Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Uruguayen
Théâtre du Petit Hébertot  (Paris)  mai 2013

Monologue dramatique de Copi dit par Claire Ruppli dans une mise en scène de Roberto Platé.

C'est une belle addition de talents qui se retrouvent sur la scène du Théâtre du Petit Hébertot.

À commencer par Claire Ruppli. Pantalon et veste blanches, elle est l'Uruguayen. La bouche trop maquillée de marron, elle arbore le sourire figé en rictus du "Joker" dans "Batman", et entre en scène avec son chien en laisse. Il s'appelle Lambetta et est interprété par un automate très mignon.

Rangé derrière, le phallus géant, peint couleur or, qui occupe le centre de la scène, il passera bientôt de vie à trépas et finira empaillé...

Car le texte débridé de Copi est propice à beaucoup de métamorphoses et de tours de passe-passe. Post-surréaliste, ami et complice d'Arrabal et de Topor, le dramaturge touche-à-tout argentin a écrit directement en français ce roman constitué de lettres envoyées au président argentin par l'Uruguayen, parti à Montevideo, capitale d'un État qui, comme la Pologne du Père Ubu, n'existe pas ou plus.

Roberto Platé, ami de Copi qui a mis en scène "L'Uruguayen" s'est amusé à concevoir un dispositif paradoxal : pendant que Claire Ruppli interprète le texte, celui-ci défile en espagnol sur un écran blanc qui occupe tout l'arrière-plan scénique. De l'écran blanc jaillissent les mots de la langue originale de Copi, mais ces mots-leurres ne sont là que pour donner la preuve de la fausse-vraie "uruguayité" de Copi.

Texte savoureux, navigant dans les eaux de l'improbable, "L'Uruguayen" contient tout l'univers grinçant de Copi. On y lit son goût pour l'excès, le grotesque, le rire énorme. Claire Ruppli restitue à bonne allure ce flot de mots contradictoires, ce tête-à-queue qui tient du cadavre exquis et de la farce triviale.

On s'amusera du clin d'oeil post-mortem que fait Copi à un siècle qu'il n'aura malheureusement pas connu, lui qui avait anticipé l'existence d'un pape argentin... Un pape un peu malmené pour ne pas écrire plus... C'est dire toute l'actualité anachronique de l'oeuvre de Copi qui ne perd pas au change d'être dite plutôt que lue.

On n'oubliera pas, évidence des évidences, de saluer le travail lumineux de Jacques Rouveyrollis et l'on ne regrettera pas d'avoir passé ce moment dans l'ailleurs uruguayen du plus français des Argentins.

Grâce à Roberto Platé et Claire Ruppli, Copi quitte définitivement le purgatoire dramaturgique. Bonne nouvelle pour ceux qui aiment la chose théâtrale.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=