Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Local Natives
Hummingbird  (PIAS Recordings)  janvier 2013

"The closer I get / the farther I have to go / to places we don’t know."

Si vous connaissez et appréciez déjà les Local Natives, que vous êtes à la recherche d’un nouveau Gorilla Manor, vous risquez alors d’être un peu déçu. Le groupe a évolué, mûri, grandi aussi. Gorilla Manor nous avait surpris, nous ne connaissions pas le groupe Californien à l’époque, et nous nous étions pris une série de crochets – uppercuts avec ces guitares aussi limpides que les arrangements qui les accompagnaient, ces harmonies vocales et cette chaleur que peu de groupes savent véhiculer. Un disque qui se révélait aussi inattendu qu’attachant.

Nous attendions donc ce Hummingbird avec une relative impatiente ou tout au moins avec une certaine attention. Dès "You and I" qui ouvre le disque, on se rend compte que le groupe a gagné encore en épaisseur et a décidé de jouer aux montagnes russes avec nos émotions, aidé en cela par la production d’Aaron Dessner guitariste de The National, le groupe de Cincinnati étant une influence indéniable de ce disque. Sensation qui malgré quelque baisse de régime ici ou là ne nous quittera plus. Le groupe a aussi évolué au niveau des paroles, Hummingbird se tournant plus vers l’intérieur que son prédécesseur, explorant des territoires plus personnels, introvertis. Il y est question comme souvent d’amours déçus, des affres de l’existence et de la mort aussi.

Si l’on peut reprocher aux groupes de manquer parfois d’immédiateté et de tomber dans une certaine emphase, on peut aussi lui reconnaître d’avoir gagné en complexité. Les Local Natives sont toujours capables d’aussi belles mélodies, leur lyrisme a mûri devenant à la fois poignant et raffiné. Le lyrisme, et l’affect définitivement pierres de voûte de ce Hummingbird.

"Breathing out / Hoping to breathe in / I know nothing’s wrong, but I’m not convinced".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Gorilla Manor de Local Natives
Local Natives en concert à La Maroquinerie (mercredi 17 février 2010)
Local Natives en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2010 (jeudi 18)
Local Natives en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Local Natives en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Vendredi
Local Natives en concert au Festival La Route du Rock #23 (jeudi 15 août 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Local Natives
Le Myspace de Local Natives
Le Facebook de Local Natives


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=