Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La femme infidèle
Philippe Vilain  (Editions Grasset)  janvier 2013

La femme infidèle de Philippe Vilain est parue en janvier 2013 aux éditions Grasset. Son auteur y revisite le thème du mari trompé, du couple qui semblait solide mais qui était finalement bâti sur des failles.

L’originalité de ce roman réside dans la façon de traiter le sujet ; cela aurait pu engendrer un vaudeville, une comédie ou encore une tragédie… ce sera en fait un livre d’introspections et de réflexions de l’époux trahi.

Elle le trompe. C’est un fait établi dès la couverture où, parallèlement au titre, est inscrit le fameux SMS qui a tout dévoilé : "Je suis ta salope". Le narrateur n’y va pas par quatre chemins, on ne badine pas avec l’amour déçu ; la première ligne annonce l’affront sans fioriture "Je n’oublierai jamais le jour où j’ai appris que ma femme me trompait". Le forfait est clair.

De la criminelle, on pourrait croire qu’on ne sait pas grand-chose : juste son nom. Pourtant, 141 pages de ce roman (qui en compte 154) ne parlent que de Morgan Lorentz. D’elle, de ses actes, de son caractère, de son parcours ; tout cela vu par son mari. Il ne cesse de la raconter, de la décrire pour tenter de la décrypter, lui qui visiblement ne la connaît pas si bien qu’il le pensait. La découverte de son adultère ne donnera pas lieu à une confrontation ; le lecteur le perçoit très rapidement. Le "héros" n’osera pas. Il n’est pas de ces personnages sûrs d’eux et de leur charme qui exigeraient avec force des excuses ou tenteraient de rompre leur relation pour mieux la sauver. Notre pauvre narrateur l’avoue lui-même : il a toujours craint d’être quitté ne se sentant pas assez bien pour elle. Hors de question, donc, de lui faire un procès qui risquerait de la faire fuir.

Au fil des jours, des semaines, puis des saisons, il va non pas agir mais réfléchir : l’épier, l’espionner parfois, en tout cas la regarder enfin réellement. Interpréter ses gestes, ses phrases, ses changements de tenues, son désir de plaire, ses accès de mélancolie. La cerner comme elle est et non pas comme il la fantasmait. Et, à travers les découvertes qu’il fait ainsi, c’est finalement sur lui-même qu’il s’interroge. C’est sur lui qu’il fera le point, sur ses mensonges qu’il a créés, sur les arrangements qu’il a consentis pour vivre tranquillement et sans risque, pour préserver un bonheur qui était peut-être seulement une illusion.

La femme infidèle est un roman intelligent, au style soutenu, aux phrases longues et complexes qui collent aux réflexions du narrateur. L’auteur décrit avec justesse les difficultés des conjoints à évoluer dans la même direction et à s’avouer quand leurs routes ont divergé. De la compréhension, des explications mais pas de complaisance ni pour la femme qui trahit, ni pour l’époux qui a choisi de s’aveugler. Reste qu’il existe certainement bien plus d’une façon de tromper et d’une raison de le faire ; "une femme infidèle" certes, "LA femme infidèle" c’est peut-être, tout de même, généraliser un peu vite ce qui ne pourra jamais l’être.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Eloge de l'arrogance" du même auteur


Nathalie Clément         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=