Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Klaxon, Trompettes... et Pétarades
Théâtre 14  (Paris)  mars 2013

Farce de Dario Fo, mise en scène de Marc Prin, avec Gérakd Cesbron, Céline Dupuis, Anne Dupuis, Milena Esturgie et Gilles Ostrowsky.

Contrairement à "Mort accidentelle d’un anarchiste", qui révélait tout dans son titre, "Klaxon, Trompettes… et Pétarades" n’annonce rien des intentions de Dario Fo.

Connaissant le truculent trublion transalpin, on peut se douter qu’il va y avoir du boucan, que la farce sera bruyante et qu’elle couinera aux oreilles des puissants.

Écrite au moment où l’Italie vivait le paroxysme de ses "Années de plomb" avec l’enlèvement d’Aldo Moro abandonné à son triste sort par Giulio Andreotti, la pièce de Dario Fo se veut la caisse de résonance de tous les maux qui parcourt alors la société italienne.

Dans "Klaxon, Trompettes… et Pétarades", un pas de plus est franchi dans le terrorisme spectacle : c’est Agnelli, le plus grand capitaine d’industrie italien, l’homme de la FIAT et de la Juventus de Turin, qui est enlevé. Que va-t-il alors se passer ? Connaîtra-t-il le même sort que Moro ou bien lui en réservera-t-on un autre, preuve que l’oligarchie capitaliste est bien autre chose que la nomenclature politique ?

Dario Fo parle de tout ça, mais évidemment pas du tout comme ça. Est-on vraiment face à une histoire de terrorisme ? Les choses sont-elles aussi binaires qu’on le prétend ? Quand un prolétaire et un capitaliste finissent par avoir la même tête, n’est-ce pas un casse-tête ? Surtout si l’on ajoute que le prolétaire est communiste ?

Pour parler du Grand Capital, on passera par le Grand-Guignol et par un séjour prolongé dans un hôpital où le docteur Jekyll aurait pu entamer une collaboration fructueuse avec son homologue Frankenstein.

On verra ensuite comment la ménagère ordinaire italienne peut se venger de son mari infidèle en moulinant une saucisse de Morteau dans son cou à l’aide d’une machine ubuesque, et comment par la même occasion, la "démocratie" peut se donner le bon droit de torturer.

Pièce datée sur le papier, loin des années Berlusconi et d’une ère où les industriels ont été remplacés par les traders et les spéculateurs, "Klaxon, Trompettes… et Pétarades" n’a pourtant rien perdu de sa force corrosive.

Dans sa mise en scène, Marc Prin a compris parfaitement que c’était sa dynamique qui était sa dynamite. Pas un instant à perdre pour que le rire fuse, même s’il faut étirer les grimaces et utiliser les armes du vaudeville comme le quiproquo et le sosie.

Pas un moment de répit dans la machine infernale à broyer la bêtise des puissants et la passivité des autres. Dario Fo doit se jouer vite, avec des acteurs qui mouillent leur maillot de la Juventus comme le fait l’excellent Gilles Ostrowsky. Marc Prin, Maître Jacques, de la mise en scène, du décor et des costumes, a déployé des trésors d’ingénuité pour que jamais le rythme ne retombe.

"Klaxon, Trompettes… et Pétarades" est une comédie qui fait beaucoup et bien rire. Elle prouve, s’il fallait encore le prouver, que ce farceur de Dario Fo méritait amplement d’être sur les tablettes du Nobel aux côtés de Pinter et de Beckett.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=