubilatoires avec de la cornemuse ("Stingin’ Belle") ou des trompettes ("Spanish Radio").

Les deux frères (James & Ben Johnston, bassiste et batteur) ainsi que le leader Simon Neil peuvent être fiers de leur nouveau bébé. 78 minutes d’un album dense, varié et ambitieux. Une vraie cohésion entre les titres et avec l’album précédent. Les rageux vont critiquer le côté pop et parfois trop mélodique du groupe en les taxant de commercial. Mais le trio n’a rien à prouver et est capable de contrebalancer les passages calmes avec des gros riffs bien nerveux. Les guitares abrasives mettent le feu à ces brûlots de power pop sur-efficace. Une qualité d’écriture et des refrains imparables. Vivement le 6 mars où je serai au Bataclan pour les voir enfin en live pendant tout un concert !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Vertigo of Bliss de Biffy Clyro
La chronique de l'album Infinity land de Biffy Clyro
La chronique de l'album Only Revolutions de Biffy Clyro
La chronique de l'album Revolutions - Live at Wembley de Biffy Clyro
Biffy Clyro en concert au Nouveau Casino (17 septembre 2004)
Biffy Clyro en concert à La Boule Noire (28 février 2005)
Biffy Clyro en concert à La Boule Noire (28 février 2005) - 2ème
Biffy Clyro en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
Biffy Clyro en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Biffy Clyro en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
Biffy Clyro en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
Biffy Clyro en concert au Bataclan (mercredi 6 mars 2013)
Biffy Clyro en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - dimanche
Biffy Clyro en concert à Download Festival
Biffy Clyro en concert à Download Festival #1 (édition 2016)
L'interview de Biffy Clyro (février 2005)
L'interview de Biffy Clyro (mars 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Biffy Clyro
Le Myspace de Biffy Clyro
Le Facebook de Biffy Clyro


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Biffy Clyro (15 mars 2008)


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=