Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alceste à bicyclette
Philippe Le Guay    (janvier 2013) 

Réalisé par Philippe Le Guay. France. Comédie. 1h44. (Sortie 16 janvier 2013). Avec Fabrice Luchini, Lambert Wilson et Maya Sansa.

Si l’on aime faire le tour de l’Ile de Ré à vélo hors saison, longer ses maisons blanches fermées en hiver et peuplées en été des habitués parisiens du "Café de la Mairie" (place Sulpice) et du "Dada" (rue Poncelet), on sera sans doute déjà allé voir Fabrice Luchini et Lambert Wilson pédaler en déclamant "Le Misanthrope" dans une belle lumière entre Saint-Martin en Ré et Trousse Chemise.

Si l’on aime le théâtre, et Molière en particulier, on n’aura peut-être pas eu envie d’assister à cette répétition, Classiques Garnier en main, d’une pièce que Jouvet lui-même avait hésité à jouer. Car, ce n’est pas faire preuve de mauvais esprit que de se demander si les deux stars d’ "Alceste à bicyclette" sont les clients idéaux pour Jean-Baptiste Poquelin.

Et force est de constater que le préjugé que l’on pouvait légitimement avoir n’en était pas un : l’Alceste proposé par Luchini doit se rappeler que "Les Chargeurs réunis" et "Pathé-Gaumont" avaient le même patron. C’est donc le gros moins du film : Luchini explique sans nuances les nuances du Misanthrope.

Quand il "cherche" son personnage, fournit plusieurs versions d’une même tirade, on ne ressent guère la différence. Quand il reprend son compagnon Lambert, ses arguments théoriques ne sont pas très convaincants, surtout quand il s’avise de corriger le fautif en "réinterprétant" la tirade incriminée.

Sans rien révéler d’un suspense intenable (Luchini, acteur retiré sur l’île de Ré, acceptera-t-il de quitter sa retraite pour jouer Alceste ?), on aura le droit à une scène finale sur scène, qui confirmera ce que l’on pressentait : ces discussions savantes à perte de film sur comment jouer "Le Misanthrope" aboutissent à une version affligeante, indigne des plus plates matinées scolaires.

Évidemment, si on n’a pas la fibre théâtrale d’un lecteur assidu de Froggy’s Delight, on pourra passer outre à ce qui plombe le film de Philippe Le Guay et l’on retrouvera alors les qualités habituelles de ce cinéaste rompu à l’exercice cinématographique. Si l’on oublie qu’ils "méjouent "ou "déjouent" Molière, Wilson et Luchini sont parfaits dans leur amitié/rivalité.

Le film a un bon fond, un ton plaisant, apparaît comme une jolie comédie bourgeoise. Il y a même une très jolie séquence, risquée pour le film, quand une jolie petite blonde, apprentie actrice porno, lit une tirade de Célimène avec la grâce et la flamme qui manquent à Fabrice et Lambert.

Qu’on se le dise définitivement, Philippe Le Guay n’est pas le nouveau Rohmer, mais il sait faire des divertissements honnêtement troussés. Certes, on lui conseillera vivement de ne pas succomber à la proposition de Luchini: adapter son film pour le théâtre. Sur le papier, ce film "théâtral paraît en effet propice à la transposition sur scène. Mais, en réalité, les longs échanges sur comment jouer "Le Misanthrope" qui passent ici grâce au découpage et au montage inhérents au cinéma devraient devenir insupportables au théâtre.

Pour l’instant, "Alceste à bicyclette" de Philippe Le Guay est dans les salles et y est, malgré toutes les réserves que l’on vient de faire, plutôt à sa place.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=