Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sayonara Gangsters
Genichiro Takahashi  (Books Editions)  mars 2013

Paru en 1982, et bien que reconnue comme une œuvre majeure de la littérature moderne japonaise, Sayonara Gangsters de Genichiro Takahashi, est traduite seulement aujourd'hui en Français. Le livre doit sortir très prochainement, je vous invite donc à sortir des sentiers battus du roman et à vous intéresser à cette œuvre.

Si je dis que Sayonara Gangsters est une œuvre atypique, c'est un peu banal. Alors qu'est-ce que c'est ? On peut discuter longtemps je pense de la forme du livre. C'est un roman ? Un journal intime ? Le recueil des rêveries de l'auteur ? Un texte social à message ? Une œuvre de SF ? J'ai envie de dire : "peu importe". Chacun le prendra comme il le souhaitera.

Ce qui est indéniable, c'est que Sayonara Gangsters est une œuvre qui bouleverse en même temps les règles du roman, si tenté que c'en soit un, et tous les repères du lecteur. A tel point, j'en suis sûr, qu'un certain nombre d'entre eux, trop décontenancés, vont hésiter, en cours de route, à poursuivre la lecture du livre.

La lecture de Sayonara Gangsters m'a rappelé celle de L'Arrache-cœur de Boris Vian ou d’Alice au pays des Merveilles. Le surréalisme du récit y est très désorientant et il faut savoir lâcher prise et se laisser porter par l’ambiance pour en apprécier totalement la lecture. Toutes nos conceptions y sont déformées. La vie, la relation amoureuse, l'ordre social, la mort, le temps... tout y est anormal, comme si le livre était une lunette à travers laquelle on observait un univers parallèle. Pour se rassurer, on se dit que ce que l'auteur nous raconte ne peut pas être vrai ! On le sait au fond de nous même, mais en même temps, Genichiro Takahashi décrit les situations et ses personnages de façon si réelle qu'il arrive à nous faire perdre pied et à douter.

Sayonara Gangsters est un livre qui ne peut pas être facilement résumé. Il n’y a d’ailleurs pas vraiment d’intérêt à tenter de le faire pour accrocher le lecteur puisqu’à mon sens il n’y pas réellement d’intrigue et que l’intérêt de sa lecture se trouve ailleurs. Toutefois, juste pour vous donner envie de découvrir l'univers du livre, voici quelques mots clés : des gangsters féroces, des écoles où on enseigne la poésie, un philosophe Grec transformé en réfrigérateur, un immeuble où coule une rivière au 6ème étage, un chat qui lit, une histoire d'amour entre deux prénoms, des quintuplés, une carte postale bordée de noir que la mairie vous envoie...

Finalement, le plus simple est peut-être de finir sur une phrase tirée du livre. Elle aurait d'ailleurs pu en être la première phrase : "Ce qui se passa alors, nul être humain ne peut le concevoir".

 
 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "La centrale en chaleur" du même auteur


Sha         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=