Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Opus coeur
Théâtre des Béliers Parisiens  (Paris)  juin 2013

Comédie dramatique de Israël Horovitz, mise en scène de Caroline Darnay, avec Jean-Claude Bouillon et Nathalie Newman.

Voilà une pièce dont le titre ne ment pas : on y parle de musique et on y parle au cœur.

Auteur prolifique, souvent joué en France, Israël Horovitz signe ici une pièce testamentaire, épurée, qui va vite et vise l'essentiel des sentiments humains.

Brackish, musicologue et professeur de littérature, n'a plus beaucoup de temps à vivre. Misanthrope, il est contraint d'avoir recours à une aide à domicile. Il a choisi Kathleen Hogan, quadragénaire récemment veuve. On découvrira peu à peu qu'ils ont une histoire commune et que le vieux professeur a eu sa part de responsabilité dans les malheurs de cette femme blessée par la vie.

Dans cette pièce à deux, qu'au bon sens du terme on qualifiera de très américaine, il y a un troisième élément : un poste de radio bloquée sur une station musicale classique. Les péroraisons de son speaker ponctuent les saynètes de "Opus coeur" et rappellent combien la musique a rythmé la vie de l'un et déréglé l'existence de l'autre.

En saisissant quelques moments d'intimité entre les deux personnages, Horovitz installe un climat, rend crédible la progression de la compréhension de ces deux solitaires qui paraissaient s'opposer sur bien des plans et qui, finalement, réussiront à vivre ensemble quelques mois dans la douceur et la paix, enfin débarrassés de leurs aigreurs et de leurs colères.

La petite musique d'Horowitz est convaincante. Surtout quand sa partition est aux mains de deux acteurs qui ne font jamais semblant, même quand il faut en passer par une gifle.

Jean-Claude Bouillon campe un professeur rendu humain par la vieillesse et la surdité, mais qui peut redevenir de temps à autre l'être hautain, sûr de sa supériorité intellectuelle, qu'il a sans doute été. Nathalie Newman lui donne la réplique avec fougue et générosité.

La mise en scène limpide de Caroline Darnay s'attache à rendre fort le cheminement de l'un vers l'autre, à faire comprendre que s'il est trop tard pour que les corps s'approchent, les âmes, elles, se sont rapprochées presque jusqu'à la fusion.

Dans "Opus Coeur", le rire et l'émotion font bon ménage et l'on comprendra toute la virtuosité de l'écriture d'Israël Horovitz en suivant les aventures récurrentes du sonotone du vieux professeur.

Cette étude d'un couple de circonstance, où la mort de l'un va redonner du sens à la vie de l'autre, aurait même pu s'appeler "Sonotone d'automne". Comme dans un film d'Ingmar Bergman, on y perçoit le bruit assourdissant que fait la mort d'un homme silencieux et apaisé.

Horovitz sait raconter des histoires, celle que l'on suit dans le décor unique de l'appartement de Brackish, avec sa partie salon et sa partie cuisine, est simple et belle. On est vraiment au théâtre, heureux d'avoir croisé ces deux êtres que l'on pourrait être.

Et puis, il y a Bach et Schubert et toute la musique que cet "Opus coeur" fait vibrer avec bonheur.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022
et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=