Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Florent Marchet
Gargilesse  (Barclay)  mai 2004

Guidée tout d'abord par les conseils avertis de mes oncles puis ensuite poussée par la curiosité de ce que pouvait produire un berrichon "made in chez moi" (ou presque...à 20 km près), voici que j'écoute Gargilesse, le premier album de Florent Marchet.

Parlons un peu tout d'abord du packaging de l'album, car c'est aussi ce qui m'a amené à le mettre sur ma platine. On y voit de la verdure un peu partout, un intérieur berrichon avec un jeune homme qui paraît simple, calme, tranquille... ainsi que de nombreux paysages, si chers au cœur du chanteur...

Mais revenons à nos moutons, qu'est-ce qui se cache derrière cet attirant attirail ? Premier morceau, chanson sur la contradiction entre vie parisienne et vie rurale... Le sujet est intéressant mais peut-être pas si original... On a peur de retomber dans des choses que l'on connaît déjà. Cet album aurait-il pour cible les BOBOS parisiens ?

Dès le second morceau, on commence à comprendre qu'on s'est un peu trompés, que finalement, il a l'air plutôt différent ce jeune homme, même s'il clame qu'"On est tous pareils".

Et, au fil des pistes, j'adhère de plus en plus. Les mélodies réussissent à prendre une place considérable sans rien enlever à cette sorte de richesse sobre des textes. Les arrangements musicaux sont très originaux et prennent des accents rock qui sont loin de me déplaire. Et pour cause, il est bien entouré le bougre : à la guitare et à la basse, François Poggio, un ami de longue date, puis Pete Thomas, qui n'est autre que l'ex batteur du regretté Eliott Smith..

Auteur-compositeur, Florent Marchet se révèle mélancolique, critique, poétique et drôle également à ses heures. Je suis agréablement surprise par ce mélange aigre-doux de mélodies entraînantes, lascives avec des textes attachants et originaux. Agréablement surprise aussi de retrouver Miossec dans le morceau "Je m'en tire pas mal", un invité de marque qui pointe le bout de son nez à juste titre, petite dose savamment calculée.

Depuis la première écoute, il y en a eu beaucoup d'autres, et chez moi, l'album y résiste très bien; il n'y a que quelques morceaux que j'apprécie moins, notamment "Fantôme". Mais je me surprends souvent à fredonner l'air d'une des douze chansons, ma préférence allant vers les pistes 5, "Je n'ai pensé qu'à moi", 9, "Terrain de sport" et 11, déjà citée, "Je m'en tire pas mal".

Donc un album qui m'a conquise par sa singularité, un album, qui, à la base, n'était pas forcément fait pour me plaire, mais que j'ai adopté grâce à une savoureuse recette mêlée de souvenirs, de verdure, de campagne, de mélancolie et de nouveauté...

Finalement, le Berry, c'est rempli de surprises !!

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rio Baril de Florent Marchet
La chronique de l'album Frère animal de Arnaud Cathrine - Florent Marchet
La chronique de l'album Courchevel de Florent Marchet
La chronique de l'album Bambi Galaxy de Florent Marchet
La chronique de l'album Frère Animal (Second Tour) de Arnaud Cathrine & Florent Marchet
Florent Marchet en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
Florent Marchet en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (dimanche)
Florent Marchet en concert au Café de la Danse (10 décembre 2008)
Florent Marchet en concert à ACB Scène Nationale (dimanche 16 décembre 2012)
L'interview de Florent Marchet (29 novembre 2004)
L'interview de Florent Marchet - première partie (13 décembre 2006)
L'interview de Florent Marchet - deuxième partie (13 décembre 2006)
L'interview de Florent Marchet (avril 2007)
L'interview de Florent Marchet (2 décembre 2008)
L'interview de Florent Marchet (dimanche 16 décembre 2012)
L'interview de Arnaud Cathrine & Florent Marchet (septembre 2016)


Céline         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Florent Marchet (2 décembre 2008)


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=