Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Femmes S'en Mêlent #16 (25, 26 et 27 mars 2013)
Perrine en Morceaux - Peau - Mesparrow - The Luyas - Liesa Van Der Aa - Kaki King - Molly Gene One Whoaman Band - Teen - Talk Normal  (Le Divan du Monde, Paris)  du 18 au 31 mars 2013

Lundi 25 mars 2013 : Perrine en Morceaux, Peau & Mesparrow

Je suis une grande adepte du festival Les Femmes s'en Mêlent depuis l'année 2005. Pas une fois je n'ai loupé cet évènement qui n'a cessé de révéler de belles artistes.

Ce lundi 25 mars, rendez-vous est pris au Divan du Monde pour la 16ème édition, démarrée la semaine précédente.

19h30, Perrine en Morceaux ouvre cette soirée 100% française.

Je suis assez surprise de voir cette jeune femme seule aux platines, plusieurs micros autour d'elle, surplombant la salle depuis une scène légèrement surélevée pour l'occasion, dans une certaine cacophonie.

Perrine en morceaux casse la musique pop, la piétine et la ré-expérimente pour reconstruire des sonorités plutôt originales qui lui sont propres, bien qu'un peu trop "fouillies" à mon goût. Cela me rappelle certaines périodes de Björk lorsqu'elle assemblait différents sons de manière parfois déroutante.

Mettant en scène un opéra Kraurock accompagné de vidéos, il semblerait que je sois passée à côté de cette pièce qui se veut "brutale et mélodique".

Une heure plus tard, une Peau à fleur de peau prend la relève accompagnée de ses musiciens. Un peu d'électro-pop, un peu de rock, sa petite voix aérienne semble en transcender plus d'un. Un peu de minaudage par ci-par-là, et le tour est joué.

C'est enfin un peu avant 22h que Mesparrow se révèle. Une voix profonde, envoûtante, je suis sous le charme. Beats et boucles sont presque ses uniques instruments. Sensation d'a capella parfaitement maîtrisé, une justesse rythmique à en tomber par terre, Mesparrow alias Marion Gaume s'affranchit des conventions et nous propose sa propre pop dans la langue de Shakespeare. Une véritable révélation déjà à la hauteur des plus grands, dont le premier album sort prochainement.

Mardi 26 mars 2013 : The Luyas, Liesa Van Der Aa & Kaki King

Ce soir place à The Luyas, Liesa van der Aa (Liesa) et à Kaki King.

La soirée commence à 19h30 toujours au Divan du Monde, avec cette fois-ci The Luyas. Les canadiens envoient leur "Dream-Pop" aux aspects enfantins, présentant au public leur deuxième album Animator. Les arrangements sont travaillés, les mélodies sont agréables mais mon seul intérêt fut pour les divers instruments à vent des musiciens (dont un cor anglais), beaux à voir mais accompagnant surtout parfaitement cet univers touchant.

On enchaîne avec Liesa Van Der Aa pour qui il est difficile de donner une étiquette musicale. Accompagnée de son violon uniquement, cet OMNI (objet musical non identifié) exploite son instrument sous toutes ses formes, l'explore et le réinvente aux couleurs de sa voix. Une jolie découverte.

La soirée se finit avec l'une des meilleures guitaristes du monde, Kaki King, ce qui est, disons-le, assez rare pour une femme.

J'avais beau ne rien y connaître en gratte, cette virtuose communiquait sans cesse avec le public, partageant une anecdote, confiant la difficulté de jouer sur telle guitare à 12 cordes pour 8 notes, etc.

Beaucoup d'humour et de joie partagée pour un set époustouflant, uniquement instrumental. Bluffant.

Mercredi 27 mars 2013 : Molly Gene One Whoaman Band, Teen & Talk Normal

Dernière soirée au Divan du Monde, Molly Gene et son One Whoaman Band surprend avec son look d'ado grungy, tant dans le style que dans la voix. J'avoue avoir eu la sensation, quelques instants, d'avoir la digne héritière de Nirvana et Hole en face de moi.

En y regardant de plus près, la jolie blondinette en short sexy n'était pas si grunge que ça mais maîtrise les riffs de guitare d'une manière enchanteresse.

Entre folk, blues et rock garage, l'artiste s’accompagne juste de son instrument, d'une batterie à pied et d'un harmonica, sa voix faisant le reste. Seul désagrément, cette voix rauque intrigante semble parfois être forcée ce qui peut finir par agacer.

C'est ensuite aux quatre filles de Teen d'affronter le public. Un vrai girls band, trois soeurs et une copine. Qui dit mieux ? Assez charismatique, le groupe propose une pop électrique à tendance post-punk sur certains titres. C'est bien fait mais ça ne fait pas non plus se déhancher la foule.

Cette troisième et dernière soirée au Divan du Monde s'achève avec la noise de Talk Normal.

Cette formation très surprenante est composée de deux filles de Brooklyn, Sarah Register et Andrya Ambro. Un duo guitare/batterie dont la chanteuse aux percus est impressionnante, ne pouvant tenir en place, se levant pour mieux atteindre le micro tout en agitant ses baguettes sans fausse note.

Sans être une grande amatrice de leurs propositions musicales, je n'ai pu qu'apprécier ce show rare et original.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Première Mue de Peau
La chronique de l'album Peau Rouge de R.Wan
La chronique de l'album Archipel de Peau
Articles : James Brown est mort - Effet mouillé et peau délicate
La chronique de l'album Jungle contemporaine de Mesparrow
Mesparrow en concert au Fil (vendredi 12 avril 2013)
Mesparrow en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
Kaki King en concert à La Cigale (9 octobre 2005)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Les Femmes s'en mêlent
Le Facebook du Festival Les Femmes s'en mêlent

Crédits photos : Diane Hion (Toute la série sur Taste of Indie)


ACG         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Sixteen Pac (7 novembre 2018)
Hosteen (21 octobre 2016)


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=