Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mac DeMarco
Interview  (La Maroquinerie, Paris)  mardi 14 mai 2013

A 23 ans, Mac DeMarco a sa page Wikipédia, fait des tournées phénoménales en Europe et aux Etats-Unis et, occasionnellement se travestit en femme. Sur scène, le grand enfant multiplie les blagues, aussi bien en parole qu’en musique. On l’a rencontré avant son concert à la Maroquinerie pour lui poser des questions aussi farfelues que peut être le personnage en question.

Peux-tu nous présenter le dernier clip intitulé "My Kind Of Woman" ?

Mac DeMarco : Des kids m'ont suivi à Los Angeles, et je ne savais pas vraiment ce qu'ils avaient prévu ; ils m'ont entraîné toute la nuit et m'ont travesti. J'ai dû me mettre nu un peu... C'était vraiment un week-end bizarre. Et maintenant c'est dans la boîte.

Qu'est-ce que ça fait de se travestir ? C'est juste pour rire ?

Mac DeMarco : D'habitude, c'est une sorte d'amusement, une sorte de bizarrerie aussi... Peut-être parce qu'on ne pouvait trouver aucune robe qui m'allait, parce que j'ai un peu de bide. C'était un week-end difficile, mais c'était marrant.

Etant homme, tu aurais un coup de foudre sur toi, en tant que femme ?

Mac DeMarco : Je ne pense pas. Je pense que lorsque je me travestis, je ressemble à un somnambule, ce qui n'est pas très sexy.

Pourquoi as-tu commencé à faire de la musique ? Pour les filles ? L'alcool ? Les fêtes ? Quelque chose de plus profond ?

Mac DeMarco : J'ai certainement commencé à faire de la musique avant de boire. Mais oui, les filles, je ne sais pas, je me souviens avoir appris à faire de la guitare en me disant que les filles aimaient ça. Donc, oui pour ça, et aussi parce que j'aime la musique. Comme je ne fais pas grand-chose d'autre, c'est bien d'avoir une occupation.

Qui sont les musiciens qui jouent avec toi ?

Mac DeMarco : Ce sont tous des amis. Avec le guitariste, on était ensemble au lycée. Je connais les autres depuis quelques années.

Depuis combien de temps jouez-vous ensemble ?

Mac DeMarco : Avec ce groupe, depuis près d'un an, donc pas depuis très longtemps, mais depuis un certain temps, j'imagine.

Avais-tu d'autres projets musicaux avant Mac DeMarco ?

Mac DeMarco : Je jouais dans ce groupe, c'était similaire à Mac DeMarco – ça s'appelle Makeout Videotape – mais j'étais tout seul à jouer de la musique chez moi. C'est la même chose aujourd'hui, excepté que je ne prétends pas être un groupe. C'est toujours moi, maintenant.

Et maintenant, as-tu un side project ?

Mac DeMarco : Non, mais mes amis du groupe en ont et je joue avec eux mais depuis qu'on fait des grosses tournées, ils n'ont plus vraiment le temps pour ça.

Vous avez été signé par Captured Tracks, qui a également signé Beach Fossils, DIIV, ou encore Chris Cohen, mais vous êtes aussi un groupe canadien ; est-ce que tu te sens plus attaché à une scène musicale qu'à une autre ?

Mac DeMarco : C'est difficile à dire, parce que la plupart des groupes signés par Captured Tracks font du shoegaze, de la dream pop... Je ne m'inspire pas vraiment de cette musique, mais quand je retourne à Montréal, je ne m'inspire pas non plus de la musique qui s'y joue, aussi parce que je n'y vais plus. Je ne sais pas, j'imagine que je suis juste un chien errant. J'aime beaucoup les groupes qui sont sur Captured Tracks mais je ne pense pas appartenir à cette scène.

Dans le "Safe For Work Session", qui est sur YouTube, vous avez repris The Beatles et Dave Brubeck ; j'aimerais bien savoir quel genre de musique tu écoutes ?

Mac DeMarco : Eh bien, j'aime The Beatles et Dave Brubeck, mais j'aime aussi Steely Dan, le vieux shoegaze, Chuck Mangione, Harry Hosono, Mickael MacDonald. J'aime surtout les vieux trucs rock.

Tu pourrais nous donner un top 5 de tes morceaux préférés ?

Mac DeMarco : "What a Fool Believes" par les Doobie Brothers
"Feels So Good" par Chuck Mangione
"Merry Christmas Mr. Lawrence" par Ryuichi Sakamoto
"Rose and Beast" par Harry (ou Haruomi) Hosono
"Goodbye Old Paint" par Athur Russel

Tu aimes voyager ?

Mac DeMarco : Oui, j'aime ça. C'est bizarre parce que maintenant on va dans toutes ces villes de malade, et mon temps se répartit entre les concerts et les hôtels, donc... ce serait bien de voir autre chose, un de ces quatre. On a parfois des jours de congés entre les concerts, mais on ne choisit pas les endroits. Partir en tournée et voyager ne sont pas les mêmes choses ; il y a le travail d'un côté et les vacances de l'autre. Mais c'est bien pour rencontrer des gens, ce qui est sympa.

Quel voyage nous conseillerais-tu ?

Mac DeMarco : Allez en Amérique, c'est génial. Allez à New York, allez à Los Angeles, allez à Vancouver, allez à Détroit. On peut s'amuser dans toutes ces villes.

Est-ce que tu as déjà fait l'expérience de la méditation ?

Mac DeMarco : Non, jamais. J'ai commencé à m'y intéresser quand j'ai vu que ça touchait David Lynch. J'ai pensé que je pourrais essayer mais quand j'ai vu les prix pour joindre les clubs... tu dois payer 5000 dollars, c'est n'importe quoi. Non, je préfère boire directement 6 packs et tomber dans les pommes.

De quel film voudrais-tu être le héros ?

Mac DeMarco : Si on continue sur David Lynch, je dirais le personnage qu'incarne Kyle MacLachlan dans Blue Velvet. J'aimerai l'incarner. Il a Laura Dern dans ses bras, il est beau et il est très cool.

Je te verrais bien en Marty McFly, dans Retour vers le Futur.

Mac DeMarco : Oh mon dieu, un jour quelqu'un a posté sur ma page Facebook une photo de lui où il jouait de la guitare, et ma mère l'a vu et elle m'a écrit un truc comme : "oh Mac, oh !" ; elle croyait que c'était moi. Mais ce n'était pas moi !

Quel travail tu voulais faire quand tu étais petit ?

Mac DeMarco : Je voulais être dessinateur de cartoons.

Si on devait représenter ta musique en peinture ou en dessin, ça ressemblerait à quoi ?

Mac DeMarco : Fuck, je ne sais pas. J'imagine que ce serait juste des petits dessins dans les marges, ou des images de pénis.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 2 de Mac DeMarco
La chronique de l'album Another One de Mac DeMarco
Une 2ème chronique de l'album Another One de Mac DeMarco
Mac DeMarco en concert à La Maroquinerie (mardi 14 mai 2013)
Mac DeMarco en concert au Festival Rock en Seine 2014 (vendredi 22 août 2014)
Mac DeMarco en concert au Festival La Route du Rock #24 (samedi 16 août 2014)
Mac DeMarco en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - dimanche 3
Mac DeMarco en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
Mac DeMarco en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Samedi 6 juillet

En savoir plus :
Le Bandcamp de Mac DeMarco
Le Facebook de Mac DeMarco

Crédits photos : Thomy Keat (Toute la série sur Taste of Indie)


Marion Ravel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=