Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pourpre
La Loge  (Paris)  avril 2013

Spectacle conçu et mis en scène par Christine Armanger et interprété par Christine Armanger et Olivia Renart.

Formée au théâtre et à la danse, Christine Armanger a conçu et mis en scène un spectacle performatif qui emprunte à ces deux disciplines et qu'elle présente comme une pièce allégorique traitant de l'inquiétante étrangeté de l'obscur objet du désir et de la violence du désir.

Le propos exploratoire sinon discursif se développe par le truchement de deux corps féminins dans une acception antinomique, aux antipodes l'un de l'autre en termes de représentation sexuelle : le corps érotisé vecteur du fantasme masculin versus l'essence d'un corps au "naturel" comme approche du désir féminin.

Le premier, arborant les signes extérieurs de la féminité prometteuse et de la sensualité aguicheuse, calque sa gestuelle sur les codes érotiques de la parade amoureuse à destination de la gent masculine. En contrepoint absolu, le deuxième, proche d'un corps anatomique, est dépourvu de tout artifice et mu par son propre désir.

"Pourpre" s'avère donc un travail particulièrement intéressant tant par sa thématique que par sa forme qui repose sur la dramaturgie du corps. Sur le plateau nu, seul un musicien guitariste, Cédric Michon, émerge de l'obscurité. La scénographie repose essentiellement sur les jeux de lumières travaillées par Alice Versieux qui délimitent les espaces de jeu et localise les aires d'apparition des personnages.

Olivia Renart, cheveux blond vénitien, peau laiteuse et corps aux formes voluptueuses qui renvoient au stéréotype de la pin-up des années 50, se dévoile, sous les bas, la robe en satin à la Gilda et les moues à la Marilyn, avec une parcimonie savamment mise en scène qui suscite davantage l'excitation physique et sexuelle comme un réflexe pavlovien que le désir qui ressortit davantage au mental.

Christine Armanger, abondante chevelure cuivrée, corps malingre dont elle exacerbe la musculature nerveuse et la saillance des os et revêtu d'une simple robe blanche, utilise ce dernier comme vecteur d'un désir propre qui ne connaît pas la limite de la pudeur et s'autogénère de manière parfois inquiétante comme une pulsion irrésistible et indomptable.

La petite robe blanche comme la typologie du corps et le travail corporel de Christine Armanger n'est pas sans évoquer celui sur le corps parlant et le corps désirant de la danseuse et chorégraphe Pina Bausch qui a introduit le concept de danse-théâtre.

Christine Armanger signe un spectacle atypique, reposant sur une indispensable implication avertie des officiantes pour mettre en oeuvre la force tragique du corps, et maîtrisé quant à l'hybridation des arts, qui apporte sa pierre, au delà du désir féminin, au champ de réflexion sur la jouissance qui donne existence au corps humain.

 

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=