Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ü - Travis Bürki
Espace Jemmapes  (Paris)  23 novembre 2004

Ü un nom à la M, variante qui vient du froid, pour un titre sur la compil de Radio Néo, "Après les dancings", qui donne envie d’en écouter plus.

A peine le temps de visionner la pochette de son premier album au graphisme concepto-scandinave initiale géante, qui n’est pas sans rappeler les pochettes très minimaliste mais très prégnantes de GusGus ou Sigur Ros, ou signalétique 2 yeux une bouche qui rigole, et quelques photos du bonhomme, notamment celle où le blondinet filiforme en costume noir étriqué, une jambe de pantalon dans la chaussette blanche, serre un bouquet de roses qui le fait ressembler à un petit farfadet déguisé en marié, que l’occasion nous est donnée de le découvrir en direct live en concert à l’Espace Jemmapes à Paris à l’occasion de la sortie du second album de Travis Bürki dit Ü La luge prévue pour début décembre.

Ambiance calme et bon enfant de MJC de banlieue pour ce bel espace au bord du canal Saint Martin.

Nous attendions un petit troll échappé d’un conte suédois et voici qu’entre sur scène une idole rescapée de l’époque yéyé en chaussures vernies noir et costume marron brillant cravate ivoire rutilante qui nous invite à "un spectacle très important et dérisoire".

 

Le plus souvent au piano droit, parfois à la guitare vert céladon, accompagné d’un violon (David Amsellem), d’une basse (Thibaut Barbillon) et d’une batterie (Camille Ollivier), le concert de Ü est un voyage au pays des poêtes caustiques, drôles et parfois désespérés, toujours engagés dans la vie. Impossible de ne pas songer à Boris Vian, Arno, Bobby Lapointe et tous ceux qui ont marqué la chanson française.

Travis Burki, mi-concentré, mi-rêveur, a oublié ses médiators dans la loge, se trompe de chanson, s’arrête pour reprendre le morceau interrompu, dédicace "Le tango des producteurs" et "Les justes" à José Bauvé, Yannick Noah et Gandhi, parle, raconte de petites histoires.

Qu'ils soient tendres ("Antoine"), ironiques("XXL"), amusants ("Karotène"), graves ("Après les dancings"), philosophiques ("Si je savais"), poétiques ("Les grands chevaux"), ses textes sont autant de petites fables qu'il faut écouter d'une oreille attentive afin d'en déceler la morale.

Un répertoire dense, une écriture nerveuse et aboutie, un charme certain et le sens de l'auto-dérision, tous les atouts pour sortir des sillons battus de la chanson française. Chapeau bas !

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Travis Bürki
Articles : Festival en Ü - Concerts et installations de Travis Bürki
Travis Bürki en concert au Festival Alors..chante ! 2005
Travis Bürki en concert à l'Espace Jemmapes (11 octobre 2006)
Travis Bürki en concert à L'Archipel (18 mars 2008)
L'interview de Travis Burki (16 novembre 2005)
L'interview de Charlélie Couture et Travis Bürki (1er décembre 2005)
L'interview de Travis Burki (8 avril 2008)
L'interview de Travis Bürki (mars 2011)

En savoir plus :

le site de Travis Burki : www.travisburki.com

crédits photos : david (plus de photos)

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Travis Bürki (8 avril 2008)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=